Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

6 octobre 2005 4 06 /10 /octobre /2005 00:00

Le jeudi, c'est service minimum sur ce blog. C'est le jour de l'émission sur Radio Primitive, et donc pas beaucoup de temps pour faire autre chose. Je vous rappelle quand même qu'à partir de 20h00 vous pourrez trouver le programme complet de Rockomondo sur www.rockomondo.com, avec des liens vous conduisant vers les sites des artistes, et aussi quelques mp3's. Au programme ce soir, par exemple, les allemands de Tocotronic. A leurs débuts, il y a un peu plus de 10 ans, ils avaient été considérés Outre-Rhin comme " la réponse Allemande à Nirvana", alors qu'ils savaient à peine jouer de leurs instruments. Mais leurs textes, semble-t-il, frappaient en plein dans le mille des préoccupations de la jeunesse de l'époque. Depuis, Tocotronic n'a cessé de se bonifier. Leur dernier album " Pure Vernunft darf niemals siegen" ( L'Age d'Or) est aussi le meilleur, à découvrir dans son intégralité de préférence, si les sonorités de la langue allemande ne vous font pas trop peur.

 
 ( photo: www.tocotronic.de )

 

TOCOTRONIC : " Mein Prinz ( single edit) "

Un autre morceau, en anglais cette fois-ci, sorti l'année dernière sur la compilation qui fêtait les dix ans du groupe:

TOCOTRONIC : " Sailor man"

 

ACHETEZ les disques de Tocotronic.

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Allemagne
commenter cet article
26 septembre 2005 1 26 /09 /septembre /2005 00:00

L'Oktoberfest bat son plein actuellement à Munich, et c'est le moment ou jamais de vous parler de... musique Bavaroise. Hep ! Ne partez pas ! Celle dont il sera question ici aujourd'hui est garantie 100 % sans tuba, sans culotte de peau et sans chaussettes à pompons ( mais peut-être pas sans bière, faut pas pousser non plus...).

Monta est le projet solo de Tobias Kuhn, ex-chanteur et compositeur du groupe Miles qui fit paraître entre 1994 et 2003 cinq albums,  parmi lesquels le trés bon "Miles" en 2000 ( le seul à avoir été distribué en France) et surtout l'impeccable "The day I vanished" en 1998.

Comme toujours lorsqu'un groupe se sépare, on ne retrouve jamais complêtement chez les individualités qui le composaient l'alchimie qui se dégageait de leur travail commun. Néanmoins, les quelques titres disponibles sur le site de Monta chatouillent l'oreille avec suffisamment d'insistance pour qu'on ait envie de découvrir le reste.

 

MONTA : " Is it over ? " ( extrait de " Always Altamont EP", 2003)

MONTA : " Sailor needs the wind" ( extrait de " Always Altamont EP", 2003)

MONTA : " Long live the quiet" ( extrait de " Where circles begin", 2005)

MONTA : " This is my lie" ( live at Offenbach)

Achetez les disques de Monta.

( photo: www.monta.org )

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Allemagne
commenter cet article
18 septembre 2005 7 18 /09 /septembre /2005 00:00

Au moment où je vous ai présenté le nouvel album de The Robocop Kraus ( le 7 septembre), soulignant au passage les inflexions très " David Byrne" du chanteur sur le morceau proposé en avant-première, je n'en avais pas encore vu la pochette. Mais là, il n'y a plus aucun doute possible :

   
 The Talking Heads                                    The Robocop Kraus

Les premiers commentaires sur cet album se révèlent très contrastés. En gros, ceux qui aimaient le coté hardcore des débuts du groupe sont déçus. Les autres - dont je fais partie - se réjouissent au contraire que The Robocop Kraus ait gagné en efficacité pop sans rien perdre pour autant de sa pugnacité d'origine. Et en matière de pastiche des Talking Heads, attendez d'avoir écouté le titre d'ouverture du disque " After laughter comes tears". Sous influence, certes, mais qu'est-ce que c'est bon...

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Allemagne
commenter cet article
7 septembre 2005 3 07 /09 /septembre /2005 00:00

Au risque de froisser nos voisins d'outre-Rhin, il faut bien reconnaître que comme les bons groupes allemands ne sont pas légion, on a vite fait de repérer les quelques exceptions.

Parmi celles-ci, un nom fait l'unanimité en sa faveur, c'est celui de The Robocop Kraus. Le fait est que ce quintet de Nuremberg est avant tout un très bon groupe de scène, et comme c'est là qu'il passe le plus clair de son temps enchainant tournée aprés tournée, il serait difficile de ne pas s'en apercevoir.

Ceci dit, même si la scène est l'élément naturel de Robocop Kraus, les disques ne sont pas pour autant à négliger . Personnellement, j'avais découvert le groupe sur le tard avec son précédent album "Living with other people", et ça me fait très plaisir de les retrouver avec ce " They think they are The Robocop Kraus" qui sort aujourd'hui un peu partout dans le monde ( L'Age d'Or/ Epitaph)

Pour peu que le petit MP3 offert en guise d'apéritif par le groupe sur son site internet soit représentatif de l'album, cela laisse présager d'un très bon cru, mais aussi de quelques changements. On y décèle par exemple un ralliement certain à la vague post-punk. Et l'on s'étonne aussi du changement de voix du chanteur qui, semble-t-il, a beaucoup écouté les Talking Heads ces derniers temps. Tout ceci n'empèche pas le morceau d' être formidable et plus encore. Je me réjouis de courir aujourd'hui chez mon disquaire pour découvrir le reste. 

 
 ( photographie: Tilman Dominka / dominza@gmx.de )

 

Tournée Française prévue en novembre prochain avec arrêt ( entre autres) à Nantes le 6 ( La Baracasson), Paris le 7 ( Point Ephémère), Toulouse le 13 ( Caravanserail)

MP3 // THE ROBOCOP KRAUS : " All the good men" ( from " They think they are...", 2005)

MP3 // THE ROBOCOP KRAUS : " Fashion" ( from " Living with other people", 2002)

MP3 // THE ROBOCOP KRAUS : " Gestures of slight grandeur" ( from " Tiger", 2001)

MP3 // THE ROBOCOP KRAUS : " I paid the ferryman" ( from " Tiger", 2001)

MP3 // THE ROBOCOP KRAUS : " Too shy to play tennis" ( from " Inferno nihilistique", 2000)

MP3 // THE ROBOCOP KRAUS : " The telephone rings" ( from " Inferno nihilistique", 2000)

Découvrez deux titres supplémentaires sur le site du groupe www.therobocopkraus.de.

Achetez les disques de The Robocop Kraus ( également dans tous les bons magasins).

 

 
Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Allemagne
commenter cet article
23 août 2005 2 23 /08 /août /2005 00:00

Qu'est-ce que c'est ? Un nouveau fromage au bon lait de brebisss ? Pas du tout ! En fait Planetakis! est un duo bavarois composé de Robert Drakogiannakis ( aussi leader d' Angelika Express) et de Jenny Fay ( chanteuse chez les trés punk Inner Conflict).

   

Il y a peu de chances que l'électro-rock de Planetakis! révolutionne la musique du 21e siècle, mais comme c'est rigolo, sexy et rock n' roll, ça fait tout à fait l'affaire pour se mettre en train le matin. Sans compter qu' avec des titres de chanson du style de " Don't fuck with Robert Smith", les voilà quasiment assurés d'être programmés sur les radios rock et qu'on parle d'eux sur la toile. Futés les bavarois !. Album prévu cet automne : guettez http://www.planetakis.de/index_engl.html pour en savoir plus.

MP3 // PLANETAKIS! : " Don't fuck with Robert Smith "

MP3 // PLANETAKIS! : " Endlos durch die nacht "

MP3 // PLANETAKIS! : " Sex without a lover "

Visionnez la vidéo de " Beautiful Today" ( Avi, Divx, 9 MB)

 
Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Allemagne
commenter cet article