Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

7 juillet 2006 5 07 /07 /juillet /2006 21:16

Après Frida Hyvönen, mon idée était de revoir Lampshade, que j'avais découvert il y a deux ans dans ce même festival, peu de temps avant la sortie de leur premier album. Mais en arrivant au Voxhall,  c'est le scénario déjà tristement expérimenté pour Epo-555 qui se reproduit: la salle est archi-bondée, une foule compacte se presse devant l'entrée et l'espoir de pénêtrer dans la salle avant la fin du concert est quasi nul. Tiens, si on en profitait pour tenter une découverte ? I Got You On Tape, par exemple. Aucune idée de quoi il retourne, mais le groupe a été signé sur Auditorium, le label de Nikolaj Norlund, et le "parrain" du nouveau rock danois ne s'est pas trompé souvent depuis qu'il s'est lancé dans la production discographique. Eh bien, ce n'est pas avec I Got You On Tape que ça va commencer. Il ne me faut pas plus de quelques minutes pour tomber sous le charme de ce quintet pourtant fort peu spectaculaire. Prenez le chanteur, Jacob Bellens, par exemple: c'est sans doute le moins charismatique de tout le festival. Imaginez l'expressivité de Droopy, les lunettes d'Allen Ginsberg, la chemise de Colombo, bref, c'est pas gagné pour les groupies... Mais il y a cette douce fêlure dans sa voix qui vous serre le coeur. Et puis ces mélodies, toutes en retenue et en accords mineurs, que le goupe tisse délicatement derrière lui. Dans la presse, I Got You On Tape est comparé aux Tindersticks, à REM ou à Lambchop sans qu'aucune de ces références ne se révèle vraiment satisfaisante. En ce qui me concerne, c'est surtout aux australiens The Apartments que leur musique me fait penser (mais il est vrai que The Apartments est un groupe auquel je pense souvent). On peut seulement regretter que le concert ait eu lieu dans ce grand hangar impersonnel du Ridehuset, alors que la douce mélancolie d'I Got You On Tape aurait sans doute largement gagné à bénéficier d'un cadre plus intime. Néanmoins, ce furent quarante minutes totalement magiques, ce qui n'arrive pas souvent lorsqu'on voit un groupe pour la première fois sans connaître la moindre note de son répertoire. Dés le concert terminé, je fonçai d'ailleurs au stand le plus proche pour me procurer leur album. Avec Dùné - mais dans un tout autre style - la deuxième grande révélation du festival.

 

I GOT YOU ON TAPE : "Doctor watching" (démo)

I GOT YOU ON TAPE : "Medicine"

I GOT YOU ON TAPE : "Buzz on my block"

Achetez l'album d' I Got You On Tape.

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article

commentaires