Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

23 août 2006 3 23 /08 /août /2006 18:39

Encore un de ces cocktails forts dont les finlandais ont le secret: sur une base garage, mélangez une dose de Kraftwerk, un chouilla d'électronica d'avant le déluge, un peu de lounge-music, épicez d'un trait de B.O. blaxploitation, ajoutez trois doigts de disco, deux de mambo, un de punk. Secouez bien. Quand ça explose, c'est prêt !

Larry and The Lefthanded ont sorti deux albums, "Diabolika" en 1996 et le très réussi "Quantum rider" deux ans plus tard. Lorsque Larry a quitté le groupe, celui-ci est devenu fort logiquement And The Leftanded, mais il faut croire que le fameux Larry avait quand même son importance, car c'est devenu nettement moins bien. Deux des musiciens d'And The Lefthanded ont également fait une apparition remarquée dans le domaine des musiques électroniques avec les très jouissifs Op:l Bastards, aujourd'hui dissous. Les mêmes s'occupent également du studio d'illustrations Speed Shop Graphics à qui l'on doit de nombreuses pochettes d'albums finlandais.

LARRY AND THE LEFTHANDED : "Dance me me"

LARRY AND THE LEFTHANDED : "No man's land"

LARRY AND THE LEFTHANDED : "Dagger of love"

LARRY AND THE LEFTHANDED : "West side mind"

Faut-il le préciser ? C''est mieux quand c'est joué fort !

(Attention, les fichiers musicaux de ces posts d'été ne resteront en ligne que pendant 72 heures. Available for 72 hours only)

Achetez les disques de Larry and The Lefthanded (vraiment pas cher !).

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Finlande
commenter cet article
21 août 2006 1 21 /08 /août /2006 11:55

C'est de la faute à la pub Volvic ! A force de ré-entendre sans arrêt leur "You and Me song", l'envie m'est venue de consacrer une page à ces vétérans de la pop suédoise (20 ans d'existence, quand même) que sont The Wannadies. Mais en adoptant un angle particulier, puisqu'il ne sera question ici que de reprises, un petit jeu auquel The Wannadies se sont souvent livrés sur leurs premiers singles, et qui finalement permet de cerner assez bien le groupe. Voici donc les Wannadies interprétant 1° The Stooges 2° The Go-Betweens 3° Violent Femmes 4° Depeche Mode....

THE WANNADIES : "I got a right"

THE WANNADIES : "Lee Remick"

THE WANNADIES : "Blister in the sun"

THE WANNADIES : "New life"

(Attention, les fichiers musicaux de ces posts d'été ne resteront en ligne que 72 heures. Available for 72 hours only)

Achetez les albums des Wannadies.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
20 août 2006 7 20 /08 /août /2006 08:00

Aujourd'hui, Rockomondo (le blog) souffle sa première bougie: c'est le 20 août 2005 qu'était parue notre toute première page consacrée aux norvégiens The National Bank. Depuis, il y a eu chaque jour (ou presque) un nouvel article. Mais l'addition de l'émission de radio et du blog l'année dernière s'est révélée très difficile à vivre, et il est peu probable que cela recommence à ce rythme durant la prochaine saison. Dés la reprise de Rockomondo (l'émission) le mois prochain, le fréquence de publication de nouveaux articles restera régulière mais sans doute nettement moins soutenue. Profitez-en pour revoir d'anciens posts sur lesquels vous étiez passés peut-être trop rapidement: il commence à y avoir de la matière et beaucoup de liens musicaux sont encore valides. 

En ce qui concerne ce jour anniversaire, je vous offre un de mes morceaux préférés toutes époques et toutes catégories confondues: "Symmetry" des danois Mew. Pour la petite histoire, la voix féminine qu'on entend sur ce morceau est celle de Becky Jarrett, une très jeune américaine (13 ans à l'époque de l'enregistrement) qui était entrée en contact avec le chanteur du groupe, Jonas Bjerre, sur un forum de discussions. Après qu'elle lui ait envoyé une vidéo où on la voyait chanter, Jonas Bjerre est tombé sous le charme de sa voix à tel point qu'il a invité Becky Jarrett à Copenhague pour enregistrer cette chanson. Le résultat en valait la peine...

L'album où figurait "Symmetry" à l'origine, "Half the world is watching me" (Evil Office, 2000), n'est plus disponible aujourd'hui, mais on peut trouver une autre version presque similaire du même morceau sur "Frengers" (Epic, 2002)

 (Votre serviteur et Jonas Bjerre de Mew en train de jouer à l'intervieweur et l'interviewé dans les studios de la Primitive)

MEW : "Simmetry" (extrait de "Half the world is watching me")

Ah, la vache ! Qu'est-ce que c'est beau !

(Attention, les fichiers musicaux de ces posts d'été ne resteront en ligne que pendant 72 heures. Available for 72 hours only)

Achetez les disques de Mew.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
19 août 2006 6 19 /08 /août /2006 09:35

Le troisième album de David & The Citizens "Stop the tape ! Stop the tape !" est sorti mercredi (Bad Taste). Pour la première fois, ce n'est pas un tableau de David qui illustre le CD, mais une photo noir et blanc très sixties d'un enfant devant un flipper. Je vous reparle de cet album dés que je l'ai écouté dans son intégralité, ce qui ne saurait tarder. En attendant, voici le titre qui en fait l'ouverture, augmenté du déjà connu "Are you in my blood ?" qui était paru en guise de hors d'oeuvre il y a une paire de mois.

 (David & The Citizens live @ Spot 12. Photo: rockomondo)

DAVID & THE CITIZENS : "A heart & a hand & the love for a band"

DAVID & THE CITIZENS : "Are you in my blood"

Achetez le nouvel album de David & The Citizens.

Achetez les autres disques de David & The Citizens.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
18 août 2006 5 18 /08 /août /2006 09:57

Originaire de Valence (Espagne), Nestor Mir est connu chez lui sous l'identité de "M". Mais comme il existe déjà un M très populaire en France (et un autre, moins connu, aux Etats-Unis), il valait mieux lui rendre ici son véritable nom. A ses débuts, c'est en anglais ou en castillan que s'exprimait Nestor Mir sur ses albums, qu'ils soient folk ("Incrustado en el escarpate del no-proposito") ou rock ("Ojos de coral", "Sol turbado"). Depuis son EP "Les histories de Sévérine" (sic), c'est pourtant la langue française qu'il semble avoir adopté définitivement. La preuve en est donnée sur son tout nouvel album "De l'amour à l'abîme" (Malatesta records) dont voici deux extraits:

NESTOR MIR (M) : "Sans ton regard" (extrait de "De l'amour à l'abîme", 2006)

NESTOR MIR (M) : "Le gardien de tes pas" (idem)

(Attention, les fichiers musicaux de ces posts d'été ne resteront en ligne que pendant 72 heures. Available for 72 hours only.)

Achetez le nouveau disque de Nestor Mir (M) (cliquez sur "tienda").

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Espagne
commenter cet article
17 août 2006 4 17 /08 /août /2006 11:04

Bien qu'il n'ait jamais employé cette expression lui-même, le belge Steven De Bruyn a été le créateur d'un genre nouveau qu'on pourrait appeler l' "Alternative blues". L'expérience aura été de courte durée, mais l'espace d'un album ("Wisteria", Rana 2000), De Bruyn et son groupe El Fish auront ouvert des voies passionnantes sur ce que pourrait être un blues dépoussièré, enfin adapté à des modes d'expression plus contemporains. On aurait été curieux de savoir où cette démarche allait les mener, malheureusement le brusque départ du chanteur et guitariste Filip Casteels mettra une fin prématurée à cette tentative pourtant passionnante. El Fish reviendra ensuite à un blues beaucoup plus traditionnel en compagnie du vétéran Roland van Campenhout (qui battait déjà les douze mesures quand la majorité d'entre vous n'était pas encore nés). Le groupe se transformera finalement en Rhythm Junks, pour une musique cuivrée, rythmée et festive, taillée sur mesure pour la scène.

EL FISH : "Lack of time"

(Attention, les fichiers de ces posts d'été ne resteront en ligne que pendant 72 heures. Available for 72 hours only)

Achetez les disques de El Fish.

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Belgique
commenter cet article
16 août 2006 3 16 /08 /août /2006 09:48

Formé à Amsterdam par l'ancien Fatal Flowers Erwin Wolters entouré de la chanteuse et bassiste Muriel Brugman et du batteur Paul Van Rijswijk, Alison Gross n'aura duré que le temps de deux étés, de 1993 à début 1996. Leur seul et unique album "Sit with the guru" (Van, 1994) leur aura pourtant permis de décrocher un N°1.... au Pérou avec "Sit Up Straight" et d'ajouter un titre à la discographie de Queen (ou serait-ce celle de Jellyfish ?) avec ce savoureux pastiche intitulé "All I need is everything", qui était le titre bonus de l'album et que je vous propose aujourd'hui.

ALISON GROSS : "All I need is everything"

(Attention: les fichiers musicaux de ces posts d'été ne resteront en ligne que pendant 72 heures. Available for 72 hours only)

Erwin Wolters et Paul Van Rijswijk jouent maintenant avec les MVP'S. Quand à Muriel Brugman, elle fait aujourd'hui partie du duo Scott and Muriel qui présente un numéro de... magie. Bientôt chez Sébastien ? 

L'album d'Alison Gross ne semble plus disponible nulle part.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
15 août 2006 2 15 /08 /août /2006 16:34

Il m'est parfois arrivé de lire - sous la plume de gens qui ne l'avaient sans doute jamais écouté - que le premier album de Minor Majority "Walking home from Nicole's" ne méritait pas qu'on se donne la peine de le trouver. OK. Je veux bien admettre qu'il soit moins abouti et moins homogène que ses successeurs, mais un disque qui renferme des joyaux du carat de "She's a New-Yorker" mérite quand même mieux qu'une exécution sommaire, n'est-il pas ?

MINOR MAJORITY : "She's a New-Yorker" (extrait de "Walking home from Nicole's").

(Attention, les fichiers musicaux de ces posts d'été ne resteront en ligne que pendant 72 heures. Available for 72 hours only)

Achetez les albums de Minor Majority. Et aussi ici (notamment pour celui dont il est question aujourd'hui)

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Norvège
commenter cet article
14 août 2006 1 14 /08 /août /2006 09:09

Encore un groupe à l'existence météoritique, puisqu'entre sa formation et son clash en août 1981 (en plein enregistrement d'une "Peel session" !), la première formation du groupe belge Marine n'aura pas duré plus de six mois. Ce qui est peu, mais suffisant pour enregistrer l'excellent "Life in reverse", devenu aujourd'hui un classique des années post-punk, avec son funk obsédant à la Pigbag et son saxe free tout droit sorti de "Funhouse". Pourtant Marine ne s'est pas arrêté là, leur fantasque leader Marc Desmare recrutant de nouveaux musiciens pour sortir quelques singles de moindre intérêt, ceci avant de former La Muerte sous le nom de Marc Du Marais. La fraction dissidente, menée par la chanteuse Sarah Osborne, est devenue "Allez Allez" dont on retiendra surtout le maxi "African Queen", lequel contenait les impeccables "She's stirring up" ou "Turn up the meter" (tous deux datant en fait de l'époque Marine).

On peut revivre l'épopée chaotique de Marine sur un album qui compile l'intégralité de leurs singles (même le dernier "Kiss my knee", enregistré par des musiciens de studio après que Desmare ait revendu le nom du groupe !) ainsi que les morceaux d'Allez Allez composés du temps de Marine, le tout augmenté de quelques vidéos et super-8 d'époque (LTM records)

MARINE : "Life in reverse"

ALLEZ ALLEZ : "She's stirring up"

Achetez la compilation de Marine.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Belgique
commenter cet article
13 août 2006 7 13 /08 /août /2006 16:25

Avant de diriger Venus, Marc Huygens avait été (sous le nom de Marc Egen) le chanteur, guitariste et compositeur du groupe So, auteur en 1994 de l'album "Miles and miles" (Bang!). Comme c'est un épisode qu'il n'évoque jamais dans ses interviews, affirmant même avoir détruit tout ce qu'il avait fait avant Venus, on a profité de ce que l'occasion nous était donnée de le rencontrer pour lui mettre cette petite rareté entre les mains et lui demander ce qu'il en pensait aujourd'hui: "C'est une relique, le premier disque que j'ai enregistré avec le groupe So, avec toute la naîveté qu'on avait à l'époque, les bonnes choses et les moins bonnes. Mais je ne le renie pas. C'était une étape nécessaire". Et effectivement, il aurait été dommage de le renier: douze ans après sa sortie "Miles and miles" reste un album qui tient encore bien la route, et qui préfigure vraiment ce que Huygens allait développer plus tard avec Venus. Bien plus en tout cas qu'une simple curiosité pour fans.

SO : "Intro (sad face) "

SO : "Stay"

SO : "The key"

(Attention ! Les fichiers musicaux de ces posts d'été ne resteront en ligne que 72 heures. Available for 72 hours only)

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Belgique
commenter cet article