Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

26 août 2006 6 26 /08 /août /2006 14:32

Triste constatation: aujourd'hui dEUS en est arrivé à plagier les groupes belges à qui il avait autrefois ouvert la voie. On en oublierait presque qu'à leurs débuts les anversois se montraient pourtant capable de tout. Y compris de nous sortir un mini-album complètement brindezingue de 13 titres enchainés, le tout enveloppé dans une invraisemblable pochette conceptuelle. A l'époque Rudy Trouvé et Stef Camil Karlens (Zita Swoon) faisaient encore partie du groupe, le disque s'appelait "My sister = my clock", c'était inégal, bordélique, inabouti, mais aussi autrement plus créatif et stimulant que ce morose "Pocket revolution" qui prend déjà la poussière sur mon étagère.

dEUS : "Little ghost" (extrait de "My sister = my clock")

dEUS : "How to row a cat" (idem)

dEUS :"Only a colour to her" (idem)

(Attention, les fichiers musicaux proposés dans ces posts d'été ne resteront en ligne que pendant 72 heures. Available for 72 hours only)

Achetez "My sister = my clock". Bonne affaire: téléchargez "My sister = my clock" pour 0,99€ (pour les plateformes de téléchargement, 13 morceaux enchainés = un seul morceau).

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Belgique
commenter cet article

commentaires

toniduran 27/08/2006 11:07

un peu sévère, non ? même si "pocket revolution" (tout est dans le titre !) n'est pas, loin de là, le plus inspiré de leurs albums, ça reste un des meilleurs groupes actuels sur scène, avec un son bien moins approximatif qu'avant (ce qui faisait peut-être leur charme).
En tout cas, je préfère cet album au très surestimé "ideal crash"...
Il semblerait que l'éparpillage des membres ne soit pas une très bonne idée, car Zita Swoon a également beaucoup perdu en folie, depuis les glorieux débuts sous l'étiquette "moondog junior"...

J.P. Moya 27/08/2006 19:41

Qui aime bien... ;-) Personnellement, je préfère de loin "Ideal Crash" à "Pocket Revolution". Au moins cet album assumait sa différence avec les disques précédents (et contenait aussi quelques très bons morceaux pop). J'apprécie également beaucoup la nouvelle version de Zita Swoon. C'est sans doute moins fou que par le passé, mais je trouve que le pari était plutôt gonflé et que Stef Camil Karlens et sa nouvelle équipe ont superbement négocié le virage. Sans parler qu'un groupe qui arrive à me faire écouter Axelle Red sans que je me sauve en courant a forcément du mérite quelque part. Quand à la première version de dEUS réunissant Tom Barman, Rudi Trouvé et S.C Karlens, c'était sans doute invivable de l'intérieur. Trois leaders, ça fait un peu beaucoup.