Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 23:26

Samedi après midi. Un petit tour à Plato où les showcases continuent à un rythme soutenu. Au programme aujourd'hui - entre autres - El Pino & The Volonteers, un très bon groupe d'Americana signé récemment chez Excelsior et qui joue également à Noorderslag ce soir (je vous en parlerai à cette occasion), et la toute jeune Roos Rebergen alias Roosbeef, dont je vous avais déjà parlé ici. Les joues presqu'aussi rouges que ses cheveux (l'effet du stress, sans doute), Roos Rebergen nous a interprété quelques morceaux de son premier EP autoproduit. L'occasion de constater que si elle se débrouille fort bien pour écrire des chansons, il lui reste encore quelques petites choses à apprendre dans la façon de les interprêter. L'art de la nuance, notamment, sans lequel il n'y a pas d'émotion. Et malheureusement, ce n'est pas son groupe plutôt balourd qui va l'aider dans ce domaine. Mais à 17 ans, Roosbeef a tout le temps de progresser. On lui donne rendez-vous dans une paire d'années.

A peine le showcase de Roosbeef terminé, je file vers les quartiers nords où doit se tenir un des fameux concerts en appartements "Live In the Living" de Rick Treffers. Cette fois-ci, le spectacle a lieu dans un des bateaux-appartements amarrés à l'année sur les canaux qui enserrent le centre-ville. Ce n'est pas la première fois que je vois un concert sur un bateau (La Guinguette Pirate, le Batofar), mais ça ne m'était jamais arrivé sur une maison-flottante. Exceptionnellement, pendant le festival, l'entrée est gratuite, et on se retrouve à une vingtaine de personnes dans la pièce principale d'une péniche, accueillis par la famille fort sympathique qui y vit.

La formule des concerts "Live In the Living" est toujours la même: trois groupes ou artistes - sans amplification - qui se succèdent pour de courts sets d'environ 20 minutes chacuns, le tout repété deux ou trois fois. C'est à Storybox (à ne pas confondre avec les belges Superbox) que revient l'honneur d'ouvrir les festivités. Storybox est un groupe d'Utrecht qui signe un folk-rock mélodique tout en délicatesses mélancoliques, un genre dans lequel les hollandais, de Mist à Brown Feather Sparrow en passant par Audiotransparent, semblent décidément exceller. De quoi donner envie de découvrir très vite leur second album "A fool's attempt" paru l'année dernière chez Munich. C'est la chanteuse américano-néerlandaise Signe Tollefsen qui prend la relève, dans une jolie formule voix-guitare-contrebasse. La demoiselle chante bien, ses chansons sont agréables, mais tout ceci souffre d'un certain manque de personnalité dans un genre où la concurrence est rude actuellement et où certaines (Frida Hyvönen, El Perro del Mar...) ont placé la barre assez haut. A voir cependant son très joli site internet à l'ambiance bien plus américaine que néerlandaise. Enfin, c'était à nos vieux amis King Me de refermer le set dans une version allégée en trio (deux guitares, un orgue à soufflet). Leur tout nouvel album "Guide Down" est une réussite à laquelle il faut donner le temps de se laisser apprivoiser. Pas le genre d'album où l'on va chercher la chanson accrocheuse, mais plutôt un disque qu'il faut laisser infuser longuement avant qu'il révèle toutes ses fragrances. Dans cette interprétaton totalement acoustique, les chansons plutôt électriques et parfois trés arrangées (sur disque) de "Guide Down" passent sans aucun problême. Et King Me apparaît pour ce qu'il est: un groupe qui - n'attendant pas ça pour vivre (le chanteur-auteur-compositeur Michael Milo est psychologue) - fait sa musique dans une totale liberté et une totale honnêteté. On reparlera d'eux ici-même bientôt.

SIGNE TOLLEFSEN : "It smells of you"

KING ME : "My Maria" (extrait de "Guide down", 2007)

STORYBOX : chansons en écoute sur leur page MySpace.

Achetez les albums de King Me.

Achetez les albums de Storybox.

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Eurosonic
commenter cet article

commentaires