Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 01:08

Allez, un dernier concert avant d'aller se coucher. La fête dure jusqu'à 3 heures du matin, mais un peu de sommeil ne sera pas de trop avant de reprendre la route. Retour à la "Marathon Zaal" - là où la soirée avait débuté - pour le concert de Bart Constant. Derrière ce pseudonyme se trouve Rutger Hoedemaekers, un garçon que j'avais vu cinq ans plus tôt en compagnie de l'ex-Seedling Marg van Eenbergen sous le nom de "About". Le duo nous avait offert ce soir là un ébouriffant concert d'électro-rock à haute énergie, lui au laptop et sampler, elle à la guitare. Une demi-décennie plus tard, Rutger Hoedemaekers s'est bien calmé, et c'est au rayon pop qu'on le retrouve avec ce projet mûri durant de longues années. Toujours aussi élégant dans son costume "Mad Men", le hollandais n'a pas renoncé à s'entourer de filles: elles sont deux cette fois-ci, une aux claviers, l'autre à la batterie.

 

DSCF4482.JPG

(Bart Constant @ Oosterport, 14-01-2012, photo: rockomondo)


L'énergie de Hoedemaekers était démontrée, mais on pouvait s'interroger sur sa capacité à s'imposer dans un registre plus mélodique. Ces doutes se trouvent balayés en quelques morceaux. Hoedemaekers le perfectionniste ne s'est pas lancé dans cette aventure sans sérieux atouts. Ses chansons - enlevées le plus souvent, même si ce sont les ballades qui au final étincellent - regorgent de trouvailles mélodiques. Contrairement à ce qu'on aurait pu craindre, les arrangements très travaillés de son premier album ("Tell yourself whatever you have to") ne souffrent jamais de cette formule live en trio. Il faut dire que les deux musiciennes font plus qu'assurer, particulièrement celle à la batterie au jeu souple et tout en finesse. Pour le reste, le sampler vient à la rescousse, tandis que le Maître de Cérémonie ajoute une touche jazzy bienvenue à la trompette. Reste un problême: si Rutger Hoedemaekers est a l'évidence un excellent compositeur/arrangeur, c'est aussi un piètre chanteur, doté d'un filet de voix nasal et sans nuance. On peut s'en accommoder un temps, mais cette voix ingrate finit à la longue par lasser et gâcher en partie la réelle qualité des morceaux. C'est la seule réserve - mais de taille - à ce projet presque parfait. 

 

"Tell yourself whatever you have to", l'album en streaming sur Soundcloud.

Achetez l'album de Bart Constant sur iTunes.

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Eurosonic 2012
commenter cet article

commentaires