Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

17 mars 2006 5 17 /03 /mars /2006 23:11

De temps en temps, je parcours les rayons de ma discothèque à la recherche de vieux amis plus ou moins disparus. Tiens, Flexa Lyndo par exemple, un groupe namurois dont j'avais bien aimé le second album "Little everyday masterplan" (2001), mais qui malheureusement n'avait pas beaucoup donné signe de vie depuis. Un petit tour sur leur site internet, et hop ! bonne nouvelle: on y apprend que Flexa Lyndo a sorti l'année dernière un troisième album intitulé "Slow Club" (62 TV), que ce même album va paraître en France au printemps chez Vicious Circle, ce qui est déjà en soi une recommandation, et que le groupe viendra le défendre en concert à Paris le 26 mai prochain. Pas mal pour des disparus...

 
 (photo et décor par Sam)

Deux morceaux extraits de "Slow club" pour commencer:

FLEXA LYNDO : "Grand jumble army"

FLEXA LYNDO : "Love the bomb" (remix par NIM)

Puis on révise le sujet avec ces quatre extraits de "Little everyday masterplan":

FLEXA LYNDO : "Probability"

FLEXA LYNDO : "Lovesick UFO"

FLEXA LYNDO : "Thank the scene"

FLEXA LYNDO : "Obi"

Achetez le nouvel album de Flexa Lyndo chez tous les bons disquaires dés sa sortie française au printemps. Achetez les autres disques de Flexa Lyndo.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Belgique
commenter cet article
16 mars 2006 4 16 /03 /mars /2006 23:41

Service minimum du jeudi soir. Je vous propose quand même de visionner cette petite vidéo du groupe allemand Hidalgo, qui était au programme de Rockomondo ce soir.

HIDALGO : "Stars stripes razor banner" (vidéo-clip)

Originaires de Nüremberg et amis de The Robocop Kraus ( ils partagent le même batteur), Hidalgo s'étaient fait remarquer en 2002 avec un excellent premier album ("Sing guitar sing") aux faux airs de Cardigans, tout en mélodies pop et en guitares carillonnantes, avec choeurs faisant " Pa pa pa", une touche de bossa, et surtout de vrais tubes, comme l'irrésistible "You and me", ou la soul aux yeux bleus de "Queen of my heart". Changement de registre trois ans plus tard sur le second album "I want a girlfriend". La brune ( euh, blonde maintenant) Betty Mugler est toujours aux commandes, mais le ton a singulièment durci entre temps, pour devenir franchement rock sur la majorité des titres. L'important, c'est que pop ou rock, la musique d'Hidalgo est toujours aussi bonne et qu'il serait peut-être temps de faire sortir ces allemands injustement méconnus hors de leurs frontières.

Achetez les disques de Hidalgo. 

Voir aussi la page que leur consacre leur maison de disques (avec de la musique)

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Allemagne
commenter cet article
15 mars 2006 3 15 /03 /mars /2006 09:54

Cela faisait tellement longtemps que leurs démos trainaient sur la toile qu'on avait fini par douter que les danoises de Lupus enregistrent un jour un album. On avait tort, puisque le mois prochain sortira "Hold me up against the light", première référence du tout nouveau label White Out. Pour qui connaissait les chansons dans leurs versions démo, la tonalité générale de l'album est pour le moins surprenante: ces petites cousines scandinaves de Patti Smith s'y retrouvent transformées en gentilles Bangles aux dents limées. Personnellement, je n'aurais pas été contre - justement - un peu plus de mordant ( et aussi un peu plus de relief dans la production) mais les mélodies qui chatouillent gentiment l'oreille devraient trouver facilement leur chemin aussi bien vers les ondes radio que vers le coeur des amateurs de pop à guitares.

 
 (photo: Emil Eskesen)

Le groupe annonce la création de son nouveau site internet pour la sortie de l'album. Il est probable que sa mise en ligne entrainera la disparition définitive des démos. Aussi, dépéchez vous d'en profiter:

LUPUS : "Busy being me" (démo)

LUPUS : "Don't be a stranger" (démo)

Le 10 avril, "Hold me up againt the light" sera mis en vente. Pour le trouver, il faudra aller voir ici et là.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 23:20

Luminous Orange a été fondé en 1992 à Yokohama par Rie Takeushi, admiratrice inconditionnelle de My Bloody Valentine, des Pale Saints, de Sonic Youth, de Cornelius et de... Debussy. C'est plus l'influence des quatre premiers qu'on retrouve cependant sur les cinq impeccables albums et mini-albums déjà réalisés par le groupe. Luminous Orange - qu'on à déjà pu voir à Paris pour le réveillon du millénaire chez Colette (très chic !) - se prépare à sortir un nouveau disque sur le label américain Music Related, et en profite pour tâter le terrain en donnant quelques concerts sur place. Ils seront notamment au légendaire South By Southwest festival d'Austin le jour même où cet article sera mis en ligne.

LUMINOUS ORANGE : "Drop you vivid colours" (extrait de "Drop you...", 2002)

LUMINOUS ORANGE : "Another sick new world" (démo, 1998)

LUMINOUS ORANGE : "What you've done" (démo, 1998)

LUMINOUS ORANGE : "Silver clothes" (démo, 1999)

La version CD de "Silver clothes" et "Chapter 22" sont en téléchargement gratuit sur  www.purevolume.com/luminousorange

Voyez aussi www.myspace.com/luminousorange

Achetez les disques de Luminous Orange.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Japon
commenter cet article
13 mars 2006 1 13 /03 /mars /2006 20:52

De l'écouter chanter si joliment en duo avec Paal Angelskaar sur le nouvel album de Minor Majority m'a donner envie de vous parler aujourd'hui de Maria Solheim. Je ne sais pas si c'est l'air pur des fjörds qui fait ça, mais ils sont plutôt précoces du coté de la Norvège. Je résume pour Maria Solheim: deux prix littéraires à 15 ans, journaliste free-lance l'année suivante, premier album ("Barefoot") à 17, suivi de deux autres en 2002 et 2004. Et du caractère avec ça ! Pas vraiment satisfaite des musiciens de studio qui officiaient sur son premier disque en lui donnant un son un peu mainstream, elle obtient de sa maison de disques (KKV) de recruter son propre groupe pour les albums suivants. Parallèlement, elle s'achemine vers un son de plus en plus dépouillé qui lui permet d'exprimer ses sentiments de la manière la plus simple et la plus authentique possible. Sur la pochette de son troisième album "Frail" (2004), les lettres qui forment le titre se transforment en petites fleurs en train d'éclore. Un bon résumé de l'album: toutes les promesses portées en germe par la musique de Maria Solheim jusqu'alors trouvent ici un parfait aboutissement. 2004? C'était il y a deux ans déjà: vite, la suite maintenant !

 (photo: Reinhard Näkel)

Séquence frustration: en une minute et neuf secondes live, Maria Solheim me laisse bouche bée:

MARIA SOLHEIM : "Release-party, 2 mai 2002: The last waltz" (vidéo)

Je fais le commentaire moi-même: "Wow!"

MARIA SOLHEIM : "The snow has killed" (video)

Achetez les disques de Maria Solheim.

Visitez aussi www.myspace.com/mariasolheim

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Norvège
commenter cet article
12 mars 2006 7 12 /03 /mars /2006 22:56

Lorsqu'il n'est pas occupé à fracasser ses guitares dans les groupes harcore les plus extrèmes de Reykjavik, Thorir Georg Jonsson (21 ans) retrouve son calme en chantant des chansons folk sous le nom de "My Summer As A Salvation Soldier". Deux albums sont déjà parus sur l'excellent label 12Tonar, et l'on ne perd pas son temps à se donner un peu de mal pour les trouver.

Extraits de "Anarchists are hopeless romantics":

MY SUMMER AS A SALVATION SOLDIER : "Nupur lala"

MY SUMMER AS A SALVATION SOLDIER : "Two lefts don't make a right"

MY SUMMER AS A SALVATION SOLDIER : "My home isn't me"

MY SUMMER AS A SALVATION SOLDIER : "Stagedives and highfives"

Extrait de "I believe in this":

MY SUMMER AS A SALVATION SOLDIER : "Canada oh Canada" (version II)

Pour le fun, Thorir en version hardcore avec son groupe Fighting Shit:

FIGHTING SHIT : "The end within"

Sinon, il y aussi Thorir en version hip-hop, mais ça, ce sera pour une prochaine fois.

Achetez le premier album ici. Et le deuxième  (avec un titre supplémentaire à télécharger en prime).

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Islande
commenter cet article
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 23:48

C'est comme une photo polaroîd tout juste sortie de l'appareil: au début, on ne distingue rien, tout est flou, et puis graduellement les contours se dessinent, les couleurs apparaissent, les détails deviennent visibles. Et soudain l'image prend tout son sens. Le nouvel album de Minor Majority est ainsi. Il ne se satisfait pas d'une seule audition. Ce n'est qu'après l'avoir écouté plusieurs fois qu'on commence à en mémoriser les subtiles mélodies, à différencier les climats, à remarquer la parfaite harmonie des arrangements: l'arrivée impromptue d'un banjo ici, quelques notes parfaites d'harmonica là, plus loin un solo de guitare tout en retenue et en élégance, ou bien une voix féminine épousant à la perfection celle incomparable de Paal Angelskaar. Les disques de Minor Majority étaient trop court ? Celui-ci fait près de 50 minutes. On s'agaçait parfois des points de croix façon Knopfler de la guitare ? Ils ont ici complêtement disparu. Ne reste que la tranquille assurance d'un groupe parvenu en quelques années au sommet de son art. En Norvège, où l'album est sorti depuis le 23 janvier et où - pour une raison mystérieuse - la presse musicale note les disques sur 6, la majorité des critiques lui ont attribué un 5 et plusieurs d'entre eux la note maximale, ce qui n'arrive pratiquement jamais. Il faut dire que "Reasons to hang around" fait partie de ces disques d'exception qui deviennent les compagnons d'une vie. Les modes pourront passer, les gloires éphémères se faire et se défaire, lorsqu'il faudra revenir à quelque chose d'authentique, de chaleureux, de simplement beau, la musique de Minor Majority sera toujours là. (6/6)

En attendant la parution française de "Reasons to hang around" (le 10 avril chez Vicious Circle), petite piqûre de rappel avec ces extraits des deux albums précédents:

MINOR MAJORITY : "Dancing in the backyard" (extrait de "If I told you...", 2002)

MINOR MAJORITY : "Motor away" (extrait de "If I told you...", 2002)

MINOR MAJORITY : "Start a fire" (extrait de "Up for you and I", 2004)

MINOR MAJORITY : "She gave me away" (extrait de "Up for you and I", 2004)

Pour acheter "If I told you, you were beautiful" et "Up for you and I", c'est ici que ça se passe. Les autres disques du groupe sont disponibles ici.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Norvège
commenter cet article
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 18:23

Déjà qu'il fait un temps de chien, si en plus les nouvelles sont mauvaises ! Je résume: pendant qu'il amuse la galerie avec ses volte-faces sur le téléchargement, Donnedieu de Vabres se prépare en louçedé à liquider purement et simplement le secteur des radios associatives. Tout est expliqué très clairement ici, et si pour l'instant rien n'est encore fait, il est néanmoins important de se mobiliser dés à présent pour empécher que cela n'aille plus loin. Pour commencer, vous pouvez toujours signer la pétition.

http://radiosendanger.free.fr

 

THE LATEBIRDS (FIN): "Set free the radio"

 

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Divers
commenter cet article
10 mars 2006 5 10 /03 /mars /2006 23:33

Après un premier album poétiquement intitulé "Because trees can fly" (Glitterhouse, 2003) qui ajoutait un tardif mais très réussi chapitre à l'aventure noisy-pop, les suédo-danois Lampshade récidivent avec leur second opus "Let's away". Les quelques extraits déjà diffusés sur le net laissent présager d'une excellente cuvée. Il sera facile de le vérifier: "Let's away" est en effet disponible dans toutes les bonnes échoppes depuis le 21 février.

LAMPSHADE : "New legs" ( extrait de "Let's away)

LAMPSHADE : "Disse fugle" (extrait de "Let's away")

LAMPSHADE : "Fjäril" ( extrait de "Let's away", merci à www.itsatrap.com)

LAMPSHADE : "He is right in my mirage" (extrait de "Because trees...")

LAMPSHADE : "Plakka Plakka" (extrait de "Because trees...")

Achetez les albums de Lampshade.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
9 mars 2006 4 09 /03 /mars /2006 23:47

Américaine vivant à Copenhague, Sarah Hepburn était à la fin du précédent millénaire la chanteuse du groupe Glorybox, à qui l'on doit l'excellent "Vacuum" (Sally Forth, 1999). Aujourd'hui Glorybox n'existe plus, et c'est sous son nom que Sarah Hepburn a enregistré l'année dernière le tout aussi recommandable "Stars and Haze" (Copenhagen records).

Sarah Hepburn était au programme de Rockomondo ce soir avec ce morceau:

SARAH HEPBURN : "Hey, OK? "

SARAH HEPBURN : "Hey, OK ? " (vidéo-clip)

On trouve l'album de Sarah Hepburn et les disques de Glorybox ici.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article