Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Présentation

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

RSS

  • Flux RSS des articles

Catégories

Recommander

Recherche

Concours

" Crazy Jane talks with the bishop" : drôle de titre pour une chanson. Mais c'est normal, car avant d'être une chanson, c'est aussi et avant tout un poême de William Butler Yeats. Et d'ailleurs le groupe qui chante ça porte un nom bizarre lui aussi : A Full Moon In March. Longtemps, ce morceau déniché au début des années 90 sur une obscure compilation norvégienne m'a obsédé. Mélodie imparable, voix singulière, arrangements audacieux et doucement psychédéliques, on aurait pu le croire né de la rencontre entre Bowie période "Ziggy Stardust" et Lennon façon " Strawberry Fields". Lorsqu'il m'arrive de le ré-écouter 15 ans aprés l'avoir découvert - ce qui m'arrive encore assez souvent - je constate qu'il n'a rien perdu de son pouvoir magnétique. Longtemps, j'ai été dans l'ignorance totale de qui étaient A Full Moon In March. " Contact: Finn Coren" disait la pochette face à un numéro de téléphone qui répondait aux abonnés absents. Finn Coren ? Ce pouvait être le nom d'un label, ou celui d'une agence de management.... En fait, je l'ai découvert bien plus tard, lorsqu' internet a enfin facilité mes recherches, Finn Coren est le nom d'un des deux musiciens qui composaient A Full Moon In March. Le seul et unique album du groupe " Love's loneliness" (K.K.V.), tout entier bati sur la poésie de Yeats est sorti en 1990. Mais Finn Coren ne s'est pas arrété là, et a continué une carrière en solo. Aprés un premier essai ( dispensable) sous son nom, " The echoing green", il a renoué avec ses passions littéraires pour deux albums sur lesquels il mettait cette fois-ci en musique les textes de William Blake, " The Blake project" et "Spring: the appendix", le tout salué par un accueil enthousiaste de la critique.

 

Mais ce fut pourtant son quatrième album solo " Lovecloud", écrit presqu'entièrement par lui, paroles et musique ( Blake et Yeats y font quand même une petite apparition, ainsi que John Lennon) qui reste sa plus belle réussite. Un disque infiniment personnel, même si les influences de l'artiste réapparaissent parfois au détour d'une inflexion: Bowie toujours, quoique bien plus discrêtement que par le passé, mais aussi Peter Hammill, Robert Wyatt ou Donovan. On a connu pire, comme anges tutélaires...

Depuis le début du troisième millénaire, Finn Coren travaille sur un projet de longue haleine, une nouvelle fois inspirée par la littérature. Il s'agit cette fois-ci d'un double-album mettant en musique les textes du poête norvégien Olav H. Hauge. Frappé par une grave maladie il y a un an, Finn Coren a du reporter plusieurs fois la parution de cet album. Il en annonce à présent la sortie pour début 2006 sur son propre label Bard Records ( où l'on trouve également tout le reste de sa discographie solo excepté  "The Echoing green") .

MP3 // FINN COREN : " Riverboatman" ( extrait de " Lovecloud")

La même en version vidéo (wmv)

MP3 // FINN COREN : " The smile" ( extrait de " Lovecloud")

MP3 // FINN COREN : " The ecchoing green" ( extrait de " The Blake project")

MP3 // FINN COREN : " The wild flower song" ( extrait de " Spring: the appendix)

MP3 // FINN COREN : " Pantomime" ( extrait de " The echoing green")

Achetez les disques de Finn Coren.

 
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés