Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

28 avril 2006 5 28 /04 /avril /2006 21:57

Ea Philippa est complêtement barrée. Déjà, ele ne vit pas tout à fait dans le même monde que nous. Le sien est un royaume enchanté aux couleurs pastels, peuplé de princesses, d'elfes, de fées, et de licornes. Un monde d'heroic fantasy revu et corrigé par la collection Harlequin. Pour les paroles, ce n'est pas très grave, on n'y comprend rien: Ea Philippa chante en danois. Mais c'est surtout en concert que ça pose problême. Imaginez la Maîtresse de Cérémonie, en total look "Trois Grâces" de chez Boticelli, quittant son piano entre chaque chanson pour venir minauder sur le devant de la scène en tournant les pages d'un vieux grimoire. Derrière elle, pieds nus sur un tapis de pétales de roses, une bonne dizaine de jouvencelles en frou-frous vaporeux et coiffées de couronnes de lierre: son groupe. Manque plus que David Hamilton pour immortaliser le tableau. Et c'est dommage, car pour peu qu'on veuille bien se passer de l'image, la musique d'Ea Philippa prend immédiatement une toute autre dimension. Enveloppé dans une incroyable pochette-origami, son premier album, Fjernes Himle (Paradis lointains), reste une des excellentes surprises de l'année 2005. Un disque entièrement acoustique (piano, violons, violoncelles, contrebasse) pour un univers 100% féminin, qui évoque tout à la fois les premiers enregistrements d'Under Byen, Kate Bush, ou Stina Nordenstam accompagnée par le Fleshquartet. Jamais pourtant la musique d'Ea Philippa ne sonne comme une simple copie. Elle parvient au contraire à imposer une véritable personnalité, forte derrière son apparente douceur. Alors qu'importe si en concert on se surprend à jubiler intérieurement lorsqu'un Shrek irrévérencieux salue la fin d'un morceau d'un rot retentissant. On se dit qu'Ea Philippa ne l'avait pas volé. Mais on n'en continuera pas moins à aimer son bel album vibrant de romantisme, et à admirer sa détermination à aller jusqu'au bout de ses idées.

EA PHILIPPA : "Hestenes sang"

Deux autres titres sont en écoute sur la page Myspace d'Ea Philippa.

Ecoutez et Achetez l'album d'Ea Philippa .

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
27 avril 2006 4 27 /04 /avril /2006 23:43

Avec un groupe s'appelant Larsen & Furious Jane, on s'attend à en prendre plein les oreilles. En fait, pas du tout. Larsen, c'est simplement le nom (courant au Danemark) du chanteur et compositeur Torsten Larsen. Quand à Furious Jane, demandez à Jesper Majdall, co-fondateur du label Morningside Records: c'est lui qui a trouvé ça alors qu'il venait de recevoir la première démo du groupe sans la moindre indication dessus. Le personnel change souvent chez Larsen and Furious Jane, et ce serait un peu fastidieux de résumer tout ça. L'important, c'est de savoir que Torsten Larsen est celui qui écrit les chansons, et qu'il en écrit de bonnes. Avec des mélodies qui caressent gentiment l'oreille. Souvent primesautières, parfois mélancoliques, jamais vraiment tristes. Des chansons printanières, en fait, mais à l'image du printemps danois: avec des nuages et un peu de bruine entre les éclaircies.

 (photo: www.jint.dk)

LARSEN & FURIOUS JANE : "Good ol' pain"

LARSEN & FURIOUS JANE : "Take off"

LARSEN & FURIOUS JANE : "The wind in your sails is gone"

LARSEN & FURIOUS JANE : en concert en Espagne (vidéo): "My tears are private" "For the sake of the children" "Cupid stunt" "No way out" "Art director" "Untitled".

Larsen et Furious Jane sont aussi sur MySpace.

Achetez les disques de Larsen & Furious Jane.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
26 avril 2006 3 26 /04 /avril /2006 22:59

Jeudi soir, dans Rockomondo (l'émission): le suédois Existensminimum dont on avait déjà parlé ici après avoir vu son formidable concert à Eurosonic. L'album était annoncé avant l'été, il sortira le 5 mai sous le titre à rallonge de "Last night my head tried to explode and I wrote everything down" (Novoton). Et en guise d'hameçon, le label vous propose d'en découvrir le premier single "Changing lines".

 

EXISTENSMINIMUM : "Changing lines"

Vous aimeriez la même chose en version hi-fi ? Pas de problême, ça se passe ici.

Pour acheter le premier single d'Existensminimum et l'album (dès sa sortie), c'est ici.

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
25 avril 2006 2 25 /04 /avril /2006 23:37

Comment ? Je ne vous ai pas encore parlé des Moonbabies ? Mais comment est-ce possible alors que leur second album "The Orange Billboard" (disque du mois dans Rockomondo en juin 2004) reste un de mes disques suédois préférés toutes catégories confondues ? Réparons ça tout de suite dans l'urgence. On aura bien l'occasion d'y revenir... Formé en 1996 à Malmö, ce duo composé de Ola Frick et de Carina Johansson prend tout son temps lorsqu'il s'agit de sortir un nouvel album. On comprend mieux pourquoi lorsqu'on sait qu'ils font tout eux-même sur leurs disques, et que leur musique qui mélange avec bonheur les années soixante (Beatles, Beach Boys) aux années 90 (la noisy-pop) en saupoudrant le tout d'une bonne dose de psychédélisme n'est pas spécialement du genre lo-fi. En attendant que paraisse leur troisième livraison, annoncée depuis des lustres, le groupe nous a quand même gratifié l'année dernière d'un mini-album intitulé "War on Sound". Avec un peu de chance, la suite devrait arriver avant la fin de l'année. On croise les doigts.

 (photo: Martin Olson)

MOONBABIES : "War on sound" (extrait du mini-album du même titre, 2005)

MOONBABIES : "Stars of Warburton" (idem, reprise de Midnight Oil)

MOONBABIES : "Sun A.M." (extrait de "The Orange Billboard", 2004)

MOONBABIES : "Over my head" (idem)

MOONBABIES : "We're layabouts" (extrait de "June and Novas", 2001)

Moonbabies est aussi sur MySpace.

Achetez les disques de Moonbabies.

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
24 avril 2006 1 24 /04 /avril /2006 22:44

Pour être honnète, je ne comprends pas grand chose à son site internet rédigé entièrement en suédois, mais Emil Jensen serait à la fois poête et slammeur, chroniqueur radio, artiste dramatique et bien sûr chanteur, musicien, auteur et compositeur, puisque c'est principalement ce qui nous intéresse ici. A l'écoute de son nouvel album "Orka daa" (Adrian), je suis complêtement tombé sous le charme de ces chansons à l'élégance un peu surrannée, à tel point que j'en ai fini par me demander ce que j'avais bien pu louper sur les disques précédents, l'EP "Jag har splittrats" et l'album "Kom em som naan annan" (2004). D'autant plus qu'en redécouvrant les extraits offerts sur la page web de Jensen, je les ai trouvé infiniment supérieurs au souvenir que j'en avais gardé. Après une ré-écoute attentive, il apparaît pourtant que mon impression initiale était la bonne: pour plaisantes qu'elles soient, et malgré quelques titres forts, ces premières oeuvres sont encore loin de la quasi-perfection de ce nouvel album. Emil Jensen se situe en fait un peu à la marge des sujets habituellement proposés ici. Teintée de rock et de pop, sa musique n'en n'est pas moins beaucoup plus proche de ce qu'en France on définit sous le terme de  "chanson". A la fois classique et intemporelle, la plupart du temps acoustique (piano, contrebasse, accordéon, glockenspiel, harpe, cordes), la musique d'Emil Jensen s'avance en mode mineur, chaleureuse et tendre. Et il fallait la douce nostalgie des mélodies (co-signées par Marcus Cato) pour nous consoler de ne pas en comprendre les paroles.

 (photo: Paul Ström)

EMIL JENSEN : "Naken ner paa knae" (extrait de "Kom hem som naan annan")

EMIL JENSEN : "Naken ner paa knae" (le même sous forme de single, avec un second titre "Hela vagen ner" et la pochette en dossier zippé)

EMIL JENSEN : "Längs hörnen" (extrait de "Jag har splittrats EP")

EMIL JENSEN : "Igen" (extrait de "Jag har splittrats EP")

Achetez les disques d'Emil Jensen ( le nouveau sort le 3 mai).

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
23 avril 2006 7 23 /04 /avril /2006 17:30

La première page publiée ici sur les finlandais de Selfish Shellfish, alors que je n'avais pas pu trouver la moindre information à leur sujet, ni la moindre note de musique, est paradoxalement celle qui m'a attiré le plus de commentaires. Un peu plus tard, j'en avais ajouté une seconde avec quelques notes biographiques (et quelques erreurs: j'avais supposé le groupe séparé alors qu'en fait il est toujours bien vivant), mais toujours pas de musique. Finalement, ce manque d'information (délibéré ?) se révèle payant. A l'heure où l'on peut tout obtenir ou presque d'un simple clic de souris, le fait de ne rien pouvoir apprendre sur eux n'a fait qu'aiguiser notre curiosité. Elle se trouve en partie satisfaite aujourd'hui avec (enfin!) l'apparition d'un site internet consacré au groupe. Bon, d'accord, c'est écrit en finlandais, et avec son adresse cryptée, vous n'avez aucune chance de le faire sortir d'un moteur de recherche. Mais on y trouve quelques nouvelles photos réjouissantes, qui confirment que l'état mental de ces cinq huluberlu(e)s ne s'est toujours pas arrangé:

 (photo: Maarit Hohteri)

Et puis surtout on y trouve de la musique ! Oh, pas grand chose, un seul morceau extrait du dernier single du groupe, paru à la fin de l'année dernière et déjà épuisé:

SELFISH SHELLFISH : "Kiipeankatolle"

Enfin, on y trouve une bonne nouvelle: celle qu'un nouvel album en est au stade des finitions et qu'on devrait en profiter si tout va bien avant l'été.

Achetez les disques de Selfish Shellfish (apparemment, il reste à cette adresse quelques exemplaires du dernier single).

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Finlande
commenter cet article
22 avril 2006 6 22 /04 /avril /2006 20:45

Après Tapes et Tigerbombs hier, voici aujourd'hui Laurila, le troisième projet auquel participe Jukka Salminen. Cette fois-ci, son rôle se limite à jouer de le guitare, des claviers et à faire quelques choeurs. La véritable tête pensante de Laurila, c'est Janne Laurila, le chanteur, également auteur et compositeur de tous les morceaux. Il est encore un peu tôt pour savoir quoi en penser, alors que vient juste de sortir leur premier EP (Kinkt Records). Mais ces deux morceaux de pop dynamique et sans prétention devraient faire parfaitement l'affaire pour un dimanche matin printanier.

 LAURILA : "The greatest fight"

LAURILA : "Hayley"

Laurila a aussi une page MySpace.

Le premier EP de Laurila vient tout juste de sortir de l'usine et n'est pas encore dans le commerce. Pour savoir où le trouver, le mieux est sans doute de contacter leur label: info@kinkt.com .

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Finlande
commenter cet article
21 avril 2006 5 21 /04 /avril /2006 22:26

Depuis 2002 et un long séjour à Londres où il étudiait la photographie, loin de ses amis et de ses repères, on connait le finlandais Jukka Salminen sous le nom de Tapes. S'il dévoile un coté optimiste et extraverti lorsqu'il joue de la pop synthétique et ultra-vitaminée avec Tigerbombs, le groupe de son frère Tommi, ou encore avec les nouveaux venus Laurila (on en reparle demain), Tapes, au contraire,  révèle ses félures et sa douce mélancolie. Ici,  Jukka Salminen s'avance à découvert, avec une touchante économie de moyens: sa simple voix, une guitare acoustique aux cordes de nylon, parfois quelques volutes de flûte ou quelques notes de mélodica. Il n'en faut pas plus pour faire naître de belles émotions..

L'album de Tapes est sorti en janvier dernier chez Aisti Records.

TAPES : "Small room"

TAPES : "Outside from the box"

TAPES : "Eighty-three" ( I Was A Teenage Satan Worshipper remix)

TAPES : "Barcelona"

TAPES : "Dance alone"

Et une petite vidéo des Tigerbombs, pour le contraste:

TIGERBOMBS : "1000 sparks" (vidéo-clip)

Visitez aussi la page Myspace de Tapes.

Achetez l'album de Tapes.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Finlande
commenter cet article
19 avril 2006 3 19 /04 /avril /2006 23:45

Echo Is Your Love est un groupe fascinant. Il est rare qu'on ait éprouvé récemment en écoutant de la musique un tel sentiment d'imprévisibilité, la sensation que brutalement tout peut arriver. Et puis il y a leur chanteuse. Avec son étonnant mélange de fragilité et de détermination, on croirait voir la Falconetti de chez Dreyer en version allégée (et avec le son en plus, merci). Le net, cette fois-ci aura bien mérité son nom, et c'est moi qui suis pris au filet. Parce qu'il n'est pas question de me contenter des quelques titres et vidéo-clips disponibles sur la toile. Je veux la totale ! Et la totale chez Echo Is Your Love, c'est quand même quatre albums si l'on inclus le tout nouveau "Humansize", à paraître le 3 mai prochain chez If Society. Qui a dit que les mp3's gratuits freinaient les ventes de disques ?

Echo Is Your Love était au programme de Rockomondo "Spécial Finlande" ce soir.

ECHO IS YOUR LOVE : "Step in step aside" (extrait de "Humansize")

ECHO IS YOUR LOVE : "Peace song" (idem)

ECHO IS YOUR LOVE : "Children in lines" (extrait de "Paper cut eye", 2004)

ECHO IS YOUR LOVE : "Useless spells u-s-e-l-e-s-s" (extrait de "8 hours", 2002)

ECHO IS YOUR LOVE : "A song for sea scouts" (idem)

ECHO IS YOUR LOVE : "Nym" (extrait de "Sheets of blank fucking paper", 2000)

ECHO IS YOUR LOVE : "Children in lines" (vidéo, réalisateur: Ilai Rämä)

ECHO IS YOUR LOVE : "Black and red lies on yellow" (vidéo, réalisateur: Ilai Rämä)

ECHO IS YOUR LOVE : "Song for sea scouts" (vidéo, réalisateur: Ilai Rämä)

ECHO IS YOUR LOVE : "Tired of my eyes" (vidéo, réalisateur: Ilai Rämä) 

Echo Is Your Love @ MySpace.

Achetez les disques de Echo Is Your Love.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Finlande
commenter cet article
18 avril 2006 2 18 /04 /avril /2006 22:17
Aujourd'hui, c'est le jour des B.A.: chacun d'entre vous conseille ces pages à un, deux (voire plus) de ses amis que ça pourrait intéresser. Parce que je ne fais évidemment ce blog ni pour l'argent, ni pour la gloire. Mais ajouter une page tous les jours, ça demande quand même une certaine motivation. Et ma motivation principale, c'est de voir augmenter le nombre de lecteurs. Alors, merci pour le coup de pouce.
Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Divers
commenter cet article