Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

26 février 2006 7 26 /02 /février /2006 23:55

Les parisiens sont des petits veinards. Histoire de saluer l'arrivée du printemps, le Centre Culturel Suédois (11 rue Payenne, 75003 Paris) leur proposera prochainement une série de showcases de haut niveau dans le cadre prestigieux - mais pas très rock n'roll - de son hôtel particulier du marais.

De toute façon, ce n'est pas de rock n'roll dont il sera question ici, mais plutôt de chanson, avec :

Le 7 mars: Peter Von Poehl, Magnus Tingsek

Le 25 avril: Fryda Hyvônen, Hello Saferide

et surtout le 21 juin, jour de la fête de la musique: Christian Kjellvander, Anna Ternheim, Ane Brun, The Tiny et Wendy Mc Neill ( tiens, qu'est-ce qu'une canadienne fait là ?). Quelle affiche !

5 euros pour les deux premières dates. Zero, nada, nib, que dalle pour la troisième: c'est la fête !.

A ne pas manquer: la soirée du 25 avril avec Fryda Hyvönen, étonnante pianiste et chanteuse signée récemment par The Concretes sur leur label Licking Fingers et l'enthousiasmante Annika Norlin alias Hello Saferide. Et celle du 21 juin bien sûr: que du bon avec Ch. Kjellvander, de retour régulièrement en France à présent, ce dont on ne peut que se réjouir, Ane Brun qui vient de réussir un album dans un genre dont habituellement il ne sort que des horreurs: le disque de duos, et The Tiny, qu'on brûle d'impatience de découvrir sur scène au moment où paraîtra leur deuxième album.

Dommage que tout ce petit monde ait oublié de mettre quelques mp3's en ligne, mis à part Hello Saferide, dont je vous avais déjà parlé ici. Il est quand même possible d'écouter leurs chansons en streaming, histoire de se faire une idée.  Et voici une petite vidéo pour que vous ne repartiez pas les mains vides.

FRYDA HYVÖNEN : "The modern" (vidéo-clip) 

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
25 février 2006 6 25 /02 /février /2006 21:20

Voilà un groupe qui a connu une évolution pour le moins radicale: en quelques années les genevois de Sinner DC sont passés de l'indie-rock à guitares de "Panoramic", leur premier album paru en France, aux boucles électroniques apaisantes de "Arkle Parkle Avenue", sorti l'année dernière sur le label brittannique Ai Records. La composition du groupe, il est vrai, a changé entre temps. Mais il est quand même surprenant de trouver à présent sous la même signature un titre quasiment punk-rock comme l'énergique "Gazm or gasm", et l'électronica instrumentale et raffinée de "Romy Schneider". En ce qui me concerne j'ai une petite préférence pour la période intermédiaire, celle de l'album "Ursa Major" (2001), au psychédélisme élégant et raffiné. Pour beaucoup, un disque de cette qualité aurait été un aboutissement. Pour Sinner DC, ce n'était qu'une étape, et qui sait où les mènera maintenant leur très étrange voyage...

 

SINNER DC : "Wintertown" (extrait de l'album à paraître "Mount Age", 2006)

SINNER DC : "Romy Schneider" (extrait de "Arkle Parkle Avenue", 2005)

Achetez les albums de Sinner DC.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suisse
commenter cet article
24 février 2006 5 24 /02 /février /2006 23:03

Bien malin qui pourrait dire à quoi ressemble Mrs. Pilgrimm. Ses photos sont: ou minuscules, ou floues, ou bien elle s'y dissimule le visage. Les seuls peut-être à connaître la réponse - en France, tout du moins - sont les quelques veinards qui ont pu assister à l'un de ses concerts lors de la tournée "Les Femmes s'en Mêlent" 2003 où elle remplaçait au pied levé Laetitia Sheriff..

Malgré son site internet domicilié en Allemagne (www.mrspilgrimm.de), souvenir d'un séjour prolongé à Hambourg, Mrs. Pilgrimm - de son vrai nom Sophie Williams - est bel et bien anglaise. C'est à Northampton qu'elle vit en compagnie de son mari, de ses trois enfants, et de son violoncelle. Car il faut bien le préciser, Mrs. Pilgrimm c'est Sophie Williams ET son violoncelle. Un tout indissociable. Auquel il faut ajouter quand même quelques pédales pour sampler la musique et la mettre en boucle, ce qui permet à Mrs Pilgrimm, tout en étant seule, de donner l'impression d'un véritable groupe.

L'avantage avec la musique de Mrs. Pilgrimm, c'est qu'elle se passe de commentaire. Ca tombe bien, j'étais un peu fatigué ce soir. Mais là je suis sûr de mon coup. Pas besoin d'explications inévitablement approximatives et de comparaisons oiseuses. Il vous suffit d'écouter les quelques morceaux qui suivent et si vous n'êtes pas convaincus instantanément du talent de la dame, promis juré, j'abandonne le blog et je me mets au macramé.

 

MRS. PILGRIMM : "Drop my name" (extrait du premier album)

MRS. PILGRIMM : "Sexy backwater romp" (inédit)

MRS. PILGRIMM : "The love I don't show" (extrait de "Alone Queen")

MRS. PILGRIMM : "Tickle it, lovely" (extrait du premier album)

MRS. PILGRIMM : "Mess" (idem)

Achetez les disques de Mrs. Pilgrimm. Achetez les aussi (1er album) et ("Alone Queen").

La discographie de Mrs. Pilgrimm est parue sur Hinterhoff Records. Un troisième album est prévu pour bientôt.

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Grande-Bretagne
commenter cet article
23 février 2006 4 23 /02 /février /2006 23:45

Bon, c'est pas en pleine nuit et après deux heures de radio que je vais m'amuser à vous en coller une tartine ! Contentez vous donc de cette petite vidéo des italiens Yuppie Flu. Pas qu'elle soit terrible ( on y voit des italiens qui mangent de la pizza, vous parlez d'un scoop !) mais le morceau, lui, est vraiment bien. C'est tiré du dernier album de Yuppie Flu "Toast masters" et c'était au programme de Rockomondo ce soir.

 

YUPPIE FLU : "Our nature" (vidéo-clip, Quicktime)

Achetez les disques de Yuppie Flu.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Italie
commenter cet article
22 février 2006 3 22 /02 /février /2006 23:36

Il avait été très heureux Saint Thomas, de son vrai nom Thomas Hansen, lorsqu'il avait signé pour son premier album chez les français de Darjeeling Sounds. Et un peu moins heureux en découvrant plus tard qu'il s'agissait en fait d'un micro-label tenu par un seul homme (Laurent Vaissière, de Paloma) et que le tirage était de cent exemplaires sur CD-R, avec pochette à plier soi-même et distribution inexistante. Le bon coté de l'affaire, c'est que le premier disque de Saint Thomas est devenu aujourd'hui un véritable collector. On espère qu'il en a gardé quelques exemplaires. Et ça ne l'a pas empèché en tout cas de se faire connaître en sortant (presque) un album par an depuis 2000, cinq en tout, avec un sixième prévu avant la fin de l'année. Avant cela, il faudra que le norvégien, connu pour son mode de vie euh, agité, se refasse une santé et se remette d'une sérieuse dépression causée par un abus de pilules, elles-mêmes consommées pour se défaire de ses abus d'alcool. C'est bizarre, ça me rappelle un film vu récemment... Mais qu'est-ce que c'était déjà ?....

SAINT THOMAS : "Invitation" (extrait de "Mysterious walk", 2000)

SAINT THOMAS : "The cornerman" (extrait de "I'm coming home", 2002)

SAINT THOMAS : "Heroes making dinner" (extrait de "Hey harmony", 2003)

SAINT THOMAS : "An artist with a brilliant disguise" (extrait de "Let's grow together...", 2004)

SAINT THOMAS : "Children of the new brigade" (extrait de "Children of the new..., 2005)

Tous ces titres sont sous copyright Racing Junior 2000-2005

Achetez les disques de Saint Thomas en Norvège ou en France.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Norvège
commenter cet article
21 février 2006 2 21 /02 /février /2006 23:23

Jolly Jumpers, ce sont un peu des 22-Pistepirkko qui n'auraient (presque) jamais quitté leurs terres glacées du nord. Les deux groupes ont plus d'un point commun: la nationalité (finlandaise), la longévité (25 ans), le line-up d'origine (trio guitare, claviers, batterie) et les racines (garage-rock, blues, country). La différence, c'est que 22-Pistepirkko ont sans cesse cherché de nouvelles voies, parfois avec bonheur ("Big Lupu"), parfois au point de s'y perdre (leur cul-de-sac électronique), tandis que Jolly Jumpers sont toujours restés fidèles à leur postulat d'origine. Rien de poussièreux pourtant dans l'approche qu'en donnent ces (trop) discrets finnois. Jolly Jumpers ont su apporter à leur musique tannée par les ans un cachet bien personnel, un mystère dont on ne saurait précisément définir l'origine. Souvent, on à l'impression que ces chansons sont hantées, qu'elles soufflent comme un vent glacé dans les rues d'une ville-fantôme. Cela donne "Ruis", sans doute la plus belle réussite du groupe en 1998. Parfois aussi, elles se font plus légères, mélangeant couleurs et climats comme sur l'éclectique "Rurality" (1993). Mais toujours elles sortent gagnantes. Avec seulement huit albums en un quart de siècle, Jolly Jumpers ont pu se permettre le luxe de ne garder que le meilleur. D'ailleurs, plus ils avancent en âge, plus leur production s'accélère. Leur prochain album "Mobile Babylon" devrait voir le jour cette année, soit deux ans seulement après son prédécesseur "Hometown Hi-Fi". Un record, en ce qui les concerne !

JOLLY JUMPERS : "Bottle and chain" (extrait de "Ruis", 1998)

JOLLY JUMPERS : "Suki suki" ( single, 2004)

JOLLY JUMPERS : "Be-bop city" (single, 2004)

JOLLY JUMPERS : "Catskills crash" ( extrait de "Hometown Hi-Fi", 2004)

JOLLY JUMPERS : "Blood runner" (extrait de "Ruis")

JOLLY JUMPERS : "Elite" (idem)

Achetez "Hometown Hi-Fi". Achetez "Ruis" (pas facile à trouver).

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Finlande
commenter cet article
20 février 2006 1 20 /02 /février /2006 23:30

Quelques mois seulement après son fantastique deuxième album "From where no one belongs I will sing" (une sortie française bientôt ?), Jomi Massage est déjà de retour avec un nouveau disque. Cette fois-ci il s'agit d'un double-album intitulée "Skandinaviska klagesang", chanté en Danois et nous présentant les mêmes chansons dans deux interprétations différentes: sur le premier CD avec l'accompagnement du grand orchestre de la radio Danoise, sur le second en version solo. En fait, alors qu'il devrait être déjà en vente depuis quelques semaines, il est actuellement impossible de trouver cet album dans le commerce. Suite aux évènements internationaux touchant le Danemark, l'artiste et sa maison de disques ont décidé en effet d'un commun accord d'en reculer sa parution plutôt que de courir le risque - même minime - qu'il ait à en souffrir. Après l'avoir écouté on comprend pourquoi: "Skandinaviska klagesang" sera (est déjà) l'un des grands disques de 2006. En attendant un meilleur sort, l'album est en écoute en intégralité sur le site de la radio Danoise. Précipitez-y vous ( et cliquez sur "Ajoutez à vos favoris").

 
(photo Robert Gil, http://lockuhome.free.fr )

JOMI MASSAGE : "Det ukendte" (version orchestrée)

JOMI MASSAGE : "Det ukendte" (version solo)

Ecoutez l'album "Skandinaviska klagesang" sur le site de la radio Danoise.

Achetez les disques de Jomi Massage.

Des précisions concernant les causes exactes du report de la sortie de l'album de Jomi Massage ont été ajoutées dans les commentaires à cet article. Merci de les consulter.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
19 février 2006 7 19 /02 /février /2006 17:12

La dernière musique avant le silence ?

 

ANNELIES MONSERE : "Seven"

ANNELIES MONSERE : "We'll dance" (démo)

Visitez le site d'Annelies Monseré.

Achetez "Helder" (2005), l'album d'Annelies Monseré.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Belgique
commenter cet article
18 février 2006 6 18 /02 /février /2006 18:10

Après 25 ans d'existence, la radio associative parisienne est en effet menacée d'interruption d'antenne si elle ne paie pas avant le 28 février les 11 000 euros que lui réclame sa société émettrice TDF ( Télédiffusion de France), autrefois entreprise publique devenue société anonyme en 1987 et n'ayant plus de missions de service public depuis 2004.

Outre une émission spéciale que les franciliens pourront écouter ce soir à partir de 22h30 sur 93.1 mhz, et où ils pourront exprimer leur soutien au 01 40 24 29 29, la radio vient de lancer une pétition pour la survie d'Aligre FM par l'envoi de mails à la Région Ile-de-France et à La Mairie de Paris. La radio ne reçoit en effet aucune subvention, ni de l'une, ni de l'autre.

 

Ces mails peuvent être adressés (évidemment sans insulte ni menace) à JP HUCHON (Président du Conseil Régional d'Ilede France) et M. DELANOE, maire de Paris, aux adresses suivantes:

- Pour M. HUCHON: jean-paul.huchon@iledefrance.fr ( vous pouvez également utiliser le lien suivant: http://webpinguino.free.fr/soutienaligre.php pour un envoi simple et rapide de votre mail)

- Pour M. DELANOE: http://www.paris.fr/portail/contacts/Portal.lut?page_id=5006 ( aller sur le lien en bas de page "Un message pour le maire de Paris")

Voici une proposition de mail "type" à envoyer et que vous pouvez copier/coller:

"Monsieur, Une radio comme Aligre FM 93.1, dont vous avez du être averti des difficultés financières (entrainant une interruption d'antenne prévue le 28 février par TDF), doit pouvoir continuer à jouer un rôle essentiel sur la bande FM parisienne, de par son statut associatif, la qualité et la diversité de ses programmes et son rôle social évident. Il serait anormal qu'elle disparaisse du paysage radiophonique parisien alors que son auditoire ne cesse de croître et qu'elle continue à faire preuve d'une véritable indépendance depuis sa création au tout début des années 80. Je soutiens de tout coeur cette radio, car si cela continue ainsi, il n'y aura plus en région parisienne que des réseaux radiophoniques commerciaux qu'on ne peut pas qualifier d'indépendants."

Le combat pour la survie d'Aligre FM (01 40 24 28 28) continue. Si vous le pouvez, envoyez un mail de soutien à aligre@aligrefm.org ou un chèque libellé à l'ordre de Aligre FM, adressé à Radio Aligre, 42 rue de Montreuil, 750011 Paris. N'oubliez pas d'y joindre vos coordonnées, un reçu fiscal pouvant vous être délivré afin de bénéficier d'une réduction d'impots. Par ailleurs, la radio est toujours à la recherche de partenariats éventuels.

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Divers
commenter cet article
18 février 2006 6 18 /02 /février /2006 17:31

Petit rappel pour les parisiens et les étourdis dans mon genre ( j'avais complêtement oublié, et j'ai redécouvert l'info ce matin en ouvrant mon libé): le suédois Jens Lekman se produit ce soir à Mains d'Oeuvres pour une soirée Secretly Canadian avec à la même affiche l'américain Richard Swift. C'est le moment où jamais de voir le beau Jens sur scène avant qu'il aille se ballader de l'autre côté de la planête, en Australie et au Japon.

Jamais avare en mp3's gratuits, ce qui fait de lui un des chouchous de la blogosphère, Jens Lekman a récemment mis en ligne trois EPs vendus à ses concerts et aujourd'hui épuisés.

En voici un daté de 2005 et intitulé "You deserve someone better than a bum like me":

JENS LEKMAN: " I don't know if she's worth 900 kr."

JENS LEKMAN : "The one dollar thought"

JENS LEKMAN : "La strada nel bosco"

JENS LEKMAN : "Tammy"

Les deux autres EP's sont disponibles sur la page "Cadeaux" du site de Jens Lekman.

Achetez les disques de Jens Lekman.

Et si vous aimez Lekman, allez voir aussi la page consacrée ici à Existensminimum. Ca devait vous plaire.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article