Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 17:07

Les Hollandais ont souvent de bonnes idées. On a déjà évoqué ici les concerts en appartement de "Live in your living", initiés par Rick Treffers (de Mist), ou les compiles de reprises "Coverclub" des Gasoline Brothers. C'est à un jeune ingénieur du son d'Utrecht, Marteen Besseling, propriétaire du studio The Green Motel, que revient l'idée d'un projet tout aussi intéressant intitulé "In a cabin with...". Le principe en est simple: il s'agit d'emmener pendant une semaine un artiste loin de ses repères habituels (dans une cabane de rondins en pleine forêt suédoise, une maison de pêcheurs près de la Mer du Nord, un maset en Provence...), le temps pour lui de composer et d'enregistrer un EP inédit proposé ensuite en téléchargement gratuit sur le site du projet. Réservées à l'origine à des artistes en solo, il est vite apparu que ces sessions pouvaient également donner l'occasion à des musiciens venus d'horizons différents de travailler ensemble. C'est ainsi que la réunion de Marteen Besseling avec la chanteuse Pien Feith et le musicien de formation classique Jelte Heringa a tellement bien fonctionné que le trio a décidé, après l'enregistrement de son E.P., de poursuivre ses activités sous le nom de Neonbelle. Hop ! un nouveau groupe était né qu'on a pu voir depuis en première partie de Zita Swoon, Loney Dear ou Beirut...

 (photo: Roos Wijnen)

NEONBELLE : "No good honey" (extrait de "In a cabin with... Neonbelle")

NEONBELLE : "In a cabin with... Neonbelle"

Téléchargez gratuitement les autres E.P. du projet "In a cabin with...".

Visitez aussi la page MySpace de Neonbelle.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 09:43

Lorsqu'il ne fait pas de rockabilly avec The Alley Dukes ou des reprises des Misfits avec The Moribunds, Zak empoigne une de ses innombrables guitares acoustiques vintage et joue le blues. Le vrai, le pur, l'authentique, celui pratiqué il y a plus de cinquante ans dans le delta du Mississipi par des vieux noirs qui taillaient leurs instruments dans des boites de cigares et mangent tous depuis longtemps les pissenlits par la racine. Pour les néophytes dans mon genre, l'illusion est parfaite. Comment imaginer en effet que cette musique venue du fond des âges est l'oeuvre d'un blanc-bec de Montréal tout juste agé de 35 ans. Malgré ses évidents talents de guitariste et de chanteur, Zak ne cherche pas une seule seconde à rivaliser avec ses maîtres. Il se considère plutôt comme un simple passeur: "Si j'arrive à donner l'envie de découvrir Charley Patton, Fred Mc Dowell ou Bukka White à des gens qui ne les connaissaient pas, alors je suis heureux" affime ce vrai modeste. On s'empressera de suivre ses conseils. Et comme on n'est pas aussi puriste que lui, on est même prêt à lui accorder un strapontin auprès de ses héros.

ZAK & HIS UNHAPPY GUITAR : "Special rider blues" (Thanks to The Hippodrome)

Visitez la page MySpace de Zak & His Unhappy Guitar.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Canada
commenter cet article
24 novembre 2007 6 24 /11 /novembre /2007 17:43

Lorsque j'ai vu Silence Is Sexy pour la première fois sur scène il y a une paire d'années à Noorderslag (la soirée 100 % néerlandaise qui referme le festival Eurosonic), je n'en ai retenu qu'une seule chose: leur bassiste tête-à-claques et ses énervantes envolées de mêche brune genre "Moi aussi, je le vaux bien". Pour le reste, aucun souvenir, mais il faut dire que les conditions étaient loin d'être idéales: une cave minuscule, bondée, surchauffée, et la fatigue qui commencait sérieusement à se faire sentir après trois jours de concerts non-stop. Du coup, je n'ai pas particulièrement sauté de joie lorsqu'est arrivé dans ma boite aux lettres leur premier album "Everything you should know". J'avais tort, j'aurais dù, car c'est sans doute l'un des disques qui est revenu le plus souvent dans mon lecteur CD ces derniers mois. Non pas que Silence Is Sexy invente quoi que ce soit - Ils annoncent d'ailleurs clairement la couleur avec leurs influences: Interpol, Joy D., Sonic Youth, Radiohead, M.B.V  -  mais ce qu'ils font, ils le font bien: chansons solides, cohésion jamais prise en défaut, production irréprochable (l'album "sonne" formidablement), le tout enveloppé dans un classieux digipack, c'est ce qu'on appelle un sans faute. Sans compter qu'avec l'album, on ne voit pas le bassiste, et ça, c'est quand même une sacrée bonne nouvelle.

 (photo: Heidi de Gier)

SILENCE IS SEXY : "This is our start" (extrait de "Everything you should know, 2007)

SILENCE IS SEXY : "Hurt" (idem)

SILENCE IS SEXY : "Reptiles" (idem)

D'autres titres sont à télécharger sur le site du groupe.

Visitez aussi leur page MySpace.

Achetez l'album de Silence Is Sexy.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 00:19

On m'a demandé plusieurs fois pourquoi je ne mettais plus en ligne les playlists de l'émission. En fait, celles-ci continuent bien à être publiées, mais vous les trouverez à présent sur la page MySpace de Rockomondo. Celle de l'émission d'aujourd'hui est - Miracle ! - disponible AVANT sa diffusion à l'antenne et ça se passe ici: www.myspace.com/rockomondo .

Voyez aussi www.euradio.fr (rubrique "Webradio") pour écouter et podcaster les anciennes émissions. Commentaires, critiques, louanges, bienvenus.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 12:13

N'attendez pas de The Third Try Club qu'ils révolutionnent l'histoire du rock, mais si vous êtes partants pour de bonnes chansons pop teintées d'électronica avec des mélodies soignées, des guitares carillonnantes, de jolies harmonies vocales, d'évidentes influences britanniques et le label de qualité "Suède" pour couronner le tout, alors vous avez tiré le bon numéro. Après deux disques de démos déjà très abouties, le trio a sorti l'année passée son premier E.P. "Social" avant d'enregistrer un album qui paraîtra début 2008. Les curieux et les impatients peuvent d'ores et déjà en découvrir deux extraits réunis sous le titre de "Business", et disponibles sur les sites Klicktrack et Nimson: c'est gratuit et c'est légal, donc pas de raison de s'en priver.

THE THIRD TRY CLUB : "The wooden witch and the man behind" (démo, 2005)

THE THIRD TRY CLUB : "No computer" ("Social E.P", 2006)

THE THIRD TRY CLUB : "Business" (via Klicktrack)

THE THIRD TRY CLUB : "Looted but refuted" (vidéo-clip)

Visitez aussi la page MySpace de The Third Try Club.

On peut acheter "Social E.P." en format digital ici et .

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 11:22

Voiture en panne dans la forêt à la sortie d'Ystad.  Il fait beau, la fenêtre du véhicule est ouverte et on entend les oiseaux chanter. Au volant, Christian Kjellvander (en marcel !) décide de passer le temps en attendant l'arrivée de la dépanneuse. Il coince sur le tableau de bord son nouveau téléphone portable en fonction vidéo, prend le banjo qui était posé sur le siège passager, et joue "When the mourning comes", une nouvelle chanson qu'il devait enregistrer le jour même. Le résultat se passe de commentaires.

Le nouvel album de Christian Kjellvander "I saw her from here, I saw here from her" est sorti le 7 novembre en Suède (Startracks). Une parution française est prévue pour bientôt.

Visitez aussi la page MySpace de Christien Kjellvander.

Achetez "I saw her from here, I saw here from her".

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 22:46
Juste un petit mot pour vous signaler que les liens permettant d'accéder au podcast de Rockomondo (voir post du 24 octobre et module "Rockomondo" sur la gauche de cette page) sont de nouveau valides. Au moment où j'écris ces lignes, trois émissions sont d'ores et déjà disponibles.
Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 00:53

Si vous avez une page MySpace, vous avez pu constater à quel point on reçoit n'importe quoi dans les demandes d'"amis". A se demander si les gens qui les envoient ont vraiment pris la peine de lire ce que vous avez écrit sur vos goûts ! On en remarque d'autant plus ceux qui échappent à cette rêgle. Exemple récent avec First Aid Kit, LA bonne surprise de ces derniers jours. Soit deux soeurs suédoises, Klara (qui compose et qui chante) et Johanna (qui fait les choeurs) Söderberg. La musique ? Un folk tout simple sur un jeu de guitare basique, mais de très bonnes chansons et surtout une voix comme on en entend peu actuellement. Pour l'instant, First Aid Kit n'en n'est qu'aux stade des démos, mais il serait bien étonnant qu'on en reste là tant il semble évident qu'un véritable talent est en train d'émerger ici. Mais... Attendez, qu'est ce que je lis dans la bio du duo ? Klara Söderberg n'aurait que... quatorze ans !! Et sa soeur dix-sept ! Aïe Aîe Aîe ! Si les hommes en bleu se pointent bientôt chez moi pour m'embarquer avec l'unité centrale de mon ordinateur, vous saurez pourquoi....

 (photo: Josefin Klavus)

Pour l'instant, il est impossible de télécharger les chansons de First Aid Kit, et même, semble-t-il de se procurer leur démo (ce qui semble bien indiquer que les deux gamines ne comptent pas en rester là). Mais on peut les écouter sur leur page MySpace, ce que je vous conseille vivement:

www.myspace.com/thisisfirstaidkit

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 12:32

Avez déjà imaginé comment aurait sonné "I'm so bored with the USA" interprété par le Velvet plutôt que par Clash ? Non ? Eh bien le groupe amstellodamois Pondertone l'a fait pour vous sur le troisième épisode de la série "Coverclub". Après celle consacrée aux chansons de Noël et celle qui rendait hommage à Neil Young, cette nouvelle livraison - qui revisite cette fois-ci quelques classiques du punk - est de loin la moins convaincante. On somnole - un comble ! - sur la reprise pantouflarde de "Orgasm addict" par les Gasoline Brothers, les instigateurs du projet. Moss ne s'en sort pas mieux en abandonnant sa country-rock habituelle pour une électro-pop grossière sur "Ever fallen in love" (toujours des Buzzcocks: pas de chance !). Et le "Holiday in Cambodia" de John Coffey est bien trop proche de la version originale pour que la comparaison puisse inciter à l'indulgence. Seuls restent donc ce divertissant "I'm so bored..." revu à la sauce Factory par Pondertone, et un assez convaincant "Shot by both sides" par les petits nouveaux de Huron: ça commence bien, sur une base électro gothique surmontée de guitares en écho façon John Barry et des vocaux chuchotés, le tout créant un climat mystérieux qui ne résiste malheureusement pas au crescendo final. Comme les précédentes parutions de "Coverclub", ce troisième E.P. est disponible en téléchargement gratuit sur le site du projet.

PONDERTONE : "I'm so bored with the U.S.A."

HURON : "Shot by both sides"

Téléchargez l'intégralité de l'E.P.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 11:50

Le nom du groupe annonçait la couleur: chez David & The Citizens, le personnage important, c'était David. Du coup on a peut être un peu trop oublié de s'intéresser aussi à ses compagons. Prenez par exemple le batteur, Mikael Carlsson. Le fait de jouer avec les Citizens l'a obligé à mettre en sourdine son projet solo Homeland, démarré en 1999 avec l'album "Songs about living" suivi deux ans plus tard par l'EP "Autumn leaves". La séparation du groupe lui permet aujourd'hui de revenir avec un album 12 titres aux tonalités folk ("Love your homeland"), disponible en téléchargement gratuit sur son site internet. Bien sûr, la tentation est grande de faire la comparaison avec les chansons de David Fridlund. Mais les deux artistes ne jouent définitivement pas dans la même catégorie. A la blessure profonde qui sous-tend la musique de David Fridlund et la rend si poignante et fiévreuse, Mikael Carlsson oppose une mélancolie diffuse, de doux entrelacs de guitare acoustique, des mélodies soignées qui puisent leur inspiration au meilleur du folk anglais des sixties. Présentées ici comme de simples démos, il est possible que ces chansons, une fois ré-enregistrées façon électro pour leur sortie officielle, ne retrouvent jamais l'état de grâce de ces versions "près de l'os". Une bonne raison pour ne pas les laisser passer.

HOMELAND : "Love your homeland" (tout l'album en fichier zippé)

HOMELAND : "All nights are good when they end"

HOMELAND : "Song for M (demo)"

Visitez aussi la page MySpace de Homeland.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article