Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

10 octobre 2005 1 10 /10 /octobre /2005 00:00

21 ans d'existence, mais seulement sept albums et cinq ( 5 !) concerts en tout et pour tout : pas étonnant que les Belges de 48 Cameras (  " Forty-eight Cameras") ne soient pas reconnus à leur juste valeur. Si je n'étais pas tombé par hasard sur leur album " Three weeks with my dog" (1999) lors d'une exposition de photos de Gerard Malanga à Bruxelles, j'ignorerais peut-être encore aujourd'hui jusqu'à leur existence. Et pourtant ce " projet à géométrie variable" basé a Huy autour de la forte personnalité de son créateur Jean-Marie Mathoul mériterait plus que beaucoup d'autres les honneurs de la critique et du public. Leurs pairs, eux, ne s'y sont pas trompés, puisqu'à un moment ou à un autre le collectif a été rejoint par des artistes aussi indiscutables que Gérard Malanga ( poète, photographe, cinéaste: l'homme au fouet de l'Exploding Plastic Inevitable, c'était lui), Rodolphe Burger et Philippe Poirier ( Kat Onoma), David Coutler ( Pogues, Test Dept) ou Michael Gira ( Swans) pour ne citer qu'eux. Mais au succés, Jean-Marie Mathoul préfère l'indépendance, la réussite artistique, et la richesse des rencontres. Des rencontres d'ailleurs rarement matérialisées, la plupart des échanges musicaux se faisant par la poste ou internet, tandis que les albums connaissent un long processus d'enregistrement qui réunit rarement plus de deux personnes en studio.

 

Le fait est que ces procédés de fabrication peu habituels fonctionnent pourtant. Evoluant souvent sur des tempos moyens et des trames répétitives, la musique de 48 Cameras, quoique difficile à étiqueter ( si je vous dis qu'elle évoque celle des Allemands Kastrierte Philosophen, nous serons bien avancés !) s'impose d'elle même, sans jamais hausser le ton. Le groupe nous annonce d'ailleurs son huitième album "After all, isn't tango the dance of the drunk man ?" pour janvier 2006.

Les trois titres proposés ici sont des remixes dont l'origine vous est expliquée en détail sur le site du groupe www.48cameras.com

48 CAMERAS : " Our Lady of sins" ( remixed by Vesica Piscis)

48 CAMERAS : " Jesus wept while a mother sobbed" ( remixed by Andrey Kolomytrev)

48 CAMERAS : " Asako's notebook" ( remixed by DJ Olive)

ACHETEZ les disques de 48 Cameras. Ou demandez les chez votre disquaire ( distribution en France: COD & S distribution www.coddistribution.com )

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Belgique
commenter cet article

commentaires