Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Présentation

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

RSS

  • Flux RSS des articles

Catégories

Recommander

Recherche

Concours

Israel

On connaissait déjà Amit Erez (son nouvel album sort aujourd'hui, yum, yum...), voici à présent Israel Erez. Aucun lien de parenté entre les deux hommes, mais beaucoup de points communs à commencer par leur ville d'origine (Tel-Aviv) et le fait d'être tous les deux de très talentueux chanteurs-auteurs-compositeurs et musiciens. C'est en 2006 qu'Israel Erez a fondé Monotalk en compagnie de Yoav Alyagon (guitare, batterie) et du critique musical Roy Regev (guitare, programmation). Le trio a sorti récemment son premier album "Fix me up", envoûtante collection de ballades mid-tempo portées par la voix de velours d'Israel Erez ainsi que par les chaudes sonorités du Fender Rhodes et de l'orgue Hammond. Le tout évoque tout autant nos amis néerlandais de Mist que Radiohead il y a quelques années, ce qui est évidemment loin d'être désagréablle. Il est simplement dommage que la construction bancale de l'album ne mette pas totalement ses atouts en valeur. Le disque idéal dont on aurait rêvé est pourtant bien là, à portée de main, pour peu qu'on qu'on remanie l'ordre des morceaux après en avoir oté peut-être un ou deux: rien que ne puisse faire de nos jours un simple utilisateur d'ordinateur.
"Check your pulse" est sans doute le titre le plus immédiatement accrocheur de l'album, et celui qui aurait fait le meilleur single. Le groupe le propose depuis cette semaine en téléchargement gratuit.



MONOTALK : "Check your pulse" (extrait de "Fx me up", 2009)

Visitez aussi la page MySpace de Monotalk, d'où vous pourrez acheter leur album.

Retour d'Amit Erez sur ce blog, presqu'un an après la première page qui lui avait été consacrée. Après son premier album "Wish I could make it a story" (aujourd'hui presqu'épuisé), le folksinger israëlien a sorti un nouvel EP de cinq titres ("Black light"), dont trois au moins sont de pures merveilles. Dans l'attente - hypothétique pour le moment - que la France puisse en profiter (c'est le souhait de son label, avis aux amateurs), voici trois morceaux enregistrés lors de sessions radio dont j'aurais bien aimé être l'animateur (+ un titre "live"). Amit, si l'idée te vient de passer un jour par les studios de Radio Primitive, tu seras accueilli à bras ouverts.

 (photo: Kfir Ripshtos)

AMIT EREZ : "Fortuna" (live at 102 FM, 10/07/06)

AMIT EREZ : "Evening sun" (idem)

AMIT EREZ : "Pretty lady of circumstances" (live at Jah Pan, 30/04/05)

AMIT EREZ : "Everything reminds me of her" (reprise d'Elliott Smith, Or Lagoyim show 05/07/06)

D'autres titres d'Amit Erez (parmi lesquels des reprises de Nico et de Robert Wyatt) ici.

Visitez la page MySpace d'Amit Erez.

Achetez les disques d'Amit Erez. Ici aussi.

Pendant longtemps, Rockfour a été le seul groupe israélien que je connaisse. De vous en avoir parlé récemment m'a donné envie de m'intéresser de plus près à la scène musicale locale où semble-t-il se passent des choses passionnantes. Exemple aujourdhui avec Amit Erez. Basé à Tel-Aviv, ce garçon de 25 ans fait du folk dans la grande tradition de ses héros: Nick Drake (beaucoup !), Elliott Smith, Joni Mitchell ou Tim Buckley. En 2003 sortait "Wish I could make it a story", album autoproduit qui réunissait des démos enregistrées entre 1999 et 2001. L'année suivante, c'était un single sous le nom de The Trickstar Waterfall, plus rock, inspiré par Joy Division et Minimal Compact. Peu de temps après, Amit Erez partait s'installer pour un an au Pays-Bas, afin de suivre des études au Conservatoire de Rotterdam. De retour en Israël, et alors qu'un nouvel EP 5 titres est annoncé (déjà sorti ?), Amit Erez s'apprêterait cette fois ci à partir habiter Londres.

 (photo: Lior Elefant)

AMIT EREZ : "Falling trees" (live @ Hagada Hasmalit, 29.09.05)

AMIT EREZ : "Postcard" (idem)

AMIT EREZ : "Come get your love" (idem)

+ trois reprises bien choisies:

AMIT EREZ : "These days" (Nico)

AMIT EREZ + ROTEM OR : "Alliance" (Robert Wyatt)

AMIT EREZ + ROTEM OR + OMRI LEVY : "All is full of love" (Björk)

Ca vous a plu ? Vous en voulez encore ? Alors téléchargez l'intégralité d'un concert (9 titres) donné par Amit Erez le 18 août 2005 (son impeccable).

La page MySpace d'Amit Erez.

Achetez les disques de Amit Erez en Israël, aux Etats-Unis.

Le problème de RockFour, c'est qu'ils ne se trouvent ni au bon endroit, ni au bon moment. On se demande bien en effet ce que font ces quatre garçons de nos jours à Tel-Aviv, alors que de toute évidence leur place était en Angleterre ou sur la côte ouest des Etats-Unis à la fin des années soixante. Cela leur aurait peut-être permis de récolter les fruits de 15 années à prêcher la bonne parole pop avec un talent que pourraient leur envier bien des groupes de réputation internationale. Mais on ne refait pas l'histoire, et Israël reste malheureusement un pays plus connu pour ses tensions communautaires que pour l'excellence de ses groupes pop. C'est peu de dire que c'est dommage....

 (photo: Aliza Hayan)

ROCKFOUR : "Honey" (extrait de "Nationwide", 2004)

ROCKFOUR : "Nationwide" (idem)

ROCKFOUR : "Government" (extrait de "Another beginning", 2002)

ROCKFOUR : "Wild animals" (idem)

ROCKFOUR : "Oranges" (extrait de "For fans only", 2000)

ROCKFOUR : "Astronauts" (idem)

ROCKFOUR : "No warries" (démo, 2005)

Achetez les disques de RockFour. Ici aussi.

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés