Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

31 août 2006 4 31 /08 /août /2006 08:38

Troisième et dernier volet de cette mini-série consacrée à Balún et aux projets parallèles qui gravitent autour, Los Nervios est celui d'Andrés Fontanez, l'un des trois musiciens du groupe de San Juan, accompagné sur scène par son acolyte José Olivares. Décidément, il semble bien qu'aucun des membres de Balún ne ressente le besoin de se défouler le week-end en faisant du death-metal. Los Nervios nous proposent en effet une electro-pop légère et douce-amère, moins mélancolique que celle de Balún ou d'Arturo En El Barco, et dont la principale différence avec ces derniers est d'adopter le classique format "chanson". Voilà qui donne envie en tout cas de s'intéresser de plus près à la scène porto-ricaine. On en reparle bientôt.

 (photo: Angelica Negrón)

Trois extraits de "EP 1" (2004)

LOS NERVIOS : "Maria, Rosa y Enid"

LOS NERVIOS : "Golpe"

LOS NERVIOS : "Si nos vamos"

Deux extraits de "Puede que hoy sea distinto" (fichiers MySpace: cliquez 1 fois à gauche)

LOS NERVIOS : "Olvidarte"

LOS NERVIOS : "Distinto"

Achetez les disques de Los Nervios. 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Porto Rico
commenter cet article
30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 09:18

Ce billet est la suite logique de celui d'hier puisque Arturo en El Barco est le projet solo d'Angelica Negrón, qui joue des claviers et chante dans Balún. Même si la forme diffère un peu, l'esprit reste le même que chez ces derniers ("Sad music for happy people" dit Angela), concrétisé par une musique instrumentale, volontiers minimale, propice au vague à l'âme. Sur son second album "Music for students and their friends" (Carte Postale, 2005), ré-édition augmentée d'un EP paru précédemment chez Observatory, chaque morceau porte le nom d'un personnage: Candy Tucker, Kyle Parker, Lisa Mattes ou Raymon Dotson. Des adolescents qui ne deviendront jamais adultes selon Angelica, sans qu'on puisse réellement savoir si c'est parce qu'ils vont garder leur innocence d'enfant ou, plus tragiquement, parce qu'ils auront quitté ce monde. Ouverte à toutes les interprétations, la musique d'Arturo En El Barco n'a pas fini de nous faire rêver.

ARTURO EN EL BARCO : "Music for students EP" (2005):

- "Beth Dorris"

- "Candy Tucker"

- "Kyle Parker"

- "Raymond Dotson"

ARTURO EN EL BARCO : "Arturo En El Barco" (Sgulp!, 2004)

- "Gabriela llega la ciudad/ Gabriela arrives to the city" (extrait)

- "Mi cama/ My bed" (extrait)

- "Descuidos/ Negligences" (extrait)

Achetez "Music for students and their friends". Achetez "Arturo En El Barco"

Visitez la page MySpace d'Arturo En el Barco.

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Porto Rico
commenter cet article
29 août 2006 2 29 /08 /août /2006 08:25

Porto Rico: les Sharks, la plage et les palmiers, le Barrilito, la salsa, les brunes torrides, Nanard Lavilliers en marcel... Stop ! Arrêtez les clichés ! Les Caraïbes de Balún n'ont pas grand-chose à voir avec l'imagerie bariolée des dépliants touristiques. Adeptes du pointillisme, ces trois porto-ricains atypiques transforment San Juan en proche faubourg de Reykjavik, jouent du xylophone sur des stalactites, captent le son des geysers, celui du vent qui s'infiltre entre les rochers, et font chanter les elfes. Déjà entendu soupireront les jamais-contents... Possible, mais pourquoi s'en priver si c'est bien ?

 (photo: Valerie Caro)

Balún a sorti son premier album "Something comes our way" fin juin sur Brilliante Records. On peut en trouver une critique accompagnée de (très) courts extraits ici. Les morceaux que je vous propose datent des trois dernières années.

BALÚN : "While Sleeping E.P." (free mp3 EP www.observatoryonline.org, 2004):

- "No deberia hacer esto/ I shouldn't do this"

- "Senecio (revisited) "

- "Mientras dormia/ While sleeping"

- "Snol"

BALÚN : "Nada que hacer hoy/ Nothing to do today" (EP, 2004)

- "Hay una piscina en la nube/ There's a swimming-pool in the clouds"

- "Senecio"

BALÚN : "EP 1" (2003)

- "La bicicleta de cristal/ The glass bicycle"

Achetez l'album de Balún. Achetez "An EP collection" (comme son nom l'indique: les trois EP's - 19 titres - compilés sur un CD) sur le site du groupe, rubrique "Merchandise".

Et visitez leur page MySpace.

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Porto Rico
commenter cet article
28 août 2006 1 28 /08 /août /2006 12:20

Il y a des jours où la chance est avec vous. Aujourd'hui, par exemple, j'étais tranquillement en train de mettre à jour mon fichier d'adresses et voilà qu'en allant sur le site du label danois Iwave pour vérifier la leur, je tombe sur cette photo intrigante:

Cette jeune fille qui se cache le visage et dessine des animaux partout (allez voir son site pour en être convaincu) s'appelle Maya Saxell, est canadienne, et habite actuellement Copenhague. C'est là que sous le nom de Said The Shark elle fait de la musique en compagnie du danois Kim Oxlund. Les chansons de Said The Shark flottent presqu'immobiles entre brume et brouillard, comme sorties des limbes. D'éphémères fantômes les traversent, qui laissent au passage sur la voix de Maya Saxell une fine pellicule de givre. C'est bouleversant. La sortie du premier album de Said The Shark "Always prattling on about wolves" (Iwave) est prévue le mois prochain. D'ici là le temps risque de paraître très long.

SAID THE SHARK : "No getting over you"

SAID THE SHARK : "All you want" (cliquez 1 fois à gauche pour télécharger)

SAID THE SHARK : "Runaround" (extrait: 1mn)

SAID THE SHARK : "All you want" (extrait: 1mn)

Le moment venu, on pourra acheter l'album de Said The Shark ici et .

Said The Shark a aussi une page MySpace.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
28 août 2006 1 28 /08 /août /2006 11:20

On avait déjà parlé de Lotta Wenglen ici au printemps. Mais depuis, la belle suédoise a eu la bonne idée d'ajouter un titre inédit à ceux (déjà nombreux) qui figurent sur son site internet. Le voici, accompagné de deux extraits de son excellent album "Ask Harry" (Margit Music, 2005)

LOTTA WENGLEN : "Mother"

LOTTA WENGLEN : "Brother" (extrait de "Ask Harry")

LOTTA WENGLEN : "Half a life" (extrait de "Ask Harry")

De nombreux autres titres sont disponibles sur le site de Lotta Wenglen.

Consultez également sa page MySpace.

Achetez les diques de Lotta wenglen.

(photo: ruhmich)

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
28 août 2006 1 28 /08 /août /2006 10:20

Septembre arrive: il est temps de mettre un terme à tous ces "Posts d'été" qui, pour changer un peu,  nous auront donné l'occasion de revisiter le passé. Ce sera encore le cas aujourd'hui avec cet ultime billet estival en forme de bouquet final. Au programme, les danois d'Under Byen, un des groupes fétiches de l'émission et du blog, avec quatre morceaux rares ou méconnus: un extrait de "Puma" leur tout premier EP autoproduit en 1997, l'introuvable single "Veninde i vinden" sorti l'année suivante (grâce auquel j'ai découvert le groupe), leur reprise en danois du "I'm your man" de Léonard Cohen sur l'album-hommage "Paa Danske laeber", et enfin une chanson (en anglais !) tirée de la bande-originale du film "2 ryk og en aflevering".

 (photo: Casper Vildrik Justesen)

UNDER BYEN : "Vindeltrappe" (extrait de "Puma EP", 1997)

UNDER BYEN : "Veninde i vinden" (single, 1998)

UNDER BYEN : "Jeg er din mand" (reprise de Leonard Cohen, 2004)

UNDER BYEN : "Sacred land" (extrait de "2 ryk og en aflevering - soundtrack, 2003)

Attention, les fichiers musicaux de ce post d'été ne resteront en ligne que pendant une semaine. Available for 7 days only)

N'oubliez pas non plus le site non-officiel mais très complet crée par Lars Dideriksen.

Achetez "Paa Danske laeber" ici. Achetez "2 ryk og en aflevening" ici.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
27 août 2006 7 27 /08 /août /2006 19:42

En 1989, la scène rock hollandaise n'était pas au mieux de sa forme. Ce qui fait que lorsque De Artsen est arrivé, tout le monde a salué l'évênement. Sur son premier album "Conny waves with a shell", voilà un groupe qui convoquait les mânes des Feelies et du Velvet Underground, et se fendait d'une reprise de Daniel Johnston à une époque où rares étaient ceux qui avaient entendu parler de lui. La classe.  Cet album fort estimable et bien accueilli allait pourtant rester le seul de De Artsen. S'apercevant que leur preneuse de son avait un joli grain de voix, ils la propulsaient derrière le micro et changaient de nom par la même occasion. Bettie Serveert était né.

DE ARTSEN : "Down the road"

(Attention, les fichiers musicaux de ces posts d'été ne resteront en ligne que 72 heures. Available for 72 hours only)

L'album de De Artsen a été ré-édité en CD en 1993 chez Brinkman Records. Mais les deux formats (vinyl et CD) sont strictement introuvables en ce moment.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
26 août 2006 6 26 /08 /août /2006 14:32

Triste constatation: aujourd'hui dEUS en est arrivé à plagier les groupes belges à qui il avait autrefois ouvert la voie. On en oublierait presque qu'à leurs débuts les anversois se montraient pourtant capable de tout. Y compris de nous sortir un mini-album complètement brindezingue de 13 titres enchainés, le tout enveloppé dans une invraisemblable pochette conceptuelle. A l'époque Rudy Trouvé et Stef Camil Karlens (Zita Swoon) faisaient encore partie du groupe, le disque s'appelait "My sister = my clock", c'était inégal, bordélique, inabouti, mais aussi autrement plus créatif et stimulant que ce morose "Pocket revolution" qui prend déjà la poussière sur mon étagère.

dEUS : "Little ghost" (extrait de "My sister = my clock")

dEUS : "How to row a cat" (idem)

dEUS :"Only a colour to her" (idem)

(Attention, les fichiers musicaux proposés dans ces posts d'été ne resteront en ligne que pendant 72 heures. Available for 72 hours only)

Achetez "My sister = my clock". Bonne affaire: téléchargez "My sister = my clock" pour 0,99€ (pour les plateformes de téléchargement, 13 morceaux enchainés = un seul morceau).

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Belgique
commenter cet article
25 août 2006 5 25 /08 /août /2006 16:26

Il était évidemment impossible de continuer cette série hebdomadaire sur les groupes étrangers chantant en français sans évoquer les japonais de Mondialito, dont je vous avais déjà parlé ici. Leur chanteuse Junko Nishimura nous avait fait un beau cadeau en nous rendant visite dans les studios de Radio Primitive pour une session acoustique d'un genre un peu particulier: son partenaire Toshiya Fueoka n'avait pu se déplacer et nous avait envoyé de Tokyo un accompagnement musical sur lequel Junko avait chanté. Un moment rare. Profitant du retour de Junko au Japon pour les vacances, le duo a semble-t-il beaucoup tourné cet été, ce qui nous a permis de trouver ces jolies photos de concert prises ce mois-ci à Shibuya:

 (photos: Kensuka Fujimoto)

Voici deux morceaux extraits du second ("Avant la pluie"", 2004) et du troisième ("Mondialito", 2005) album de Mondialito:

MONDIALITO : "L'azur".

MONDIALITO : "Sommeil des vrilles"

(Attention, les fichiers musicaux de ces posts d'été ne resteront en ligne que 72 heures. Available for 72 hours only)

Achetez les disques de Mondialito. 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Japon
commenter cet article
24 août 2006 4 24 /08 /août /2006 19:38

Et vous croyez peut-être que j'ai le temps de m'occuper de ce blog aujourd'hui ?? Rien du tout, oui ! Mais comme je suis un gentil garçon, je ne vous laisserai quand même pas complêtement tomber. Voici le célèbrissime "It's a man's man's world" de Maaster JaaaAAAAAMES BRROOWN, revu, corrigé et blanchi plus blanc que blanc par les talentueux (et hélas séparés depuis belle lurette) suédois de Ray Wonder.

RAY WONDER : "It's a man's man's world"

(Attention, les fichiers musicaux de ces posts d'été ne resteront en ligne que pendant 72 heures. Available for 72 hours only)

On dirait que les disques de Ray Wonder ne sont plus en vente nulle part. Si je me trompe, merci de me le faire savoir

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article