Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 00:45
Il y a près de dix ans que Finn Coren travaillait sur ce projet de mettre en musique la poésie de son compatriote Olav H. Hauge. Mais une méchante maladie et l'ampleur de la tâche en avaient sans cesse retardé l'aboutissement. Maintes fois repoussé, annoncé en dernier recours pour l'automne 2006, ce n'est que maintenant qu'on peut finalement découvrir le résultat de ces longues années de travail. Et l'attente en valait la peine. Déjà connu pour sa mise en musique des poèmes de W.B. Yeats et de William Blake, Finn Coren a de manière évidente beaucoup investi dans ce projet. A-t-il craint pour sa vie pendant sa réalisation ? Lui seul pourrait le dire, mais à l'écoute de ces deux CDs de plus d'une heure chacun, on a souvent l'impression qu'il a enregistré cet album comme s'il pouvait être le dernier, en donnant tout ce qu'il pouvait donner. Parfois, il ne chante même plus, disant simplement les textes par dessus la musique d'une voix qui semble à quelques occasions prête à s'éteindre totalement, et c'est poignant. Pour habiller ces très beaux textes - heureusement traduits en anglais dans le livret -, Finn Coren a fait appel à une quinzaine de musiciens venus d'horizons les plus divers et créé des arrangements à la fois riches et variés, allant du rock très électrique de "Eit tre i brand" jusqu'au Philly Sound sophistiqué de "Vaarkjening II" en passant par la pop néo-psychédelique de "Sju vindar" et "William Blake". Le plus souvent cependant, c'est sur un lit de ballades acoustiques ourlé de cordes, de cuivres et de choeurs féminins qur Finn Coren nous offre de découvrir, dans cette rugueuse langue norvégienne un peu difficile à apprivoiser lors des premières écoutes, la poésie de Olav H. Hauge. Si le but était de nous la faire aimer, c'est réussi. Après avoir écouté l'album, on n'a qu'une envie: se plonger plus à fond dans l'oeuvre du poète. Mais on a aussi le droit - même si c'est dommage - de se ficher comme d'une guigne de cette dernière. La poésie, ici, est aussi dans la musique.


FINN COREN : "Vinternatt" (extrait de "I draumar fær du", 2008)

Décédé en 1994, Olav H. Hauge est considéré aujourd'hui comme l'un des plus importants poètes norvégiens contemporains. De toute sa vie, il n'a jamais quitté sa petite ville de Ulvik où il exercait la profession de producteur de pommes. Il a également traduit de nombreux poètes en norvégien. Sa poésie épurée, souvent inspirée par la nature et facile d'accès a été traduite pour la première fois en français l'année dernière ("Cette nuit l'herbe est devenue verte", Editions Rafael de Surtis, 7 rue Saint-Michel, 81170 Cordes-Sur-Ciel).

Tel est le rêve

Tel est le rêve que nous partageons
Quelque chose de merveilleux va arriver
Qui doit arriver...
Le temps va s'ouvrir
Le coeur va s'ouvrir
Les portes vont s'ouvrir
La montagne va s'ouvrir
Les sources vent jaillir
Le rêve va s'ouvrir
Un beau matin nous glisserons
Sur une vague que nous ne connaissions pas.

(Traduction: Eva Sauvegrain et Pierre Grouix)

Visitez le site internet de Finn Coren. Et aussi sa page MySpace.

Achetez l'album de Finn Coren.

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Norvège
commenter cet article

commentaires