Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

24 juillet 2006 1 24 /07 /juillet /2006 08:53

Bonne nouvelle: le label indépendant danois Pony Rec. est maintenant distribué en France par Socadisc. Pony Rec, c'est la maison de disques des très réjouissants Gravy, dont je vous avais déjà parlé ici, mais aussi de Tenderloud (alt. country de haute volée) et de Halph (duo rock guitare/batterie et dernier projet en date de Thomas Nygaard, ex-Pluto et Wynona). En ce qui concerne nos chouchous Camilla Munck & Moogie Johnson, derniers locataires de cette maison petite mais bien fréquentée, ils devraient continuer à trouver le chemin des disquaires français via Ocean Music (leur second album arrive à la rentrée).

 (Tenderloud, photo: Pony Rec.)

On y goûte ?

GRAVY : "Behind my walls" (extrait de "Gravy")

GRAVY : "Meltdown" (idem)

TENDERLOUD : "1956" (extrait de "Shadow red hand)

TENDERLOUD : "Liquor eyes" (idem)

HALPH : "Calm" (extrait de "Answering machine")

HALPH : "Backdoor" (idem)

Achetez les disques Pony Rec. dans les magasins, ou par correspondance ici.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
23 juillet 2006 7 23 /07 /juillet /2006 18:26

Question: que font un musicien des Cardigans (Peter Svensson) et un musicien de Kent (Joakim Berg) lorsqu'ils se rencontrent ? Réponse (un peu prévisible quand même): de la musique, bien sûr. Une musique qui d'ailleurs ne doit pas grand chose ni à celle des Cardigans ni à celle de Kent. la participation de Joakim Berg se limitant ici à l'écriture des textes. En fait, le bel album paru en 1998 sous le nom de Paus (RCA) est plus ou moins un album solo de Peter Svensson, qui précédait de peu dans cet exercice ses compagnons des Cardigans, Nina Persson (A Camp) et Magnus Sveningsson (Righteous Boy). Bizarrement et malgré sa parution sur un label international, l'album de Paus fut le seul de ces trois projets personnels à ne pas trouver le chemin des bacs français. La faute aux paroles suédoises sans doute... Il n'en reste pas moins que le seul et unique album de Paus (à quand une suite ?) est un petit chef d'oeuvre oublié de pop mélancolique qu'il est encore temps de découvrir.

PAUS : "Snöängel"

PAUS : "Saarbär (jag önskar jag var)"

(Attention: les fichiers musicaux proposés dans ces posts d'été ne resteront en ligne que pendant 72 heures. Available for 72 hours only)

L'album de Paus était "Disque du Mois" dans Rockomondo en mai 1999.

Achetez l'album de Paus.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
22 juillet 2006 6 22 /07 /juillet /2006 23:06

Il y a parfois des artistes qui disparaissent mysterieusement sans laisser de trace. Marcello Cunsolo, par exemple, qui tout au long de la décennie '90 fut le maître d'oeuvre (chanteur, guitariste, compositeur) de Flor de Mal - devenu par la suite Flor tout court - , un trio qui plaça de manière inattendue la ville de Catane (Sicile) sur la carte internationale de l'alternative country. C'est en cherchant sa photo sur le net pour illustrer cet article que je me suis aperçu de l'absence totale de document le concernant, et encore moins d'information récente à son sujet. Pourtant Flor de Mal/ Flor sortirent entre 1992 et 1995 trois albums (Flor de Mal, Revisioni, Aria) qui n'avaient pas à souffrir de la comparaison avec leurs homologues américains. Le second, en particulier, "Revisioni" (Cyclope, 1993) offrait quelques bonnes occasions de se réjouir, avec la présence d'invités tels que Natalie Merchant et Peter Buck (Flor et REM étaient amis, l'album fut d'ailleurs enregistré en partie à Athens). Avec "Aria", leur chant du cygne (Cyclope, 1995), la réussite est encore plus grande, Cunsolo et ses acolytes parvenant à y marier harmonieusement leur forte identité sicilienne avec leurs influences nord-américaines. En 1998, Flor enregistra encore une démo destinée à démarcher les maisons de disques (je donnerais cher pour mettre la main dessus), sans succès semble-t-il, puisque le groupe disparut ensuite totalement de la scène musicale.

Il n'est pas facile de trouver les disques de Flor. Leur label n'existe plus et son fondateur, Francesco Virlinzi, véritable mentor de la scène rock catanaise est à présent décédé. Mais le groupe apparaît cependant sur deux "tribute-albums" américains, l'un consacré à REM (Surprise your pig), l'autre à Gram Parsons (Conmemorativo).

FLOR : "Apri le braccia" (extrait de "Aria", 1995)

FLOR DE MAL: "Intra' n' cubu" avec Peter Buck (extrait de "Revisioni", 1993)

FLOR DE MAL : "Talking with myself" avec Natalie Merchant (extrait de "Revisioni", 1993)

(Attention: les fichiers musicaux proposés dans ces posts d'été ne resteront en ligne que 72 heures. Available for 72 hours only)

Pour acheter les disques de Flor/ Flor de Mal, tentez votre chance ici (il s'agit d'une cassette de "Revisioni") et .

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Italie
commenter cet article
21 juillet 2006 5 21 /07 /juillet /2006 20:01

Tiens, rockomondo se met au cinéma ? Euh, pas vraiment... en fait  Miou Miou est le nom d'un groupe tchèque qui a choisi - puisque tel et le sujet de ces posts du vendredi - de chanter presqu'exclusivement en francais. Formé en 2003, ce délicieux sextet oscille entre pop, chanson et bossa, le tout porté par la voix fort agréable et de la diction exotique de la chanteuse Karolina Dytrtova. Miou Miou a déjà sorti un mini-lp ("Six chants pour les chats", Purrr 2004), un single ("360") , et en avril dernier un premier album intitulé "La la grande finale" (Piper records) qui commence à faire frissonner la blogosphère ici et .

MIOU MIOU : "A l'été de la Saint-Martin" (extrait de "La la grande finale", 2006)

MIOU MIOU : "Sublime" (idem)

MIOU MIOU : "360" (mp3 single, 2005)

MIOU MIOU : "Mon minet" (idem)

MIOU MIOU : "Chaque jour" (extrait de "Six chants pour les chats")

Achetez l'album de Miou Miou. Achetez "Six chants pour les chats".

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans République Tchèque
commenter cet article
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 18:04

Ismo Alanko est un génie. Voilà presque trois décennies qu'il figure parmi les artiste finlandais les plus créatifs de sa génération, que ce soit avec les très punk Hassisen Kone, les très dérangés Sielun Veljet, ou encore le très éclectique Ismo Alanko Säätiö. Personnellement, je ne remettrai sans doute jamais de l'album qui me l'a fait découvrir, "Softwood Music, Under slow pillars" (par Sielun Veljet, Poko, 1989), un disque comme je n'en avais jamais entendu auparavant et comme je n'en entendrai certainement plus beaucoup aujourd'hui, foisonnant de mélodies tordues, de sons bizarres et d'humour décalé, un peu comme du Kevin Ayers à la sauce finlandaise (c'est à dire encore plus barré que l'original). Totalement acoustique, pétri d'influences les plus diverses (Ismo Alanko revenait d'Inde, son guitariste était en plein trip flamenco) et premier album de Sielun Veljet composé directement en anglais, "Softwood music" était supposé lancer le quatuor sur la scène internationale. Ce fut un échec total. Les anciens fans n'y retrouvaient pas le groupe punk qu'ils avaient adulé jusqu'ici, et la maison de disques, qui n'aimait pas l'album, ne fit aucun effort de promotion. Sielun Veljet eux-même, totalement imprévisibles sur scène, ne faisaient rien pour arranger les choses, comme cette fois restée célèbre ou en lieu et place d'un concert ils interprétèrent une version théatrale du "Petit Chaperon Rouge" ! Qu'importe ! Le temps rendra bien un jour justice à cet incroyable ovni musical qui plus de quinze ans après sa sortie reste toujours aussi actuel.

Dans l'ordre, les trois premiers morceaux de "Softwood music, under slow pillars"

SIELUN VELJET : "Mushroom moon"

SIELUN VELJET : "I wanna be a frog"

SIELUN VELJET : "Life is a cobra"

(Les fichiers musicaux proposés dans ces posts d'été ne resteront en ligne que pendant 72 heures. Available for 72 hours only)

A ne pas manquer: une passionnante interview (en anglais) d'Ismo Alanko sur Beat A Go-Go.

Achetez les albums de Sielun Veljet.

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Finlande
commenter cet article
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 08:54

En retard d'une décennie ou en avance sur un prochain revival ? Comme le temps semble se comprimer de plus en plus, il pourrait bien s'agir de la deuxième solution. Mais ce qui est sûr, c'est que les belges de Needle & The Pain Reaction (quel nom !) ont tous les attributs qui firent le succés du grunge: exubérance capillaire, gros son de guitare et litres de sueurs déversés à chaque concert. Après un premier album en 2003, le groupe se prépare à lui donner un successeur intitulé "Pheromone" (Kinky Star) le 23 octobre prochain. Et plutôt que d'en attendre patiemment la sortie, le power-trio gantois vous propose d'en télécharger un extrait chaque lundi sur son site internet. Au final, vous devriez obtenir l'album complet - soit quatorze morceaux - quelques jours avant sa sortie officielle et pour pas un rond. 

Premier extrait ci-dessous. Aprés, ce sera à vous d'aller les chercher sur le site du groupe (prochain morceau le 24 juillet):

NEEDLE & THE PAIN REACTION : "Supermarket hero" (extrait de "Pheromone", oct. 2006)

D'aures titres extraits d'une session radio sont en écoute ici.

Et d'autres encore sont sur leur page MySpace.

Et d'autres encore sur leur page Sonicbids (+ téléchargements).

Achetez les disques de Needle & The Pain Reaction.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Belgique
commenter cet article
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 14:59

Si les caves champenoises sont surtout connues pour abriter le sommeil de millions de précieuses bouteilles, il arrive aussi qu'il s'y concocte des nectars bien plus inattendus:

Alb : "Walter Mouse"

Alb : "Sweet sensation (live)"

(Fichiers musicaux en ligne pour 72 heures seulement. Available for 72 hours only)

Après l'EP "CV-209" (Rise Recordings) qui présentait l'aspect le plus électro du groupe et qui, par son format (12") et ses remixes, semblait particulièrement orienté dance-floor, on attend à présent avec impatience (mais quand ?) le premier album de ce passionnant trio data-pop rémois, impliqué aussi dans les projets Invaders et Klanguage.

D'autres morceaux de Alb sont en écoute sur leur site internet.

Achetez "CV-209".

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans France
commenter cet article
18 juillet 2006 2 18 /07 /juillet /2006 21:49

Au commencement (et là je parle du début des années 80), il y avait Stadion Der Jügend, devenu ensuite simplement Stadion, un groupe new-wave de Stockholm dont la particularité était de compter comme élément principal un quatuor à cordes (électrifiées), et dont les disques - malheureusement jamais réédités en CD - tiennent encore étonnamment bien la route. Lorsque Stadion se sépara vers 1985, sa section de cordes menée par le violoncelliste Sebastian Öberg, devint un groupe à part entière sous le nom de Fläskkvartetten (Fleshquartet). Depuis, Fläskkvartetten n'ont plus jamais cessé d'enregistrer, multipliant les projets aussi bien pour leur propre compte que pour le théatre, la danse, le cinéma, sans compter les multiples collaborations où ils n'apparaissent qu'en tant que simples accompagnateurs.

 

Il existe deux périodes chez Fläskkvartetten: la première qui court jusqu'à la fin des années 90 nous fait découvrir un groupe "crossover", attaché à faire se mélanger les influences les plus diverses: rock, pop, jazz, classique, électro, hip-hop. La seconde, alors que certains membres du groupes sont aujourd'hui proches de la cinquantaine, se resserre à présent autour du jazz et du classique avec une approche 100% instrumentale.

C'est en 1993 que Fläskkvartetten a enregistré l'album "Flow" avec comme invitée de marque Stina Nordenstam.

 

FLÄSKKVARTETTEN & STINA NORDENSTAM : "Someone like you"

 

(Attention: les morceaux proposés dans ces posts d'été ne resteront en ligne que 72 heures. Available for 72 hours only)

Achetez les albums de Fläskkvartteten/ Fleshquartet. Ici aussi.

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
17 juillet 2006 1 17 /07 /juillet /2006 20:15

Le 23 novembre 2005, je m'étais donné beaucoup de mal pour essayer de vous décrire l'incroyable morceau "Derude" des danois Vildensky. Ce soir, je vais vous le faire écouter, çe sera beaucoup plus simple et efficace. A vous de me faire savoir maintenant si ma description se rapprochait de la réalité.

VILDENSKY : "Derude" (extrait de l'EP "Med al baest", 1996)

VILDENSY : "Groenne sten" (extrait de l'EP "Med al baest, 1996)

(Attention: les morceaux proposés dans ces posts d'été ne restent en ligne que 72 heures. Available for 72 hours only)

Achetez les disques de Vildensky.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
16 juillet 2006 7 16 /07 /juillet /2006 22:59

On aurait tout intérêt à se plonger dans les archives du rock belge. Car contrairement à ce qu'on pourrait croire, on est loin de connaître en France tout ce qui se passe en matière de musique chez ces pourtant proches voisins. Qui, par exemple, a déjà entendu parler ici des Sands ? Voilà pourtant un groupe qui aurait certainement mérité un peu plus que le succès d'estime qu'ils ont connu au milieu des années 90. Originaires de Turnhout et formés autour du noyau Michel Vanderhaegen (voix/guitare)/ Guy Van Nueten (claviers), The Sands avaient tout pour séduire: un son à la fois simple et classieux où les claviers tenaient la place d'honneur, un chanteur à l'élégance nonchalante bien dans l'esprit des groupes américains de l'époque, un producteur de renom (Bill Janovitz de Buffalo Tom) et surtout de sacrées bonnes chansons. Ce ne fut d'ailleurs pas complêtement un échec puisque le seul et unique album du groupe paru en 1995 (Megadisc) se vendit quand même à une dizaine de milliers d'exemplaires. Après le mini-lp "... and other true stories" sorti l'année suivante, un nouvel album était en préparation lorsque The Sands disparurent définitivement de la circulation.

 

On retrouva un peu plus tard Guy Van Nueten en compagnie de dEUS ("The ideal crash") et d'autres groupes belges plus ou moins connus, son apparition la plus remarquée restant sur le disque live qu'il réalisa en duo avec Tom Barman (2002). Quand au trop discret Michel Vanderhaegen, nul ne sait ce qu'il est devenu.

THE SANDS : "Candy" (extrait de "The Sands", 1995)

THE SANDS : "April & June" (extrait de "...and other true stories", 1996)

(Attention: les titres proposés dans ces posts d'été ne resteront en ligne que 72 heures. Available for 72 hours only).

Pour acheter les disques des Sands: bonne chance... (essayez quand même )

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Belgique
commenter cet article