Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

12 février 2007 1 12 /02 /février /2007 23:33

La journée du 13 janvier aura été bien chargée pour El Pino & The Volunteers avec un showcase l'après-midi, le concert du soir à Noorderslag, et - plus original - une aubade itinérante dans les rues de la ville pour quelques happy few embarqués avec le groupe dans leur van de tournée. Récente signature du label Excelsior sur lequel vient de sortir leur premier album "Molten City", El Pino & The Volonteers confirme en soirée l'excellente impression laissée par leur showcase à Plato quelques heures plus tôt. Le quintet de Rotterdam ne prétend en aucune façon révolutionner l'histoire de la musique, mais par contre, il sait brillamment rendre honneur au genre musical qu'il s'est choisi et qu'il qualifie lui-même de "Country-noir". Soit en fait de la bonne vieille pop couplets-refrains-ponts aux mélodies soignées, servie par une instrumentation semi-acoustique à base de guitares sèches, de banjos, de mandolines, et autres lap-steel. Malgré son apparente jeunesse, le groupe est excellent, passionné, visiblement impliqué à 100% dans ce qu'il fait, et la qualité des chansons achève de faire la différence. La chanteuse Ilse De Lange, grosse pointure locale (son dernier album a été certifié double platine en Hollande), viendra les rejoindre le temps d'une chanson. Aucune idée de ce qu'est sa musique (elle a enregistré un duo avec Zucchero, ce qui fait un peu peur...), mais avec El Pino, la collaboration fonctionne parfaitement, ajoutant en plus un intérêt visuel loin d'être négligeable. Au final, un concert très réussi, et une des révélations du festival.

 (El Pino & The Volonteers feat. Ilse DeLange, photo:rockomondo)

Dés la prestation d'El Pino terminée, je file dans un des halls assister à celle de Do The Undo. Do The  Undo est le nouveau projet musical d'Anne Soldaat (c'est un garçon) après la séparation de sa précédente formation, Daryll-Ann, qui fut pendant des années l'un des meilleurs groupes de Hollande avec Bettie Serveert et les Nits. Comme toujours lorsque des musiciens se séparent, on ne retrouve jamais dans leur travail en solo l'alchimie très particulière qui résultait de leur collaboration. Dans le cas de Daryll-Ann, le guitariste Janne Paulusma a emporté avec lui le côté le plus fragile et le plus sensible du groupe, laissant à Anne Soldaat la défense d'une pop à guitares bien troussée mais où l'émotion fait aujourd'hui défaut. Anne Soldaat paraît encore étonnamment juvénile en dépit de ses vingt années de musique, et ses chansons qui semblaient manquer de substance sur disque se parent de jolies couleurs chaudes en concert. De quoi passer finalement un très bon moment (même si la ré-écoute de l'album ne m'a toujours pas convaincu).

 (Do The Undo, 13.01.07, photo: rockomondo)

Enfin, c'est Johan qui referme la soirée (en ce qui me concerne, tout du moins) dans la plus grande salle de l'Oosterpoort. Je ne sais pas si le groupe est vraiment à ce point populaire en Hollande ou si c'est l'effet Noorderslag qui veut ça, mais cette salle vraiment immense est pleine à craquer, et dés que les musiciens attaquent leur première chanson, tous les spectateurs des premiers rangs en reprennent les paroles par coeur. Avec "THX JHN", le quatuor a sorti l'un des plus beaux albums pop de l'année passée, et le précédent ("Pergola", 2001) était presqu'aussi bien. Muni de ce répertoire en or massif qui évoque les grandes heures de R.E.M., il n'a aucun mal à enflammer un public visiblement déjà acquis à sa cause. Comme presque tous les groupes vus et entendus lors de cette soirée, Johan est composé de "musiciens" bien plus que de bêtes de scène. Leur chanteur-compositeur Jacob de Greeuw, tignasse rousse et chemise à carreaux, est d'une sobriété totale: il joue et chante, un point c'est tout. Pour compenser ce manque de présence physique, le groupe a choisi de disparaître, ou plutôt de n'apparaître qu'en ombre chinoise devant un grand écran où projections et vidéo-clips apportent un contrepoint visuel au concert. Une bonne solution: tout fonctionne parfaitement, ajoutant à la musique le plaisir du spectacle. C'est ce qui manquait justement l'après-midi à d'autres groupe tout aussi peu démonstratifs (Coparck, Alamo Race Track). Enfin, je tenais là un concert que j'avais attendu avec impatience et qui ne me décevait pas. Quelle meilleure façon de clore ce festival ? 

 (Johan @ Buma-Cultuur zaal, Oosterpoort, 13.01.07, photo: rockomondo)

Il était une heure du matin et bien que la fête dure jusqu'à 3 heures et demie, il était temps de regagner mes quartiers si je voulais être à peu près en forme pour faire le voyage de retour le lendemain. En trois soirées - et quelques extras l'après-midi - j'avais vu 27 groupes et artistes et passé quelques très bons moments. Dehors, il ventait et pleuvait comme le jour de mon arrivée.

Il y avait longtemps que j'avais l'intention de vous faire une page sur El Pino & The Volunteers. Mais suite à la parution de l'album, leur site a changé et tous les fichiers mp3's qui s'y trouvaient ont disparu, remplacés par un simple lecteur. Tant pis pour moi (et pour vous). Ca m'apprendra à remettre les choses à plus tard.

Tous les posts relatifs à ce festival ont été réunis dans un dossier "Eurosonic", accessible gràce au module "Catégories" sur la gauche de cette page. Pour respecter l'ordre chronologique, il faut le lire en commençant par la fin.

Ecoutez El Pino and The Volunteers sur leur page MySpace.

Ecoutez Do The Undo sur leur page MySpace.

Ecoutez Johan sur leur page MySpace.

Achetez les disques de El Pino & The Volunteers, Do The Undo et Johan.

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Eurosonic
commenter cet article

commentaires