Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 05:00

Pendant que Marie Høylund nous prépare de fort jolies choses avec Marybell Katastrophy, ses anciens acolytes de Tiger Tunes nous reviennent sous le nom de Beta Satan. La différence avec Tiger Tunes ? "C'est plus couillu et moins barré" de l'avis même des intéressés. Plus couillu, sans doute, mais moins barré, ça se discute. Jugez-en plutôt avec ces quatre ovnis musicaux quand même sévèrement allumés.

BETA SATAN : "Wasted dreams"

BETA SATAN : "Sunken empire"

BETA SATAN : "Great moments of pleasure"

BETA SATAN : "Up to no good"


BETA SATAN : "Great moments of pleasure" (vidéo-clip)
 
Beta Satan sont au programme du festival Spot 2007 (le 2 juin)
 
Visitez leur page MySpace.
Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
26 mai 2007 6 26 /05 /mai /2007 07:34

Make love, not war ! Qui aurait pu penser que le vieux slogan du Flower Power allait être ressuscité quarante ans après son apparition par un duo de jeunes norvégiens aux joues roses ? Après un premier EP paru l'année dernière sous l'intitulé biblique de Jeremy, c'est le premier échantillon que Lars Christian Olsen (19 ans) et Øivind Hatleskog (21 ans) nous livrent de l'album qu'is sont actuellement en train d'enregistrer sous la houlette du producteur HP Gundersen (Sondre Lerche). Mélodie ensoleillée, choeurs primesautiers, refrain infectieux (essayez donc de vous en débarasser après l'avoir écouté), "Make love, not war" distille des vertus euphorisantes dont on aurait bien tort de se priver. Et le message, pour simple qu'il soit, est toujours aussi pertinent. Nul doute que nos deux dandys n'auront pas trop de mal à le mettre en pratique alors qu'ils ont - au moment où j'écris ces lignes - 12.766 ami(e)s sur MySpace !

 (photo: Arne Klinkenberg Solheim)

JEREMY : "Make love, not war"

Et une petite vidéo en prime, avec "You're allright", un morceau que j'aime encore plus que le précédent:

Visitez aussi leur page MySpace.

Achetez le premier EP de Jeremy.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Norvège
commenter cet article
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 09:06

Décidément, Neil Young semble avoir la cote au Pays-Bas. Aprés les vétérans Hallo Venray qui lui avaient consacré un album entier il y a quelques années, ce sont nos nouveaux amis du Coverclub qui viennent de se pencher à leur tour sur le cas du Loner. Soit une demi-douzaine de reprises, par autant d'artistes différents, le tout en téléchargement libre et gratuit. Comme toujours dans de pareilles entreprises, le niveau varie considérablement suivant les morceaux. Passons rapidement sur les versions un peu plan-plan de "Cinnamon girl" par Moss et de "Pocahontas" par Ponoka. Et si l'on reconnait aux Gasoline Brothers (initiateurs de ce projet) une certaine témérité de s'être attaqué à "Ambulance blues", la pièce maîtresse de "On the beach", le résulat se révèle - inévitablement  ? - décevant. Plus intéressant, Silence is Sexy traitent "Southern man" en version post-punk, comme s'il s'agissait d'une de leur propres chansons. Leine  - inconnue sur nos tablettes - fait mieux encore en transformant le très dense "A man needs a maid" ("Harvest") en légère bossa-nova pop façon Herb Alpert. Mais la palme revient une fois de plus aux impeccables Audiotransparent qui s'emparent de "Old Man" comme s'ils en faisaient un remix, en destructurant le morceau et en n'en gardant que certains éléments pour le remonter ensuite à leur manière. Leur version hantée reste fidèle à l'esprit du Canadien tout en proposant une vision profondément personnelle. Simplement excellent.

PONOKA : "Pocahontas"

AUDIOTRANSPARENT : "Old man"

LEINE : "A man needs a maid"

MOSS : "Cinnamon girl"

THE GASOLINE BROTHERS : "Ambulance blues"

SILENCE IS SEXY : "Southern man"

Téléchargez la pochette: Recto / Verso

Ne manquez pas de rendre une petite visite au site du Coverclub et de leurs laisser vos encouragements.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 08:30

On peut écouter Rockomondo en ligne (de 21 à 23h00) sur la plupart des lecteurs multimédia (Winamp ou Macamp par exemple), en y entrant l'URL de Radio Primitive:

http://radioprimitive.no-ip.org:8000/listen.pls

Ce soir, émission "Spéciale Hollande":

THE SPIRIT THAT GUIDES US "The tune", MOSS "Light of my life", UNE "Little things", SILENCE IS SEXY "Stories yet to come", BETTIE SERVEERT "Roadmovie", BAUER "Blissfully up", DE NIEUWE VROLIJKHEID "We'll take that castle...", MIST "You blew my mind", ANDERSON "Mr. & Mrs Benson", ALAMO RACE TRACK "The Northern terrritory", JOHAN "Out of reach", EL PINO & THE VOLUNTEERS "Goodbye Mary", SMUTFISH "Resless poet", AT THE CLOSE OF EVERYDAY "Geef ons de ruinste"

SUICIDAL BIRDS "Friendly land", GREEN HORNET "Sadie black", zZz "House of sin", Rétromondo: DARYLL-ANN "I could never love you", PAULUSMA "Here we are", DO THE UNDO "Son of a gun", COPARCK "A good year for the robots", GHOST TRUCKER "I've got the strangest thoughts", ABOUT "Strike you as the enemy", ZEA "The secret sent back", PERSIL "PS", TEMPLO DIEZ "No matter what", KING ME "Singalong", Outro: WE VS DEATH "Workers are referred as "hands".

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 08:13

18th Dye, A Kid Hereafter, Band Ane, CS Nielsen, Duné, Green Concorde, Je M'Appelle Mads, Lily Electric, Marybell Katastrophy, Moi Caprice, Murder, Oh No Ono, Peter Laugesen & Singvogel, Racetrack Babies, Regina (FIN), Reykjavik! (IS), Rhonda Harris, Sambassadeur (S), Shout Out Louds (S), Speaker Bite Me, Spleen United, Taxi ! Taxi ! (S), The Blue Van, The Concretes (S), The Kissaway Trail, The Lionheart Brothers (N), The National Bank (N), Tobias Fröberg (S), Viva Vertigo, et tant d'autres.... Ce paradis rockomondesque porte un nom: "Spot", et une adresse: Aarhus, Danemark. Le festival Spot 2007, treizième du nom, aura lieu du 31 mai au 2 juin.

Ce sera une réelle émotion que de redécouvrir Marybell Katastrophy dans la grande salle du Musikhuset (1600 places), après les avoir vus jouer dans un bar rémois il y a seulement quelques semaines. Autre grands moments attendus, les légendaires 18th Dye et le retour de Speaker Bite Me, deux groupes pionniers de la nouvelle scène danoise, sans parler du super-groupe norvégien The National Bank (avec Thomas Dybdahl), qui furent l'objet du tout premier article publié sur ce blog. Mais comme d'habitude on n'échappera pas à quelques cas de conscience particulièrement ardus. Qui choisir par exemple entre Rhonda Harris (déjà vu mais pas avec cette formation ni ce répertoire, et dont je suis fan depuis toujours), Oh No Ono (déjà vu à Eurosonic, mais avec un concert tellement enthousiasmant que je me réjouissais de les revoir), et Lily Electric (des petits nouveaux doués que je m'étais promis de ne pas manquer) qui passent tous au même moment ? Ah là là, la vie est bien compliquée parfois...

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 21:58

C'est le nom du groupe qui me dérange. Son My a été l'une des pages les plus sombres de la guerre du Viet-Nam: le massacre en 1968 par l'armée américaine de la population civile d'un village viet-namien (Mi Lai, qui fait partie du district de Son My). Même si la musique de ce sextet danois n'a rien de particulièrement festive, on peut trouver douteux d'accoler au nom de ce drame ce qui reste quand même une simple entreprise de divertissement. On me rétorquera que Joy Division n'avait pas été mieux inspiré en son temps, ce que j'admets bien volontiers. D'autant que comme chez ces derniers, la qualité de la musique fait oublier ici - au moins partiellement - la maladresse (?) du nom. Non pas que les musiciens de Son My réinventent le post-rock, dont ils connaissent manifestement tous les codes et les usages. Mais ils le déclinent avec suffisamment de sensibilité et d'inspiration pour qu'on se prenne de nouveau à vibrer à ce genre pourtant usé jusqu'à la trame. Si l'on considère que les trois morceaux présentés ici ne sont qu'une première maquette, ils laissent présager de fort belles choses à venir. Dernièrement, le groupe a arrêté donner des concerts pour se concentrer sur l'écriture de nouveaux titres. Il devrait en sortir une seconde démo qu'on sera très impatient de découvrir. En attendant l'album ?

SON MY : "It will soon be over"

SON MY : "By night"

SON MY : "Intermission"

Visitez la page MySpace de Son My.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 11:50

Je me désolais début 2006 que la France ne fasse pas partie des pays où allait sortir "Skeleton", le second album des Figurines. Eh bien, cette fois-ci, ça y est: deux ans après sa sortie danoise, "Skeleton" atterrit enfin dans les bacs français (distribution La Baleine). Il aura fallu pour ça que l'album ait d'abord les honneurs d'un label britannique (Strange Feeling, celui de l'ex-Everything But The Girl Ben Watt), puisque telle semble être la condition sine qua non pour qu'un artiste intéresse les distributeurs français. Pendant ce temps sort au Danemark "Hey Girl", premier single extrait de "When the deer wore blue", le troisième album du groupe dont la sortie nous annoncée pour le 13 août prochain. Si la forme change - la musique y est moins tendue, moins frénétique que sur les disques précédents - les Figurines confirment néanmoins leur habileté à produire d'irrésistibles pépites pop, instantanément plaisantes et mémorisables. Espérons que cette fois-ci il ne faudra pas attendre deux ans avant d'en profiter.

 ( photo: Simon Birk)

FIGURINES : "Hey girl" (à écouter sur leur page MySpace)

FIGURINES : "The wonder" (extrait de "Skeleton")

FIGURINES : "Rivalry" (extrait de "Skeleton")

En prime, la très intrigante vidéo de "Back in the day", toujours extrait de "Skeleton":  

  

L'auteur de ces dessins et des illustrations de "Skeleton" dans son édition américaine, Brad Mossman, connaît bien la musique puisqu'à partir du milieu des années '90 et jusqu'en 2002 il fut le chanteur-auteur-compositeur de Warm Wires, un groupe de San Francisco très joyeusement brindezingue qui laissa deux excellents albums "Severe comfort" (1996) et "Kindness" (2002). Depuis, Brad Mossman vit de sa musique en travaillant pour la télévision notamment dans le domaine des dessins animés et des chaines pour enfants (Cartoon Network, Disney Channel). On peut toujours - et c'est conseillé - se procurer les albums de Warm Wires en s'adressant à leur auteur. Le second est également en vente chez CD Baby.

WARM WIRES : "Women are better than men" (extrait de "Severe comfort")

Merci / Thanks to Peter Altenberg 

WARM WIRES : "Stretched" ("Kindness", extrait d'environ 2 minutes)

WARM WIRES : "Anything with an ass" (idem)

WARM WIRES : "Momma's boy" (idem)

Achetez l'album des Figurines.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 10:48

THE HEIGHTS (NL) "Beachyhead", BILLIE THE VISION & THE DANCERS (S) "I saw you on TV", HOLMES (S) "Trust", SEGROV (N) "Written in the sand", OPHELIA HOPE (N) "Albatross", SONDRE LERCHE (N) "She's fantastic", THE LOW FREQUENCY IN STEREO (N-DK) "Jimmy Legs", REMATE (E) "Dinosaurs", GRUPO SALVAJE (E) "The soldier and the death blues", SCHWARZ (E) "Slicksteen", Album du Mois: SISTER FLO (FIN) "C'mon and die with me", THE WHITEST BOY ALIVE (N-D) "Burning", GUITAR (D) "Flowers look up into the sky", THE BAD EXAMPLES (D) "Perfect jungle"

FIGURINES (DK) "The wonder", LILY ELECTRIC (DK) "Naughty girl", THE KISSAWAY TRAIL (DK) "Sometimes, I'm always black", Rétromondo mai 2002: COPARCK (NL) "Into routine", Rétromondo mai 1997: LOUIS PHILIPPE (F) "Deauville" - Spot On... SUBTERFUGE (D) "What you want" "I will never ever" "Meadow fresh" "No more crooked line" + PALE "She's after me" - L'Intrus du Jour: CAMERA OBSCURA (GB) "Lloyd, I'm really to be heatbroken", Outro: THE BAD EXAMPLES (D) "Human hell".

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 23:45

J'étais encore bien parti pour ce pas écrire un mot sur ce blog aujourd'hui, mais voilà qu'en déambulant sur le net je suis tombé par hasard sur cette vidéo à 3 balles qui m'a laissé scotché.

Il ne m'a pas fallu plus des quatre minutes et douze secondes que dure la chanson pour tomber illico amoureux de ces 3 gentilles riot grrrls qui ont le bon goût de conjuguer les paroles des Au Pairs à la musique des Blue Orchids. Pour le reste: mystère. Je n'avais même pas été fichu de vous trouver une photo jusqu'à ce que ZB, de "So the wind won't blow it all away" nous déniche celle-ci:

Ce que je peux vous dire quand même, c'est que Bout d'Chou nous arrive d'Allemagne, que c'est en août 2006 qu'est sorti leur premier album intitulé - en français dans le texte - "Ménage et discothèque" (Lolila), et que si vous avez aimé le clip, vous aimerez aussi la musique:

BOUT D'CHOU : "Radio Bout d'Chou" (la chanson du clip)

BOUT D'CHOU : "Spülmaschinenfest" ("Ménage et Discothèque", 2006)

BOUT D'CHOU : "Un phono pour moi" (idem)

J'aurais bien aimé vous offrir aussi "La technique au service de la femme", malheureusement le lien ne fonctionne pas sur le site de leur label.

Achetez l'album de Bout'Chou.

On peut également le télécharger pour 9,99 € ici (au rayon "Enfants: éveil, chansons, comptines" ! ).

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Allemagne
commenter cet article
13 mai 2007 7 13 /05 /mai /2007 08:15

L'histoire ne date pas d'hier. Ca se passait au début des années 80 et, déjà accroché par le rock européen, j'étais en train de fouiller avec délectation dans les bacs de Boudisque, célèbre disquaire et distributeur amstellodamois. Et là, surprise: je tombe sur le premier album des suédois Perfekt Alibi. Je connaissais déjà Perfekt Alibi pour les avoir précédemment découverts sur la cassette "Mun mot mun metoden", une compilation qui fut un peu à la new-wave suédoise ce que fut plus tard la cassette "C 86" à l'anorak-pop (pas de panique les néophites, traduction ici et ). Naturellement, j'achête l'album, et c'est seulement rentré à l'hôtel que je découvre le meilleur de l'histoire: une lettre insérée dans la pochette et envoyée par le label de Perfekt Alibi (Kakaphone, ça ne s'invente pas...) aux propriétaires de Boudisque. On y lisait une biographie et diverses information sur le groupe, et surtout l'auteur du courrier s'inquiétait de savoir si le disquaire/label/distributeur serait intéressé par un contrat de licence ou une éventuelle distribution de l'album. Le peu scrupuleux taulier de Boudisque avait tout simplement mis en rayon au prix fort ce disque-promo qu'il avait reçu gratuitement, en oubliant juste d'en retirer la lettre qui l'accompagnait !

Né des cendres du groupe punk Rottweiler et basé à Malmö, Perfekt Alibi exista de 1980 à 1894. Durant cette période, ils réalisèrent plusieurs singles et un album avec un son bien caractéristique de l'époque influencé par Joy Division, Echo and the Bunnymen, Hunters and Collectors ou Public Image Limited. Leur seul et unique album, enregistré à Londres sous la houlette du musicien/producteur Dennis Bovell (Matumbi) reste tout à fait recommandable pour peu qu'on arrive à mettre la main dessus. Sinon, le groupe dispose toujours d'un site internet où l'on peut télécharger de nombreux titres, bons et moins bons, avec un son malheureusement assez médiocre où - absence de basses dues au mp3 oblige - on a bien du mal à retrouver la patte dub/reggae caractéristique de Bovell.

PERFEKT ALIBI : "Såg nanting" ("Perfekt Alibi", 1984, bien que ceci me paraisse en fait une version démo)

PERFEKT ALIBI : "Pilgrim" (idem)

PERFEKT ALIBI : "Gryning" (2nd single, 1982)

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article