Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

17 novembre 2006 5 17 /11 /novembre /2006 00:51

Allez hop ! Avec l'habituelle journée de retard, le programme de l'émission d'hier: Jackman (N): "Making time", Alamo Race Track (NL): "Kiss me bar", Bettie Serveert (NL): "The rope", The Concretes (S): "Song for the songs", Frida Hyvönen (S): "N.Y.", The Fine Arts Showcase (S): "Spanish kerosene", I'm From Barcelona (S): "Ola kala", Sgt. Petter (N): "Puling life by the hair", Maria Solheim (N):"Juice", The Beautiful People (N): "Let me come down", Disque du Mois: Thomas Dybdahl (N): "Something real", Ulpa (IS): "Girl", The Sucarcubes (IS): "Water", Lobkrà (IS): "Nosirrah egroeg", Soul Tattoo (FIN): "Revenge of the superhuman", Echo Is Your Love (FIN): "Peace song", Kuolleet Intiaanit (FIN): "Ihmistivolissa", Rétromondo 2001: Monostars (D): "Scheppernd", Rétromondo 1996: Port Friendly (DK): "Floating star", Coup de Projecteur sur la soirée Spot 1 (La Flèche d'Or, 14/11/06) avec I Got You On Tape (DK): "Medicine" Rhonda Harris (DK): "If I needed you" (OK, ils n'ont pas joué, mais Nikolaj Norlund était présent), The Broken Beats (DK): "L'essentiel", Serena Maneesh (N): "Selina's melodie fountain", 120 Days: "Come out (Come down, Fade out, Be gone)", Intrus du jour: Andrew Sweeny (CAN): "Pilgrim", Outro: Balun (Porto-Rico): "A surprise".

Si vous écoutez Rockomondo via Internet ailleurs que dans la région Champenoise , cela m'intéresserait beaucoup de le savoir . Merci de m'envoyer un mail à l'adresse indiquée dans la colonne "Avertissement' de ce blog en citant simplement la ville et le N° du département où vous écoutez l'émission.

 (Lobrkra)

Ils étaient au programme de rockomondo hier:

LOKBRA (IS): "Nosirrah egroeg" (extrait de "Army of soundwave, 2006)

LOKBRA (IS): "Conference of rats" (idem)

Achetez l'album de Lobkra. 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 18:20

C'est une véritable soirée rockomondesque qui sera proposée aux parisiens le mardi 14 à la Flèche d'Or. A l'affiche: les danois I Got You On Tape, révélation du dernier festival Spot. J'étais allé à leur concert simplement pour jeter un coup d'oeil et j'ai trouvé ça tellement bien que je suis resté jusqu'à la fin, loupant du même coup le showcase d'Hello Saferide. Damned, Il fallait que ça en vaille la peine ! Leur premier album est un régal de pop brise-coeur façon Apartments, reste à savoir si leur musique sans esbrouffe et leur jeu de scène euh, inexistant réussira à captiver le public très bruyant et dissipé de la Flèche d'Or. The Broken Beats avaient joué eux aussi à Spot, mais j'étais arrivé trop tard pour pouvoir assister à leur concert dans de bonnes conditions. Trop de monde. De là où je me trouvais, il était impossible de voir quelque chose et d'avoir un son correct. A ma grande honte, je n'ai toujours pas écouté leur dernier album, mais si c'est aussi bien que les morceaux de leur site internet, je ne devrais pas être déçu.

 (120 days d'humeur guillerette en découvrant leur location de vacances)

Coté Norvège: 120 days. A l'époque où ils s'appelaient encore The Beautiful People, ces jeunes gens produisaient un post-punk sombre et énergique à mi chemin entre The Sound et Bauhaus. Avec le changement de nom s'est produit un changement de style. 120 days ne donne toujours pas dans la chansonnette, mais à leur rock néo-gothique sont venues se greffer des influences krautrock et l'apparition d'instrument électroniques. Le résultat n'est finalement pas si éloigné de ce que fait également le dernier groupe de la soirée, Serena Maneesh, fondé par un ancien Loch Ness Mouse ayant abandonné la pop pour des élixirs plus puissants. Les longues pièces hypnotiques de leur premier album ont quelque peu affolés les vu-mêtres chez Pitchforkmedia, créant du même coup un petit buzz dans la presse et sur le net. S'il y a du monde à la Flèche mardi, ce devrait être principalement pour eux. Mais les trois autres groupes ne sont pas à dédaigner pour autant, et il faut bien l'avouer, ma préférence va quand même aux danois. Je serai là bien sûr.

I GOT YOU ON TAPE : "Doctor watching (démo)"

THE BROKEN BEATS : "Someday (again) "

120 DAYS : "Come out (Come down, Fade out, Be gone)"

La Flèche d'Or, 102 bis rue de Bagnolet, 75020 Paris.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 18:15

Jenny Hval est une jeune norvégienne qui a passé les dernières années de sa vie partagée entre son pays natal et l'Australie. Cela fait déjà plusieurs années qu'elle fait de la musique sous le nom de Rockettothesky. Les quelques démos qu'elle avait laissé jusqu'ici sur le net étaient plutôt prometteuses, mais ne laissaient présager en rien du choc - car c'en est un -  de son premier album "To sing you apple tree" ( Trust Me Records). Il faut dire que Rockettothesky n'a pas grand chose à voir avec toutes ces gentilles chanteuses scandinaves qui apparaissent actuellement dans un registre pop neo-60's/70's (et que par ailleurs j'aime bien). Mais là on est dans un tout autre registre. Rockettothesky ne cherche jamais à faire joli. Sa musique n'est pas une musique confortable. Elle est crue, elle secoue, elle bouscule, elle dérange, avec derrière tout ça - on le devine - la volonté d'aller au plus près de l'émotion, de laisser s'exprimer les sentiments dans ce qu'ils ont de plus violent et de plus révélateur. On en ressort pas tout à fait intact, mais avec la certitude d'avoir assisté à la naissance d'un talent rare. Cette fusée-là semble bien partie pour atteindre les étoiles.

 (photo: Halina Sjuve)

Comme il est dit plus haut, les morceaux proposés ici (le plus "évident" de "To sing you apple tree" et deux démos à l'accompagnement plutôt spatiate) ne suffisent pas à se faire une véritable idée de la musique de Rockettothesky. Ecoutez/Achetez l'album.

ROCKETTOTHESKY : "Barrie for Billie MacKenzie" (extrait de "To sing you apple tree", 2006)

ROCKETTOTHESKY : "I stepped on a toothbrush" (extrait de "We could eat like ice-cream", démos, 2004)

ROCKETTOTHESKY : "God is underwater" (idem)

ROCKETTOTHESKY : "A cute lovesong, please"

Achetez "To sing you apple tree".

Visitez la page MySpace de Rockettothesky.

Rockettothesky nous a été signalée par Alex. Merci à lui.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Norvège
commenter cet article
10 novembre 2006 5 10 /11 /novembre /2006 16:20

OK, pas la peine d'appeler Super-Nanny, car s'ils arrivent toutes guitares dehors, ces "Enfants Terribles" (c'est le titre de leur album) sont en fait plutôt sages. Apparus dans le même sillage que leurs compatriotes Figurines et Gravy  - quoiqu'un peu moins bons - il ne faut pas attendre de Cartridge qu'ils révolutionnent l'histoire du rock. Mais si vous êtes clients pour quelques chansons accrocheuses et pêchues taillées pour les ondes et pour les virées en bagnole, alors ces Danois sont faits pour vous. On regrettera juste qu'ils aient commencé par un album. Après élaguage et en n'en gardant que les plus belles branches ("Coma State" "Well it all comes down to" "Surrogates" ou le barré "Life in a box"), "Enfant terrible" aurait pu faire un très enthousiasmant EP.

 (photo: Lisa Notzke)

CARTRIDGE : "Tree crowns" (extrait de "Enfant terrible", 2006)

CARTRIDGE : "Nausea" (extrait de "Nowhere fast EP", 2005)

Achetez l'album de Cartridge.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
9 novembre 2006 4 09 /11 /novembre /2006 08:43

Bon, d'accord, ça aurait été mieux de le mettre en ligne avant l'émission, mais voici quand même le programme du jeudi 9 novembre: Cartridge (DK): "Well it all comes down to" Herman Düne (S-F): "I wish I could see you soon" I'm From Barcelona (S): "Jenny" House Of Hiss (GB-N): "The Jack comes back" Schtimm (N): "When only tomorrow" Helldorado (N): "Honky tonk aliens" Oyvind Holm (N): "Salt mutated summer breeze" Alamo Race Track (NL): "Don't beat this dog" LPG (NL): "Baby rollercoaster" Ulpa (IS): "Yeah that's right" Disque du Mois: Thomas Dybdahl (N): "This year" Le Man Avec Les Lunettes (I): "Sibyl Vane" Morose (I): "Some squeaking bones" Steeple Remove (F): "Infinity.net" CSS (BR): "Meeting Paris Hilton" Havalina Blu (E): "If there's no passion" Catpeople (E): "Party people" Retromondo '96: El Desvän Del Macho (E): "Adriane 6" Retromondo 2001: Nicolai Dunger (S): "Fensolvagen 5"  - Coup de Projecteur sur Morningside Records (DK) avec I Am Bones: "The ostrich approach", Larsen & Furious Jane: "Art director", Oceano Da Cruz: "Cooking for a crocodile", Figurines: "Ambush", My Friend George: "A man of happy solutions", Under Byen: "Af samme stof som stof", Oh No Ono: "Ba ba baba ba ba well anyway", L'intrus du jour: M (USA): "Adam" Outro: Thunderbear (DK): "I grunden er afgrunden grunden".

 (Bonne ambiance chez My friend George)

MY FRIEND GEORGE : "Happy tuna" (extrait de "Born in the USA", 2005)

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
8 novembre 2006 3 08 /11 /novembre /2006 23:49

On se demande si le titre du dernier album de Cessna, "Terminus", n'était pas un peu prémonitoire, car depuis sa sortie en 2004, ces finlandais - dont certains font également partie du groupe Artisokka présenté ici récemment - n'ont plus donné signe de vie. Invités dans une interview à choisir trois disques pour expliquer leur musique à quelqu'un ne l'ayant jamais écoutée, Cessna avait proposé "Shake" du Kasenetz-Katz Super Circus pour l'esprit bubblegum, l'orgue vintage et les claquements de mains, "Each and everyone" sur le premier album d'Everything But The Girl pour les accords en 7e majeure (?!), et n'importe quel extrait de "Tago Mago" de Can pour évoquer le son du groupe en répète quand les magnétos sont coupés. Plus prosaïquement, leur label américain Radio Khartoum évoque aussi Os Mutantes, Serge Gainsbourg, The Monochrome Set, Section 25 et le Velvet. Ce qui n'est pas tout à fait faux, mais pas tout à fait vrai non plus. Cessna y ajoute une évidente nostalgie pour la fraîcheur et la naîveté des premières heures de la pop, ce qui fait qu'on les retrouve souvent classés au rayon "Twee-pop". Si toutes ces références et étiquettes vous ennuient, prêtez quand même une oreille à cette jolie ballade en français que je vous propose aujourd'hui. Et admirez l'exploit du parolier: il connait à peu près trois mots et demie dans notre langue, et il fait déjà mieux que Barbelivien.

CESSNA : "Encore, toujours" (extrait de "Terminus", 2004)

CESSNA : "Summerboy, winter girl" (extrait de "The loves, longings and regrets of Cessna, 2000)

CESSNA : "Book" (extrait de "Terminus", 2004)

CESSNA : "Go easy Gavin" (extrait de "The loves...")

Achetez les disques de Cessna.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Finlande
commenter cet article
7 novembre 2006 2 07 /11 /novembre /2006 23:17

Après un premier essai confidentiel sur le mythique label Sordide Sentimental et l'E.P. qui les avait plus largement révélés l'année dernière, les rouennais Steeple Remove sont de retour avec leur second album "Radio Silence" (Third Side). Sans doute l'un des groupes français les plus intéressants du moment, Steeple Remove officie dans un secteur peu prisé par ses compatriotes, celui d'un rock hypnotique et envoûtant inspiré par Can, Public Image Limited, Brian Eno, My Bloody Valentine ou Suicide (références avouées) et aussi - référence non avouée - le Pink Floyd post-Barrett. Plutôt que de disserter sur un disque que je n'ai pas encore écouté (ça ne saurait tarder), je vous conseille plutôt l'interview et la chronique parues toutes deux sur B-Side Rock, avec en prime une jolie démo à télécharger.


STEEPLE REMOVE : Interview + Chronique + "Understars" (demo version)

STEEPLE REMOVE : "Hyperprism" + "Infinity Net" (2 extraits du nouvel album dans un dossier zippé)

Visitez aussi leur page MySpace (avec encore un autre titre à télécharger)

Achetez "Radio Silence"

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans France
commenter cet article
6 novembre 2006 1 06 /11 /novembre /2006 00:48

Depuis leur excellent "White Angel Black Apple" en 2003 et l'E.P. qui avait suivi ("Colour, contrast, complex", 2004), on attendait que les shoegazers norvégiens The Lionheart Brothers veuillent bien nous donner de leurs nouvelles. C'est chose faite: un nouvel album "Dizzy Kiss", que le groupe nous annonce avec une avalanche d'adjectifs (ils font tous ça, mais il y en a qu'on est plus porté à croire que d'autres), sortira le 22 janvier 2007 chez Racing Junior. Le genre d'info qui fait souhaiter que le temps passe plus vite.

THE LIONHEART BROTHERS : "A-B-C learning" (extrait de "White angel..., 2003)

THE LIONHEART BROTHERS : "Feed me Eden" (idem)

THE LIONHEART BROTHERS : "Lead me to the waters" (fichier MySpace, cliquez à gauche pour télécharger)

Achetez le premier album et l'E.P.des Lionheart Brothers.

Des extraits du nouvel album (renouvelés régulièrement) sont à écouter sur leur page MySpace.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Norvège
commenter cet article
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 16:12

David Fenech vient de mettre un terme à son légendaire audio-blog "David f. presents... " afin de se consacrer totalement à ses propres activités musicales. C'est le blog de David qui m'a donné - et à beaucoup d'autres sans doute - l'envie de me lancer à mon tour dans cette activité. C'est lui aussi qui le premier a salué l'arrivée de Rockomondo sur la toile. Pour tout ça: merci.

Il n'est pas trop tard pour découvrir toutes les richesses qui figurent sur "David f. presents...": beaucoup de liens mp3 sont encore valides.

Respect... et pour reprendre ses propre mots: à bientôt dans la vraie vie.

 (David Fenech avec Ramona Cordova, mai 2006)

DAVID FENECH QUARTET: "Love that feel"

Pour vous procurer les disques de David Fenech, contactez son label Demosaurus.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans France
commenter cet article
4 novembre 2006 6 04 /11 /novembre /2006 17:34

Je ne sais pas ce qui se passe avec les hollandais. Car, enfin, voilà des gens plutôt aimables et diserts, qui dévalent les rues sur leurs biclous en évitant les piétons par on ne sait quel miracle, se retrouvent au coude à coude dans les troquets locaux pour discuter, rire boire et fumer, se déplacent en masse pour les concerts, bref, qui ont l'air d'aimer la vie tout autant que n'importe qui. Mais collez-leur des instruments dans les mains, et vlan ! Ils deviennent tout d'un coup, au mieux mélancolo-nostalgiques, au pire carrément neurasthéniques. Soit, il y a quelques exceptions, mais quand même: tous les Mist, les Anderson, les Safe Home, les Audiotransparent, les We Vs Death, les King Me , Trackstar, Brown Feather Sparrow, et autres joyeux drilles des compiles "Pet Series", ils auraient bien besoin de quelques petites séances de luminothérapie, non ? Et ce n'est pas sur Excon qu'il faudra compter pour nous remonter le moral. Non content d'avoir un nom à fonder une multinationale et un chanteur sosie de Monsieur Propre, ce groupe d'Utrecht se complait dans la brume, les paysages désolés, les atmosphères cafardeuses... Et vous savez quoi ? Il y a des jours où c'est justement ce qu'on a envie d'écouter...

 (photo: Anna van Kooij)

EXCON : "Most of it" (extrait de "Untitled", 2005)

EXCON : "Money" (idem)

EXCON : "Runthruu" (idem)

EXCON : "Topwood" (idem)

Achetez l'album d'Excon.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article