Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 15:19

A Filuren, la plus petite salle du Musikhuset, on a débarassé les gradins qui s'y trouvaient autrefois, et en l'absence de scène, le public se trouve à présent de plain-pied avec les groupes. En l'occurence à ce moment, les néerlandais de Voicst. J'avais loupé - bien contre mon gré - leur concert à Norderslaag en janvier dernier et je compte bien me rattraper ce soir, ne serait-ce que pour vérifier si le groupe sur scène est aussi bon que sur son second album "A tale of two devils" (Goodbusy). Première surprise: j'attendais un trio et c'est une véritable tribu qui débarque devant nous: le chanteur-guitariste, le batteur, une bassiste façon Suzi Quatro miniature (tiens ? Est-ce que ça ne devait pas être un garçon ?), deux nanas visiblement trop heureuses d'être là aux saxes, un B-boy désarticulé à le trompette, et enfin... mais...  je le connais celui-là... aux claviers et au laptop rien moins que Rutger Hoedemaekers alias About que j'avais pu voir l'année précédente lors d'un concert d'anthologie à Eurosonic !

 (Voicst @ Filuren, Musikhuset, 05.06.08, photo: rockomondo)

Ouh là, avec une équipe comme celle-ci voilà une histoire qui s'annonce bien, d'autant plus que tout le monde attaque bille en tête: la mini-Suzi Quatro fait claquer ses cordes avec l'air de vouloir sérieusement en découdre, Rutger Machin-chose s'agite d'avant en arrière tout en martelant furieusement ses touches, les deux saxophonistes virevoltent avec l'air de s'amuser follement tandis que l'homme à la trompette nous la joue façon Valentin-le-Désossé version hip-hop !
 
 (Voicst @ Filuren, Musikhuset, 05.06.08, photo: rockomondo)

Inutile de vous dire qu'avec une telle énergie déployée sur scène, les chansons à la fois mélodiques et péchues de Voicst fonctionnent au delà de toute espérance. Ce qui était déjà délectable sur disque prend ici une toute autre dimension. On se sent littéralement soulevé par l'enthousiasme communicatif de cette improbable équipe de qui l'on n'espérait certainement pas tant ! Au bout de quelques morceaux, le chanteur nous explique que quelques jours plus tôt, lors d'un after-gig bien arrosé à Clermont-Ferrand, le bassiste habituel n'a rien trouvé de mieux que d'escalader les arbres d'un jardin public sur le coup de 5 heures du mat', et qu'il en est redescendu un peu plus brutalement que prévu. D''où son absence ce soir. Rock n' roll ! La mini-Suzi Quatro n'a été prévenu que la veille : juste le temps d'emballer ses affaires avant de s'envoler pour le Danemark. Wow, belle performance ! On croirait qu'elle a toujours fait partie du groupe et si j'étais le bassiste arboricole, je me ferais du souci pour mon avenir: cette fille est trop forte.
 
 (Voicst @ Filuren, Musikhuset, 05.06.08, photo: rockomondo)

Après cette sympathique anecdote, on aura droit à tous les meilleurs morceaux - c'est à dire beaucoup  -  des deux albums du groupe. Le public hilare tangue et danse, mais ce n'est pas encore assez, car un Toutankhamon d'opérette surgit soudain pour exhorter les gens à bouger encore un peu plus. Et dés le morceau suivant, il donne l'exemple, vite rejoint par les deux saxophonistes qui laissent tomber leurs instruments pour venir s'éclater avec tout le monde devant les baffles de retour. Chaud, chaud ! Si ça devait être comme ça pendant trois jours, j'avais intérêt à me préparer des sucres lents et des vitamines: je venais d'avoir droit au concert le plus enthousiasmant auquel j'aie assisté depuis des lustres. Voicst, donc, V-O-I-C-S-T ! A voir d'urgence avant que quelques after-gigs de trop ne les déciment tous....

Trois morceaux de Voicst en écoute ici.

Visitez aussi la page MySpace de Voicst.
 
 (An Pierlé @ Store Sal, Musikhuset, 05.06.08, photo: rockomondo)

Je suis à tordre en rejoignant la grande salle pour le concert d'An Pierlé que - hasard de la programmation - j'avais découvert justement sur un disque de DAAU ("We need new animals", 1998). Ca fait longtemps que je désirais la voir sur scène. Je gardais notamment un souvenir ému d'un très bon concert télévisé auquel j'avais assisté il y a pas mal de temps de cela (était-ce sur la RTBF ?) et son disque en public avec le Philarmonique de Mons ("Live jet-set with Orchestra", 2002) me fait toujours autant vibrer. Mais ce soir, rien à faire, rien ne se passe. Assise comme à son habitude sur un gros ballon devant son piano, An Pierlé enchaine les morceaux sans jamais susciter le moindre frisson. C'est pro, propre, bien fait, passablement ennuyeux. Un peu mécanique et sans passion aussi, comme si ce spectacle avait été déjà trop de fois proposé pour susciter encore quelques étincelles.  Alors bon, il est vrai qu'An Pierlé n'était peut-être pas le meilleur choix à faire après la grande fête débridée de Voicst,. mais ce concert à Spot à quand même peu de chances de compter parmi ses meilleurs.

Visitez la page Myspace d'An Pierlé.

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Spot 2008
commenter cet article

commentaires

georgy 28/11/2008 19:03

Comment peux t on trouver cela ennuyeux !! Je ne comprends pas... peut etre que parfois on ne sait pas reconnaitre les meilleurs car on a des tres mauvais gouts...