Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

5 août 2007 7 05 /08 /août /2007 08:43

Mais qu'est-ce que j'ai bien pu faire entre la fin du concert de Speaker Bite Me et le début de celui de Beta Satan ? Mystère ! Une heure et quart passée à la trappe, diparue dans une faille de l'espace-temps ! Bon, a vrai dire, il n'y avait rien de bien passionnant à ce moment là, mais j'aurais quand même pu aller jeter un coup d'oeil à William Hut, aux garage-rockers norvégiens The Goo Men, voire même aux finlandais Rubik. Impossible de me souvenir... Par contre je me rappelle très bien être arrivé à l'heure au concert de Beta Satan à Voxhall. Pas sûr que les ex-fans de Tiger Tunes adhèrent inconditionnellement à ce nouveau projet des anciens musiciens du groupe. Il y avait chez les Tunes un côté frais, ludique et bondissant qu'on a bien du mal à retrouver chez Beta Satan. Ici, fini la rigolade: c'est du dur, du sauvage, des poses rock n'roll et de la guitare électrique partout. Adieu l'électronique, l'humour et les mélodies à tiroir. A croire que le départ de Marie Højlund (aujourd'hui à la tête de Marybell Katastrophy) a poussé les garçons à se lâcher et à évacuer leur trop plein de testostérone. Ce n'est pas que je n'apprécie pas un bon petit choc électrique de temps en temps, mais encore faut-il que ce soit du nerveux, du serré, du cinglant. Avec Beta Satan, on donnerait plutôt dans le registre de la grosse bourrinade des familles. Pas mon truc, mais le groupe est bon dans son genre, le public semble apprécier sans retenue, et les démos déjà disponibles paraissent indiquer que Beta Satan sera sans doute moins monochrome sur disque que sur scène. A vérifier le moment venu.

 (Beta Satan / K.R. Hansen @ Voxhall, 02/06/07, photo: rockomondo)

BETA SATAN : "Sunken empire"

BETA SATAN : "Great moments of pleasure"

Visitez aussi leur page MySpace.

Je ne voulais à aucun prix manquer le concert de Band Ane, et j'arrive donc en avance à l'entrée de Filuren, la plus petite salle du Musikhuset, souvent bondée. Ane Østergaard est absolument craquante, toute blonde et les yeux rieurs, habillée d'un t-shirt de marin et d'une salopette dont les bretelles s'obstinent à tomber invariablement lorsque sa propriétaire se met à danser. Ce qui lui arrive souvent et qu'elle fait d'une façon absolument irrésistible. Il est totalement impossible de ne pas tomber sous le charme. D'autant plus que la première chose que fait Ane Østergaard en arrivant sur scène est de demander au public de quitter les gradins pour venir l'entourer, ce que je ne me fait pas prier pour accepter. J'avais adoré le premier album de Band Ane, "Anish music" (Jenka, 2006), petit miracle d'électronica légère, mélodique et ô combien féminine. Un disque cocon, douillet et confortable, dénué du moindre stress, mais jamais mièvre, toujours stimulant, inventif et espiègle, et je me réjouissais de voir Ane Østergaard le restituer sur scène. Seulement voilà, outre Ane et son laptop, Band Ane est ce soir là renforcé d'une section rythmique et d'une chanteuse. Et là, rien ne va plus. Imaginez un bassiste frimeur coiffé d'une casquette "Rubettes", archétype du musico mercenaire: le genre à avoir touché à tous les styles de musique avant d'être resté bloqué définitivement au rayon "jazz-rock". Derrière lui un batteur fier-à-bras et torse nu, frappant ses fûts environ trois fois plus fort qu'il est nécessaire de le faire. Et de l'autre côté une chanteuse, peut-être parfaite techniquement, mais sans âme et sans originalité, de la graine de choriste pour un Florent Pagny local. Pendant qu'Ane Østergaard s'ingénie à faire s'envoler sa musique en légères bulles de savon, les trois autres réussissent à la clouer au sol avec leurs grosses semelles de plomb. Une vraie catastrophe. Très vite, il apparaît que rien ne pourra y faire, que les trois tâcherons vont parvenir à gâcher la soirée avec une rare efficacité. Mieux vaut donc partir. On reverra avec beaucoup de plaisir Ane Østergaard un jour où elle sera en tête à tête avec Mr. Laptop. Pas autrement, parce que c'est vraiment trop triste de voir une artiste aussi douée et si mal entourée.

 (Band Ane / Ane Østergaard @ Filuren, 02/06/07, photo: rockomondo)

BAND ANE : "Wood delivery" (extrait de "Anish music")

Deux autres morceaux à télécharger gratuitement sur sa page Last.fm.

Voyez aussi sa page MySpace.

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Spot 2007
commenter cet article

commentaires