Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 20:29

Et vous prononcez ça comment ? Euh, si je le savais, je vous le dirai, juré. Röövel Ööbik ("Rossignol voleur", ça je sais...) est un des plus anciens groupes estoniens actuellement en activité. Formé en 1987, à l'époque où les Pays Baltes étaient encore sous domination soviétique, il détonnait dans la scène musicale estonienne de l'époque avec sa noisy-pop sous haute influence Anglo-Saxonne. C'est finalement le label finlandais Stupido - Helsinki n'est qu'à quelques brasses de Tallin - qui sort leur premier album "Popsubterranea" en 1992, suivi peu de temps après par l'enregistrement d'une Peel Session, la seule jamais réalisée par un groupe estonien. Après la chute du rideau de fer, le groupe s'ouvre à d'autres influences - jazz, électro, drums n' bass - qui fournissent la base de leur second album "Psychikosmos" (1994). Pour intéressantes qu'elles soient, ces nouvelles voies se réduisent bientôt en une seule: l'électro. Rebaptisés Una Bomba, les ex-musiciens de Röövel Ööbik se consacrent alors à ce style musical pendant plus de dix ans, laissant deux albums au passage. Ce n'est qu'en décembre 2005 qu'ils rebranchent leurs guitares et retrouvent leur nom d'origine, reprenant les choses à l'endroit exact où ils les avaient laissées en 1994. Bon timing ! Justement le style "Shoegazer" revenait à la mode et avec sa musique venue tout droit du début des années 90, Röövel Ööbik n'eût aucun mal à paraître dans le coup. L'album s'appelle "Supersymmetry" et pour un groupe dévoué pendant une décennie à la cause électro, ça rocke plutôt pas mal.   

 (photo: Laura Kallasvee )

RÖÖVEL ÖÖBIK : "Contact" (extrait de "Supersymmetry")

RÖÖVEL ÖÖBIK : "Kid's stuff" (fichier MySpace. Cliquez à gauche pour télécharger)

RÖÖVEL ÖÖBIK : "Circushead" (fichier MySpace)

Voyez aussi la page MySpace de Röövel Ööbik.

Achetez les disques de Röövel Ööbik.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Estonie
commenter cet article
4 janvier 2006 3 04 /01 /janvier /2006 23:10

L'Estonie n'est pas un endroit qu'on associe volontiers aux musiques qui nous intéressent ici. Et pourtant, cela fait déjà longtemps que les pays Baltes démontrent une belle vitalité en matière de rock, pop et électro. Dés le début des années 90, on avait pu assister dans la région à l'émergence d'une véritable scène indépendante, que ce soit à Vilnius (Lituanie) avec des groupes comme Bix (qui firent même quelques tournées françaises à l'époque), Siaures Kryptis, Merlin, ou Etash Tree, à Riga (Lettonie) avec New Moon, Nejauta et Otra Puse, et enfin à Tallin (Estonie) avec JMKE (le groupe de Villus Tame, le Henri Rollins estonien), Bizarre, Dallas ou encore Röövel Ööbik. Pour qui découvre ces groupes aujourd'hui, il est étonnant de constater à quel point l'influence Anglo-Saxonne y est présente. Et cela est particulièrement vrai en Estonie où, même lorsque le pays était encore sous la coupe Soviétique, les échanges avec le reste de l'Europe étaient les plus nombreux (Tallin n'est qu'à quelques encablures marines de Helsinki). Aujourd'hui, l'Estonie peut revendiquer une scène électro particulièrement dynamique et quelques groupes de rock d'excellente tenue, bizarrement très branchés noisy-pop à une époque où celle-ci revient justement en force. Röövel Ööbik existe toujours (un nouvel album vient juste de sortir), ainsi que Dallas, mais il faut aussi compter aussi maintenant sur leurs petits frères de Dreamphish, Les Diamants, Shelton San, et Pia Fraus.

Pia Fraus est un sextet fondé en 1998 par une bande d'élèves d'une même école d'art, alors agés de 17 ans, et qui partagaient une même passion pour des groupes tels que Sonic Youth, The Wedding Present, Stereolab et My Bloody Valentine. Aucun d'entre eux ne savait réellement jouer d'un instrument à leurs débuts, ce qui ne les a pas empéché de sortir un premier album autoproduit en 2001, ni même d'être adoptés par le label américain Clairecords pour leur seconde parution "In Solarium" l'année suivante. Depuis, la musique de Pia Fraus a voyagé un peu partout dans le monde: on la trouve à présent en Allemagne et aussi au Japon où est sortie en 2005 une compilation intitulée "Sailing on a grapefruit lake". Sur cette lancée, Pia Fraus en a profité pour ouvrir un studio d'enregistrement et inaugurer son propre label indépendant Seksound. Après le tout récent EP "Chromatic nights" (Khovirecords), le groupe nous annonce qu'un troisième album verra le jour dés qu'ils auront assez d'argent pour le terminer. Une bonne raison pour acheter les précédents.

PIA FRAUS : "Mooie island"

PIA FRAUS : "Condemnation"

PIA FRAUS : "Moon like a pearl"

PIA FRAUS : "Chromatic nights" ( extrait 35 secondes)

PIA FRAUS : "You look fine" (animation de Eleonora Marton sous le titre " The Shoegazer")

Achetez les disques de Pia Fraus. 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Estonie
commenter cet article