Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

29 janvier 2006 7 29 /01 /janvier /2006 19:55

Mais pourquoi faut-il que ce soient les groupes que je préfère dont j'aie le plus de mal à parler ?? Voilà des semaines, que dis-je... des mois que je reporte encore et encore cette chronique, après avoir rempli de pleines corbeilles à papier d'articles avortés, que je me dis lâchement: demain j'aurai plus de temps, plus d'inspiration pour trouver les mots justes, et que finalement rien ne se fait. D'ailleurs, suis-je si convaincu de vouloir partager avec des inconnus les sentiments si profonds et si personnels que me procure ce groupe ? Pas sûr... Mais de toute façon, la question ne se pose même plus. La rumeur court déjà de webzines en audio-blogs, et bientôt on ne pourra plus échapper à David & The Citizens.

Voilà déjà presque six ans que ce quintet de Malmö fait parler de lui. Tout d'abord avec une brochette d'EP's imparables, suivis en 2002 d'un album ( " For all happy endings") que je considère toujours aujourd'hui parmi les meilleurs de ma discothèque pourtant conséquente.

 

Beaucoup ont essayé de situer la musique de David & the Citizens en utilisant des comparaisons parfois étonnantes, allant des Rolling Stones (!!!) à Beck en passant par Belle Et Sebastian, Tom Waits (!), et plus réalistement Bright Eyes et Neutral Milk Hotel. Tant qu'à ajouter quelques noms à cette collection, elle évoque pour moi quelque chose comme un croisement entre les Violent Femmes, pour la tension permanente et l'emploi fréquent d'instruments acoustiques, et les Brilliant Corners, pour l'évidence pop des mélodies, la trompette en résidence, et cette faculté qu'à le groupe à dissimuler des textes sombres derrière ses musiques joyeuses et ses rythmes enlevés. Les textes ! Justement, parlons-en: ils ne sont pas pour rien dans la réussite artistique de David & The Citizens, lequel David ( Fridlund, de son nom), à la fois chanteur et auteur de toutes les paroles, affiche une rare talent pour ciseler des joyaux noirs, durs et tranchants comme du diamant. Sur scène, le groupe se révèle - était-ce possible ? - encore meilleur que sur disque, défendant ce répertoire sans défaut avec passion et énergie, mené par un David Fridlund étonnamment juvénile malgré ses trente ans, et un trompettiste exubérant ( également manager du label Adrian Recordings) qui à lui seul serait capable d'assurer le show .

Après de nombreux EP's de haute volée ( tous les titres qui y figurent sont généralement aussi bons que le morceau principal), un second album ( " Until the sadness is gone") qui aurait pu passer pour une parfaite compilation de singles, et un disque solo de David ( j'en reparle demain) figurant aisément parmi les tous meilleurs de l'année 2005, le groupe se prépare actuellement à enregistrer son troisième opus - on nous l'annonce différent et musicalement plus lent et sombre que les deux précédents - qui devrait sortir si tout va bien avant la fin de l'année. Un espoir qui fait vivre.

DAVID & THE CITIZENS : " Song against life"

DAVID & THE CITIZENS : " Graycoated morning"

DAVID & THE CITIZENS : " Big chill" ( Attention ! Morceau disponible seulement pendant une période limitiée. Emprunté à la playlist du webzine américan www.itsatrap.com avec mes remerciements)

DAVID & THE CITIZENS : " Stop"

DAVID & THE CITIZENS : " Sore feet + blisters" ( live)

Achetez les disques de David & The Citizens.

Retrouvez également David & The Citizens sur leur page MySpace ( 4 morceaux en écoute).

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article

commentaires