Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 00:25

L'USVA est un espace culturel plutôt chicos et un peu excentré où se produisent les groupes les moins bruyants du festival. J'arrive en avance pour Loney, Dear, ce qui me permet ainsi de profiter des deux derniers morceaux de James Yorkston. En solo, la musique de l'écossais semble nettement plus mélancolique que lorsque je l'avais vu avec The Athletes il y a trois ans de cela, et l'ombre des grands folksingers anglais des sixties (Bert Jansch, Davey Graham, John Renbourn) semble planer au dessus de sa tête de plus en plus déplumée. Ecriture ciselée, voix chaude, joli jeu de guitare: de quoi imposer dans la salle un respectueux silence pas toujours de mise avec ce turbulent public festivalier.

Pas plus d'un petit quart d'heure pour changer les instruments (James Yorkston n'avait que sa seule guitare acoustique), et voilà les suédois Loney, Dear qui entrent en scène. Le groupe d'Emil Svanangen bénéficie déjà d'un joli bouche à oreille dans la blogosphère, et il suffit de quelques morceaux pour en comprendre la raison. Même si l'on n'en connaît pas la moindre note, la pop joyeusement triste des cinq suédois s'impose comme une évidence et vous touche droit au coeur. Nulle trace d'esbrouffe ici, pas de look tapageur, ni de jeu de scène exubérant. Mais une musique chaleureuse et inspirée, à l'électricité discrète, portée par des musiciens visiblement soudés autour de l'émouvant falsetto de leur leader. Tout ceci fonctionne même sans la moindre amplification, comme le démontre un passage totalement "unplugged" particulièrement réussi. Que ce soit dans le bleu des ballades acoustiques ou l'arc-en-ciel de leurs symphonies de poche, les chansons de Loney, Dear, sincères, authentiques, passionnées, ont fait plus d'un converti lors de ce précieux concert. A commencer par les programmateurs des festivals, qui dés la dernière note envolée se jetaient sur leurs portables (dixit Libé). Et votre serviteur qui retrouvait un Emil Svanangen encore ruisselant de sueur pour acheter illico du producteur au consommateur la discographie complête du groupe (trois albums à ce jour, dont deux sur CD-R. Le prochain, "Loney, noir" attend une sortie imminente chez Sub-Pop).

 (Loney, Dear @ USVA, 12.01.07, photo: rockomondo)

JAMES YORKSTON : "Song to the siren" (extrait de "Surf song" 7")

LONEY, DEAR : "I am John" (extrait de "Loney, noir", 2007)

LONEY, DEAR : "Hard days" (idem)

LONEY DEAR : "Saturday waits" (idem, extrait de 1'42")

Achetez les disques de James Yorkston.

Achetez "Loney, noir".

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Eurosonic
commenter cet article

commentaires