Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 22:39

En descendant Vester Allé depuis l'esplanade du Musikhuset où se tiennent la plupart des manifestations du festival, on passe devant Aros, le superbe Musée d'Art Moderne, et on arrive au Voxhall, l'une des deux salles "rock" importantes de Aarhus. Je profite d'un léger creux dans la programmation (un quart d'heure ?) pour aller y jeter un coup d'oeil aux petits nouveaux 1 2 3 4. Et là, surprise, je reconnais dans le chanteur un type que je vois tous les ans à Spot et que, persuadé qu'il était musicien, j'avais abordé à un stand il y a quelques années en lui demandant s'il faisait bien partie d'un groupe. Ce jour-là la réponse avait été "non", mais je constate qu'elle aurait du être en fait "pas encore". C'est à croire que - hormis les gens des médias - tout le monde ici fait, a fait, ou fera partie un jour d'un groupe ! Loin d'être déplaisante, la pop à guitares de 1 2 3 4 peine néanmoins à susciter un grand enthousiasme. Leur CD-promo de quatre titres procure un peu la même impression aux premières écoutes, mais finit cependant par distiller un charme certain quoique volatil. Il faut bien que le groupe ait quelques qualités pour avoir rassemblé sur son berceau des parrains du calibre de Jim Holm, leur manager, pionnier du rock indé danois au début des années '90 avec son légendaire label Cloudland, et Nikolaj Nørlund (Rhonda Harris) qui vient de les signer sur son propre label Auditorium. Pas le genre de personne à s'engager à la légère. Du coup, on ferait bien de garder 1 2 3 4 à l'oeil pour leur album prévu à la rentrée.

 (1 2 3 4 @ Voxhall, 01.06.07, photo: rockomondo)

Pas moyen de rester jusqu'à la fin du concert de 1 2 3 4 si je ne veux pas louper le début de celui des Lionheart Brothers. Hop, un petit sprint jusqu'au Ridehuset (ça grimpe, la vache !) et j'arrive devant la scène juste au moment où les norvégiens y font leur entrée. Après leur très sophistiqué second album "Dizzy kiss", The Lionheart Brothers se trouvaient face à deux possibilités pour l'interprêter sur scène: soit le rejouer très proprement et note pour note (ce qui avait été l'option choisie l'année précédente par les Danois Diefenbach), avec le risque pas négligeable de délivrer un prestation un peu figée (Diefenbach encore). Soit d'en livrer une version brute de décoffrage, certes moins rafffinée que sur le disque, mais aussi bien plus vivante. C'est cette seconde solution qu'ont choisi à juste raison The Lionheart Brothers, et pourtant, rien à faire, ça ne décolle pas. Il faut dire que le son plutôt médiocre est loin de rendre justice à leurs qualités mélodiques et harmoniques. Mais il y a aussi autre chose qui vient du groupe, comme un manque d'implication. Ces garçons que j'avais déjà vu sur scène à fond dans leur truc au sein de projets personnels comme Serena Maneesh ou 120 Days semblent ici curieusement en retrait. Du coup, ce concert que j'attendais avec impatience se transforme très vite en semi-déception. Peut certainement mieux faire.

 (The Lionheart Brothers @ Ridehuset, 01/06/07, photo: rockomondo)

Découvrez la musique de 1 2 3 4 sur leur page MySpace.

THE LIONHEART BROTHERS : "Hero anthem" (extrait de "Dizzy kiss", 2007)

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Spot 2007
commenter cet article

commentaires

lyle 09/07/2007 23:06

Personnellement, the Lionheart Brohters ne m'avaient pa sconviancu sur disque...