Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 10:48
Veto, c'est le succés surprise de l'année 2006 au Danemark. Personne ne les avait vu arriver, et voilà que ce quintet de Copenhague fait un véritable carton avec son premier album "There's a beat in all machines" (Tabu), raflant au passage une jolie moisson de récompenses en tous genres. Depuis, un second album ("Crushing digits") est paru, entrainant le post-punk du groupe vers un son de plus en plus synthétique qui les rapproche aujourd'hui de leurs compatriotes Nephew et Spleen United. Il n'est pas si facile de marier avec efficacité le rock et les musiques électroniques et à l'évidence les danois sont particulièrement doués en la matière. A voir la foule qui se presse sous la grande tente d'Officerpladsen et qui scande "Ve-to ! Ve-to !", on sent que le concert va être chaud-chaud. Juste devant la scène, c'est pire encore, une foule compacte et excitée, très jeune dans son ensemble et remontée à bloc. A Officerpladsen, ils ont trouvé le truc pour faire monter la tension. Environ un quart d'heure avant que les concerts commencent, un écran se déroule devant la scène. On y voit un court film promotionnel et des clips du groupe à venir, puis le présentateur prend le micro en direct pour chauffer encore un peu plus le public, enfin commence un compte à rebours jusqu'au lever du rideau. Très efficace: lorsque le groupe apparaît, c'est l'explosion ! Si le premier album de Veto alternait morceaux lents et bombes rock très efficaces, le second adopte une voie médiane et privilégie des tempos moyens qui sur scène se révèlent de formidables machines à danser. Impossible de résister à l'effet dévastateur de titres comme "Built to fall" ou "You say yes, I say yes" avec leurs synthés qui vous soulèvent littéralement du sol. La foule tangue dangereusement et lorsque le rythme s"accélère encore ("You are the knife", le tube du premier album), on frôle le délire. Sur scène pourtant, le groupe vissé derrière ses claviers - avec au milieu un Troels Abrahamsen barbu !  - ne bouge pas beaucoup, laissant aux éclairagistes le soin d'animer la scène avec beaucoup d'efficacité. Mais l'ensemble ne manque pas de forçe, et même si le "stadium rock" n'est pas particulièrement ma tasse de thé, force est de reconnaître que celui-ci est particulièrement bien envoyé.



Impossible de prendre des photos à Veto: j'étais trop loin de la scène et ça bougeait beaucoup, mais voici une petite vidéo prise à Roskilde qui restitue bien l'ambiance du concert auquel j'ai assisté. Le morceau est "You are the knife"

VETO se produira le samedi 23 août au festival Multizik à Aubange (B).

VETO : Pluieurs titres sur RCRDLBL.com

Visitez la page MySpace de Veto.

Retour à l'intimité du VoxHall pour un groupe que j'ai très envie de voir sur scène: Jong Pang, nouvelle "chose" de l'ex-Moon Gringo Anders Rhedin. Je dis "chose", parce qu'à en croire le principal intéressé, Jong Pang n'est ni un groupe, ni un collectif, ni même un nom pour dissimuler un projet solo. C'est - je cite Rhedin - un label, une vibration, une atmosphère, l'idée abstraite de ce qu'un groupe devrait être.... Mmmmm ! Je ne sais pas ce qu'Anders Rhedin a fumé depuis la dissolution de Moon Gringo, mais je sais par contre ce qu'il a écouté: Steve Reich, Arvo Pärt, des musiques traditionnelles du monde entier, plus du tout d'indie rock. Des découvertes marquantes qui ont conduit à la création de Jong Pang et qui ont nourri son inspiration. Pourtant, ce sont paradoxalement les titres les plus ouvertement pop qui tirent le mieux leur épingle du jeu de l'album "Bright White Light" (Tigerspring) sorti au printemps. Les expérimentations, les influences ethniques apparaissent souvent laborieuses et artificielles, et plombent les morceaux plus qu'elles ne les font décoller. De ce passage vers des musiques "sérieuses" ressort également un constat: il ne reste pratiquement plus rien chez Jong Pang de la fraîcheur mutine qui caractérisait Moon Gringo.

 '(Cæcilie Trier et Anders Rhedin, VoxHall 06/06/08, photo: rockomondo)

Mais décidément, les groupes de Spot 2008 semblent bien décidés à me faire remettre en question l'opinion que je pouvais avoir d'eux. Autour d'Anders Rhedin pas moins de six musiciens parmi lesquels Cæcilie Trier déjà appréciée un peu plus tôt au violoncelle chez Atoi, Mette Sand Hersoug, l'ex-chanteuse de Moon Gringo, un ex-Strumm a la guitare, et - cerise sur le gâteau car je ne les attendait pas là - Morten Larsen et Stine Sørensen, l'impressionnant duo de batteurs(ses) d'Under Byen. Et là, soudainement, tout prend un sens. Ce qui apparaissaît brouillon et inachevé sur l'album acquiert d'un seul coup une toute autre dimension, la musique se fait vibrante, épique, passionnée. Elle témoigne d'un souffle et d'une ambition que les enregistrement seuls peinaient à révéler. J'ai l'idée que la force rythmique imprimée aux morceaux par les deux batteurs n'y est pas pour rien. Mais ça n'explique pas tout. Manifestement les six musiciens sont tous ensembles avec Rhedin, tendus vers le même but et cette alchimie très spéciale qui existe entre eux est tout simplement électrique. Que Jong Pang parvienne à la capter sur disque, et la partie sera gagnée.

Jong Pang sera au festival Multizik à Aubange (B) le dimanche 24 août.

Ecoutez et téléchargez trois morceaux de Jong Pang sur RCRD LBL.

Visitez la page MySpace de Jong Pang.

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Spot 2008
commenter cet article

commentaires