Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

12 mai 2007 6 12 /05 /mai /2007 23:18

Rappelez-vous: on avait commencé l'année sur ce blog avec deux bien belles chansons des norvégiens Ophelia Hope. Leur premier album en est à présent au stade du mixage, ce qui nous laisse espérer pouvoir en profiter bientôt (à l'automne ?). En attendant, le groupe vient de mettre un nouveau morceau en écoute sur sa page MySpace. Ca s"appelle "Albatross" est c'est une splendeur. J'ai passé la journée près de l'ordinateur rien que pour pouvoir l'écouter en boucle. Et d'ailleurs, là, je vous laisse: j'y retourne. En manque, déjà...

OPHELIA HOPE : "Albatross" et trois autres titres sur leur page MySpace.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Norvège
commenter cet article
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 17:03

On peut dire que j'ai eu de la chance: j'ai découvert Subterfuge avec leur meilleur album, "I do birds". Une sorte de disque pop de chevet, indémodable, inusable, inépuisable, le genre qu'on ne range jamais très loin sachant qu'on aura très vite envie de l'écouter de nouveau. Voilà plus de cinq ans que ça dure et je crois que ce n'est pas près de s'arrêter. Avant cela, le quintet de Düsseldorf avait déjà sorti deux albums, "Fabulous" en 1993 et "Marc" trois ans plus tard. Deux disques jamais écouté par crainte de ne pas y retrouver la grâce et l'équilibre parfait de ce "I do birds" miraculeux. Par la suite il y eut aussi  - fait rare pour un groupe encore en activité - un double-album hommage ("Fabulous friends") où la crème de la pop germanique se pressait pour faire honneur aux chansons des rhénans. Et enfin leur quatrième livraison, "The legendary Eifel tapes" (Supermodern, 2005), un disque sans doute loin d'être mauvais mais mélodiquement moins riche que son prédécesseur, plus uniforme dans les tempos: décevant, forcément décevant. Subterfuge nous a habitué à prendre son temps, qui peut dire quand sortira leur prochain album ?...  En attendant "I do birds" continue à nous enchanter, de la power-pop de "Stay cool" jusqu'au balancement languide de "Fear of flying" en final parfait, tout en passant par l'impeccable trilogie "Slatter & his dog" / "Meadow fresh" / "Tricycle race": du grand art !

 (Chez les groupes pas glamour, on dîne avec une omelette et du café ! )

SUBTERFUGE : "I do birds" ("I do birds", 2001)

SUBTERFUGE : "Silly girl" (vidéo, "I do birds", 2001)

SUBTERFUGE : "Fear of flying" (extrait 1'16", "I do birds", 2001)

SUBTERFUGE : "Stay cool (West Coast version) " (1998)

SUBTERFUGE : "Awareness" (1996)

SUBTERFUGE : "I will never ever" ("Marc", 1996)

SUBTERFUGE : "Localization blur" ("Marc", 1996)

Visitez aussi leur page MySpace.

Achetez les disques de Subterfuge.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Allemagne
commenter cet article
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 09:17

Ben oui, je sais, c'est pas du jeu: je date ce post du jeudi 10 pour faire croire qu'il a été mis en ligne AVANT l'émission, alors qu'en fait j'étais à la bourre comme d'habitude, et que je ne m'en occupe que le lendemain. J'ai honte mais j'assume...

DEATH BY KITE (DK) "Banhof Asta", MIST (NL) "You blew my mind", COPARCK (NL) "Time is short", JONSTON (E) "El controlador de la hora", REMATE (E) "A compass to get lost", LOS VALENDAS (E) "The summer of the jellyfishes", GALLYGOWS (E) "Safari", LILY ELECTRIC (DK) "Do you bear the truth in your silver hands", VIVA VERTIGO (DK) "Remember me", FIGURINES (DK) "Fiery affair", Album du Mois: SISTER FLO (FIN) "Rule the world", ELYSIAN (B) "How can I forget ?", SOY UN CABALLO (B) "La raison du plus fort", RUMPLESTITCHKIN (B) "Consider it done", SHOWSTAR (B) "Superlover".

On ne change pas une équipe qui gagne. Après son passionnant "On junk" ("Disque du mois" dans Rockomondo en novembre 2005), c'est de nouveau en compagnie du producteur Paco Loco que Remate a enregistré son quatrième album, un double CD intitulé "No land recordings", distribué en France par Abeille Music .

BLACK BELT (S) "Pistol", THEY LIVE BY NIGHT (S) "School", THE PLAN (S) "Mess", Rétromondo mai 2002: SUBTERFUGE (DK) "Tricycle race", Rétromondo mai 1997: MEW (DK) "She came home for Christmas" - Spot on: SUEDE, LES ANNEES POST-PUNK avec BOOJ WAH KIDS "Fake golden palmtrees", PERFEKT ALIBI "Sag nanting", THE LEATHER NUN "For the love of your eyes", STADION "Hunger", GREEN GALLERY "Reconsider my heart" - L'intrus du jour: TREMBLING BLUE STARS (GB) "Idyllwild"

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 23:45

Dans un moment d'égarement, je me suis décidé aujourd'hui à faire le grand ménage dans mon ordinateur. En commençant par le plus encombré: les fichiers musicaux. Un foutoir indescriptible, avec des chansons qui auraient dû être effacées depuis longtemps, d'autres d'un même artiste qui se baladent un peu partout faute d'avoir été correctement renommées, d'autres encore qui n'ont pas été nommées du tout (Ah, le moment de grande solitude lorsqu'on tombe sur un morceau absolument splendide dont on a juste oublié d'indiquer l'interprête !). Et puis il y a des mystères. Ce fichier appelé Polarsun, par exemple: impossible de me rappeler de quoi il s'agit et encore moins dans quelle circonstance je l'ai téléchargé. C'est comme une pochette-surprise: on ouvre et là, shazam ! Peut-être pas le gros lot, mais quand même bien plus qu'un simple lot de consolation. Voilà l'exemple-type d'un groupe à qui il ne manque que le moyen de ses ambitions. Celui, par exemple, de se payer un producteur à l'oreille affûtée afin de corriger quelques menus défauts. Car pour le reste, pas grand chose à redire: Polarsun décline une pop classique et classieuse, aux références évidentes mais dont tous les codes ont été parfaitement assimilés. Seul le chant en anglais, un peu rigide, trahit une origine autre qu'anglo-saxonne. Après une rapide recherche, il apparaît que Polarsun est un quintet... dijonnais formé en 2002 et déjà responsable de deux albums, "Tunes & tones" en 2004 et "The magic of crashing lights" l'année dernière. Le premier est disponible gratuitement et en intégralité sur le site du groupe. On peut également y télécharger dans les mêmes conditions une excellente session acoustique, tout en se demandant pourquoi ces bourguignons à l'évidence doués ne bénéficient pas d'un meilleur accueil médiatique. Qu'est-ce qu'on attend au juste ?

POLARSUN : "Kentucky bird" (extrait de "Tunes and tones")

POLARSUN : "Coffe cup" (idem)

POLARSUN : "Poppy people" (idem)

POLARSUN : "The world" (idem)

POLARSUN : "Alice" (idem)

Le reste de l'album ainsi que la session acoustique sont disponibles ici.

Visitez la page MySpace de Polarsun (avec Jellyfish parmi leurs "Top friends").

Achetez "The magic of crashing lights".

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans France
commenter cet article
6 mai 2007 7 06 /05 /mai /2007 23:58

"The healer"... c'est justement de ça dont j'avais besoin ce soir. Le nouvel album de Sister Flo est une splendeur - mais en est-il parfois autrement avec ce groupe d'exception - et c'est haut la main qu'il est devenu "Disque du mois" dans Rockomondo.

Découvrez trois titres de "The healer" sur la page MySpace de Rockomondo.

Lisez le précédent post consacré ici à Sister Flo, avec les liens vous permettant de télécharger gratuitement l'album "Boy of Cat" et l'EP "Landcrabs".

Achetez "The healer".

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Finlande
commenter cet article
5 mai 2007 6 05 /05 /mai /2007 21:49

Tout fout le camp ! On ne peut plus être sûr de rien ! Qu'est-il arrivé à Mist, le plus mélancolique des groupes amstellodamois ? Figurez-vous que la huitième chanson de "Mist:Period", téléchargeable depuis quelques jours sur leur site internet, est une chanson... gaie ! Bon, entendons-nous bien: une chanson gaie selon les critères de Mist, c'est toujours pas "Tata Yoyo" (heureusement d'ailleurs, manquerait plus que ça !). Mais quand même....

Ceci dit, de là à ce que ça nous remonte le moral après ce qui semble devoir nous attendre demain...

MIST : "You blew my mind"

Achetez les morceaux déjà parus de "Mist:Period".

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 14:05

Sauf changement de dernière minute toujours possible, ça devrait donner ceci:

HOLMES (S) "Like ice to my heart", SUMMERHILL (DK) "Parking lane", MOI CAPRICE (DK) "For once in your life try to fight for something you believe in", MELON GALIA (B) "Jamais je ne mens", SOY UN CABALLO (B) "Passer des jours", SHOWSTAR (B) "Special gun", SHARKO (B) "Sweet protection", BILLIE THE VISION & THE DANCERS (S) "Scared", THE FINE ARTS SHOWCASE (S) "Dance with your shadow", BLACK BELT (S) "Get it on" Album Du Mois: SISTER FLO (FIN) "Hyvinkââ", SISSY WISH (N) "DWTS", LEIV REED (N) "How to get away from you", FUNGUSON (N) "The funniest thing".

 (Les norvégiens Funguson, photo: Espen Christiansen )

SWEATMASTER (FIN) "Calling Satan, let me in", I WAS A TEENAGE SATAN WORSHIPPER (FIN) "Scandinavian boy", THE TIGERBOMBS (FIN) "Subtle shaking", Rétromondo Mai 1997:  MAD DOG LOOSE (B) "Take me down", Rétromondo Mai 2002: UNDER BYEN (DK) "Mission" - Spot On... BELGIQUE, LES ANNEES POST-PUNK avec TC MATIC "Bye Bye 'till the next time", CHOW-CHOW "Still", THE NAMES "Nightshift", MARINE "Life in reverse", LAVVI EBBEL "Give me a gun", LUNA TWIST "Golden inside" - L'Intrus Du Jour: AMY WINEHOUSE (UK): "Me and Mr Jones".

Je vous rappelle que vous pouvez écouter Rockomondo en ligne en entrant dans votre lecteur multimédia (style Winamp ou Macamp) l'url de Radio primitive:

http://radioprimitive.no-ip.org:8000/listen.pl

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
2 mai 2007 3 02 /05 /mai /2007 08:26

Encore un artiste dont la découverte doit plus au hasard qu'à autre chose. Au départ, mon idée était de chercher sur le net une jolie photo des Figurines afin d'illustrer le programme de l'émission  jeudi dernier. Après l'avoir trouvée, impossible de ne pas aller jeter un coup d'oeil sur le site du photographe Simon Birk. Et là, Bingo ! Je tombe sur une fantastique galerie de portaits d'artistes danois, avec les Figurines bien sûr, mais aussi SuperTroels, Wolfkin, Oh No Ono, Moi Caprice et Kid Kishore. Kid qui ça ? Je connaissais tout les autres mais pas encore ce calcium-addict en uniforme de vigile.

 (photo: Simon Birk )

Quelques clics plus tard, il s'avère que le Kid Kishore en question est un DJ indo-danois dont la spécialité et de dézinguer à grands coups d'électronique rageuse les chansons du hit-parade local, ainsi qu'à customiser en techno-dragsters pétaradants les sirupeuses romances bollywoodiennes. Sur scène, maximum fun garanti comme le prouve la vidéo ci-jointe. Sur disque, euh, mystère: rien trouvé pour le moment. Mais on pourra toujours visiter utilement la page MySpace du phénomène avec quatre titres à télécharger, parmi lesquels un ébouriffant "Nahi baba sitar speed grime" qui ne m'a pas quitté toute la journée d'hier .

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 22:33

Je n'avais pas été totalement convaincu par le showcase solo de Thomas Denver Jonsson il y a deux ans à Eurosonic. Non pas que sa prestation ait été spécialement mauvaise, mais le rayon singer-songwriter avec guitare en bois est tellement encombré en ce moment qu'on est bien obligé de se montrer sélectif. A vrai dire, j'avais oublié jusqu'a l'existence du suédois jusqu'à ce qu'il soit abondamment cité par Elina Johansson alias Dear Euphoria et que - intrigué - j'entre son nom sur Google pour tomber sur... mon propre article. Damned, me serais-je trompé à son sujet ?  Ce ne serait pas la première fois qu'une pareille chose m'arrive. Du coup je suis allé visiter le site de Thomas Denver Jonsson pour y écouter les morceaux qui y figurent. Et qui se sont révélés plutôt meilleurs que dans mon souvenir. A l'évidence, la formule de groupe convient bien à notre folk-singer binoclard, l'orientant vers une alternative-country sans grande originalité mais plutôt bien troussée. Malgré tout, on reste quand même loin d'un Christian Kjellvander (pour citer un de ses compatriotes officiant dans un registre proche) sans parler du problême de la voix, à la justesse souvent approximative. La recommandation de Dear Euphoria n'y suffira pas: Thomas Denver Jonsson doit encore bosser dur s'il veut gagner sa place pour une prochaine compile "Cow-boys in Scandinavia".

(photo: Anne Melander)

En juin prochain sortira un nouvel album de Thomas Denver Jonsson intitulé "The lake acts like the sea". On y trouve un duo avec Dear Euphoria.

THOMAS DENVER JONSSON : "One of my blessings" (extrait de "The lake...", 2007)

THOMAS DENVER JONSSON : "Dreams at the film club" (feat. Nina Kinert, extrait de "Barely touching it", 2005)

THOMAS DENVER JONSSON : "Silver boy" (extrait de "Barely touching it, 2005)

THOMAS DENVER JONSSON : "First in line" (live with Rosie Thomas & Damien Jurado, extrait de "First in line EP", 2004)

De nombreux autre morceaux de Thomas Denver Jonsson (inédits, raretés, démos...) sont disponibles sur son site internet.

Visitez la page MySpace de Thomas Denver Jonsson.

Achetez les disques de Thomas Denver Jonsson.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 18:12

Malgré tout le respect que je porte aux vieux sages du rock, il faut bien reconnaître une chose: lorsqu'il s'agit de se payer une bonne tranche de rigolade et de se bouger le fessier, rien ne vaut les jeunes kékés. Exemples récents, les ébouriffants danois Duné (déjà signalés ici) ou les finlandais I Was A Teenage Satan Worshipper: moins d'un demi-siècle à eux trois (en fait je n'en sais rien, mais la photo pourrait le laisser penser...) et une facilité déconcertante pour produire à la chaîne de réjouissantes bombinettes techno-pop. Le contraire des chaises musicales: ici, c'est le dernier qui reste assis qui a perdu.

I WAS A TEENAGE SATAN WORSHIPPER : "Scandinavian boy"

I WAS A TEENAGE SATAN WORSHIPPER : "Call the cops"

Un mini-album de I Was A Teenage Satan Worshipper, "Bees & honey" est sorti à la fin de l'année dernière avec des titres alléchants du style "Botox zombies".

On peut télécharger sept (7 !) autres morceaux de I Was A Teenage Satan Worshipper sur leur page à mikseri.net. Ou encore se procurer la totalité des neuf titres en un seul clic grâce à un fichier zip au même endroit

Visitez aussi leur page MySpace.

Achetez "Bees and honey" de I Was A Teenage Satan Worshipper.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Finlande
commenter cet article