Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

10 avril 2006 1 10 /04 /avril /2006 21:48

Mais qui est donc ce mystérieux Mrakoslav Vragosh, musicien russe des années '70, à qui les norvégiens de Schtimm rendaient hommage en 2002 sur un album intitulé avec un certain à-propos "Schtimm plays Mrakoslav Vragosh" ? Les notes de pochette détaillaient pourtant les différents albums desquels les titres avaient été extraits ("From the times of Neverletgo", 1968, "Silencing the silence" et "Dead sparks and wine, tous deux sortis en 1974, "Songs from under a table" en 1976), donnant même les références et les titres originaux en caractères cyrilliques. Mais - faites en l'expérience - cherchez sur le net la moindre allusion à ce musicien ou à ses disques, ou bien la moindre photo, et vous êtes voués à l'échec. Se pourrait-il alors que Mrakoslav Vragosh n'existe que dans l'imagination des musiciens de Schtimm ? Ce ne serait pas très étonnant de leur part quand on sait que les membres du groupe se font appeler AE, P, B et K, qu'ils firent autrefois une tournée où les spectateurs étaient obligés de porter des casques audio pour les entendre, et que leur dernier album "featuring..." (2004) a pour principe de confier leur musique aux interventions de musiciens venus d'univers artistiques totalement différents.

 (photo: Aage Olai Asphaug)

Tout ça peut sonner "arty" et conceptuel, mais la musique de Schtimm, qui méle avec bonheur organique et électronique et bénéficie du charme de ses vocaux féminins/masculins, n'en reste pas moins très accessible. Alors que groupe vient d'entrer en studio pour enregistrer son quatrième album, on se soucie moins de savoir ce qu'ils nous auront inventé cette fois-ci, que de simplement retrouver un disque de la même qualité intemporelle que ses prédécesseurs. 

SCHTIMM : "This me, this ease" (extrait de " The Alcoholovefi collection", 2000)

SCHTIMM : " ' ' " (idem)

SCHTIMM : "Suncotic drive" (extrait de " ...plays Mrakoslav Vragosh"

SCHTIMM : "Wayback thens" (extrait de "Featuring...")

SCHTIMM : "Idiot song" (idem)

Visitez aussi la page MySpace de Schtimm (avec d'autres téléchargements gratuits), et le blog de Schtimm.

Achetez les albums de Schtimm.

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Norvège
commenter cet article

commentaires

pixieboy 14/04/2006 06:33

J'adore, quel album conseilles-tu en premier achat?
Bonne continuation.

J.P. Moya 15/04/2006 09:08

Je ne connais pas dans leur intégralité tous les albums de Schtimm, mais à en juger par les critiques tous sont recommandables. A noter cependant que le premier (The Alcoholovefi collection) semble plus difficile à trouver que les deux autres.

sycamore 11/04/2006 13:28

humm..... great work