Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

21 septembre 2006 4 21 /09 /septembre /2006 00:13

Autrefois, j'étais timide, inhibé, bourré de complexes, et personne ne me remarquait. Mais aujourd'hui, ma vie a changé: j'ai ouvert une page MySpace et depuis tout le monde veut devenir mon ami... 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
20 septembre 2006 3 20 /09 /septembre /2006 20:18

Au rayon des super-groupes, on avait eu Super tout court (FIN), Superelvis et Supersonics (E), Superbonbon (CH), Superheroes (DK), Supergrass (GB), Super 8  Group (S), Superstar Disco Club (F), Super Furry Animals (Pays de Galles), Super..... (mettez ici le groupe que j'ai forcément oublié s'il ne s'agit pas de Supertramp), et enfin Superbox. Ce trio de Hasselt (une fille et deux garçons) n'est sans doute pas le plus connu des groupes belges, et pourtant c'est loin d'être le plus mauvais. Leur problème - si c'en est un - c'est qu'il n'ont pas le son qui va avec leur nationalité. Faites le blind-test: on jurerait entendre un groupe américain des glorieuses années indie-rock. Et pour en avoir la coeur net, il suffit de jeter un oeil sur leurs références musicales: Husker Dü, The Replacements, Dinosaur Jr., Weezer, Lemonheads, Buffalo Tom, Blake Babies, Posies, n'en jetez plus, ils sont tous là. L'hommage que leur rend ces lointains cousins européens ne s'adresse pas seulement aux nostalgiques. Superbox n'invente rien sans doute, mais fait preuve de bien d'autres qualités:  la simplicité, la fraîcheur, l'énergie, des mélodies qui font mouche. Juste ce qu'il faut pour garder le moral alors qu'arrive l'automne...

Superbox vient de sortir une démo de onze titres intitulée "Song stick mine" dont on peut découvrir quelques titres sur la page MySpace du groupe. En novembre 2005 était paru le double album "Deterioration/ Schoolnights: Songs and stories"".

SUPERBOX : "Sissy Boy" (single 2002)

SUPERBOX : "Getting better" (single 2003)

SUPERBOX : "Half a cow" (single 2003)

SUPERBOX : "Summerchicks" (single 2005)

Achetez les disques de Superbox. 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Belgique
commenter cet article
19 septembre 2006 2 19 /09 /septembre /2006 23:29

La nouvelle scène chilienne n'aurait peut-être pas vu le jour sans l'existence de Congelador. Formé il y a plus de dix ans, le trio composé des frères Santis (Rodrigo et Jorge) et de Walter Roblero avait créé un véritable choc au milieu des années 90 avec ses premiers disques furieux et bruitistes, inspirés par Sonic Youth et Fugazi. Reprenant à son compte l'esprit Do It Yourself hérité du punk, le groupe en avait profité pour lancer son propre label, Quemasucabeza, où l'on trouve aujourd'hui le meilleur du rock et de la pop chilienne. Bizarrement, on a découvert Congelador en Europe avec la parution en Espagne de son disque le plus atypique, "Cuatro" (Astro, 2003), relecture slow-core et intimiste d'anciens morceaux jusqu'a présent inédits. De quoi rester un peu perplexe lorsqu'on voit le groupe classé souvent au rayon "Hardcore". Un cinquième album, prévu pour bientôt, devait mettre les points sur les i...  à moins que le trio n'en profite pour explorer encore de nouvelles directions.

CONGELADOR : "Comenzar de cero" (extrait de "Cuatro")

CONGELADOR : "Shoot you down" (reprise des Stone Roses, format m3u)

Achetez le dernier album de Congelador.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Chili
commenter cet article
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 23:07

C'est à l'äge de treize ans que Daniel Riveros a reçu la révélation. Après avoir découvert un album de Sonic Youth (l'histoire ne dit pas lequel...), il a su que sa vie ne serait plus jamais la même. Et pourtant, treize années plus tard, bien malin qui pourrait deviner l'influence des New-Yorkais dans la musique de celui qui se fait appeler à présent Gepe. C'est que Daniel Riveros, entre temps, a grandi et évolué. Sans renier ses premiers émois musicaux, il a aussi appris des maîtres de la musique chilienne (Victor Jara, Violeta Parra) que la simple combinaison d'une voix et d'une guitare sèche pouvait avoir autant de force que les fracas des amplificateurs. Considéré - à juste titre - comme l'un des meilleurs disques parus en 2005 au Chili, son album "Gepinto" (Quemasucabeza) mérite vraiment la découverte. On pourra ainsi se consoler d'avoir manqué Gepe lors de la tournée européenne de 35 dates qu'il a fait cet été. A Paris, c'était à la Maroquinerie en première partie d'Holden. Et à Amsterdam, à l'un de ces fameux concerts en appartement  "Live in the living" où il partageait le programme avec Steve Wynn et Robert Fischer (Willard Grant Conspiracy). Quelle affiche ! Si vous voulez faire ça chez moi la prochaine fois, les petits gars, pas de problème, on poussera les meubles....

GEPE : "'Namas" (extrait de "Gepinto", nov. 2005)

GEPE : "5X5" (extrait de "5X5", 2004)

GEPE : "Cuento" (idem)

GEPE : "La escalera" (idem)

GEPE : "La subida" (idem)

GEPE : "La noche" (idem)

GEPE : "Nahuel" (idem)

Daniel Riveros joue aussi au sein du duo Taller Dejas et avec Javiera Mena, dont on parlait ici-même hier.

Gepe a une page MySpace.

Achetez l'album de Gepe (en téléchargement).

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Chili
commenter cet article
17 septembre 2006 7 17 /09 /septembre /2006 11:00

Pour être honnête, je ne sais pas ce qui me séduit le plus chez Javiera Mena, si c'est sa musique ou sa drôle de frimousse. A 23 ans tout juste, cette jeune chilienne en est encore à se découvrir elle-même. Nourrie au lait de Burt Bacharach, de Carole King et des Carpenters qu'écoutaient ses parents, c'est à l'adolescence qu'elle découvre Morrissey avant de très vite se tourner vers My Bloody Valentine, Aphex Twin et Stereolab. A sa seizième année, elle commence à faire sérieusement de la musique et entre à l'Académie ProJazz pour étudier la composition et les arrangements. Cette période d'apprentissage lui permet de travailler aussi à l'élaboration de son premier album. Sorti tout récemment chez Quemasucabeza au Chili et Indice Virgen en Argentine, "Esquemas juveniles" reflête dans sa diversité l'évolution de Javiera Mena durant ces cinq dernières années: folk, electro-pop, torch-songs richement arrangées, les différentes étapes parcourues par la jeune artiste sont toutes représentées. Un début qui laisse bien augurer de la suite...

JAVIERA MENA : "Sol de invierno" (extrait de "Esquemas juveniles", 2006)

Les titres suivants viennent de la page MySpace de Javiera Mena (cliquez une fois à gauche pour télécharger):

JAVIERA MENA : "Linda"

JAVIERA MENA : "Al siguiente nivel"

JAVIERA MENA : "Disociacion" (demo, 2001)

Achetez l'album de Javiera Mena.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Chili
commenter cet article
16 septembre 2006 6 16 /09 /septembre /2006 18:11

Est-ce que je vous l'ai déjà dit ? Zea est le meilleur groupe de scène du moment. Bon, d'accord, je vous l'ai déjà dit une bonne demi-douzaine de fois (entre autres ici et ), mais comme les deux givrés hollandais reviennent en France, il n'est peut-être pas inutile d'en remettre une couche. D'autant plus que leur prochaine tournée sera courte: 3 dates seulement. Les heureux gagnants seront les Parisiens (Glaz'Art) le 20 septembre, les Lillois (La Rumeur) le 21, et enfin les Castro-gontériens - qui sont comme chacun le sait les habitants de Chäteau-Gontier (Mayenne) - le 22. Les tristes perdants pourront toujours se consoler en téléchargeant le petit cadeau que le duo vient d'ajouter à son site internet: une réjouissante reprise d'un morceau déjà pas triste, "Ya ya ya (looking for my baby)" des Detroit Cobras (mais si, vous connaissez: la pub Petit-Bateau !)

 (photo: Ben Sutton)

ZEA : "Ya ya ya (Looking for my baby)"

ZEA : "New kicks" (extrait de leur dernier album "Insert parallel Universe", 2006)

Achetez les albums de Zea.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
15 septembre 2006 5 15 /09 /septembre /2006 10:14

Signées récemment par 22-Pistepirkko sur leur label Bone Voyage, les trois filles de Micragirls (Mari, Kristiina et Katariina) avouent bien volontiers n'avoir jamais touché un instrument avant de former leur groupe. Ce qui n'a de toute façon aucune importance car plutôt que de se chatouiller le nombril en donnant dans le virtuose, les Micragirls préfèrent s'amuser avec un garage-rock bien primitif inspiré en droite ligne des compiles "Back from the grave". On voit bien ce qui a séduit les Pistepirkko dont les premiers albums dégagaient les mêmes effluves d'huile de vidange. Le fait que deux de ces jeunes filles soient déjà mamans me laisse songeur si je repense à ma propre enfance... Ca fait quel effet d'avoir une maman Micragirl ?

 (The Micragirls dans leur élément naturel)

Deux titres en authentique micra-fi (24 Kbits/sec., pas un de plus !):

THE MICRAGIRLS : "Teenage tiger" (extrait de "Primitive homeorgan blast, 7", 2004)

THE MICRAGIRLS : "My my micraboy" (idem)

On peut écouter "Queen of the cavemen", un extrait du prochain album sur la page MySpace du groupe.

Et lire une interview ici.

Il reste quelques exemplaires du dernier single des Micragirls ici.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Finlande
commenter cet article
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 10:08

Ce soir: émission. pas le temps de m'étendre ici, donc. Le programme est en ligne sur www.rockomondo.com et pour écouter le show online (à 21h00), allez voir sur le site de Radio Primitive. Le choix du "Disque du mois" a été vite fait: rien ce mois-ci ne pouvait battre le nouvel album des hollandais Johan "Thx Jhn".

JOHAN : "Walking away" (vidéo-clip, Thx to Finefine Music)

Achetez le nouvel album de Johan. 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 00:28

On sait encore fort peu de choses sur Underwater Tea Party, quintet madrilène formé début 2004 et finaliste l'année dernière du concours de démos organisé par le festival de Benicassim. Ce qu'on peut dire quand même, c'est qu'ils admirent Belle & Sebastian, Aimée Mann, Stereolab et Arcade Fire, que leur premier album "Suburban Metronome" vient tout juste de sortir sur Junk records, et qu'avec l'entêtante ritournelle de "The untold story about Mary and Nick" ils n'ont pas eu trop de mal à se faire une petite place dans mon coeur d'artichaut.

UNDERWATER TEA PARTY : "The untold story about Mary and Nick" (emprunté à la page Myspace du groupe)

UNDERWATER TEA PARTY : "Silent moans" (démo)

UNDERWATER TEA PARTY : "Kelvin 373" (démo)

Underwater Tea Party sont des jeunes gens modernes: ils tiennent leur blog.

Certains membres du groupe jouent aussi dans Sixty-nine Million Inches.

Achetez l'album d'Underwater Tea Party.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Espagne
commenter cet article
12 septembre 2006 2 12 /09 /septembre /2006 00:10

Ouh là ! Attention, celui là ne va pas passer inaperçu. Le premier album solo de l'ancienne chanteuse de Gus Gus, Hafdis Huld, sort le 2 octobre prochain (MVine). Co-réalisé par le vétéran pop Boo Hewerdine (The Bible), "Dirty Paper Cup" joue la carte de l'espièglerie, de l'insouciance et de la simplicité. Un ninin tout doux pour nous aider à arriver jusqu'au printemps.

 (photo: Helen Woods)

HAFDIS HULD : "Tomoko"

HAFDIS HULD : "Fucked up mind"

HAFDIS HULD : "Who loves the sun" (reprise du Velvet Underground)

Téléchargez dés maintenant l'album de Halfis Huld.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Islande
commenter cet article