Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

15 février 2006 3 15 /02 /février /2006 23:04

L'une des mes rencontres les plus marquantes du dernier festival Music & Media en Finlande aura été... un écossais d'Edimbourgh. Vic Galloway est ce qu'on appelle "un personnage": pas très grand, coiffé en brosse, un anneau à l'oreille, une pinte de bière à la main, et surtout - c 'est ce qu'on remarque en premier - une tchatche inépuisable ! Dans son  métier, ça aide: Vic Galloway anime l'excellente émission musicale  "Air" sur BBC Scotland. Mais cet hyperactif enthousiaste ne s'arrête pas là, après avoir été acteur, il fait également de la musique en compagnie de Reuben Taylor (James Yorkston & The Athletes) sous le nom de Deaf Mutes. Tombé dans la marmite après avoir vu un concert des Damned à l'age de 13 ans, Vic Galloway s'est longtemps passionné pour le hardcore américain (Minor Threat, Minutemen...). Mais ce n'est certainement pas l'écoute du premier album de Deaf Mutes "Exploring the secrets of treating..." (Fence Records) qui vous en fournira la preuve. En fait, on a rarement entendu d'album aussi pop et typiquement britannique que celui-là. Le duo y dévoile un véritable talent pour déployer des chansons au charme délicieusement suranné et à l'instrumentation baroque ( piano, guitares acoustiques, mandoline, violons, accordéon, et toute sortes d'illusions fournies par les sampleurs et autres synthés). Au gré des morceaux nous vient alors le souvenir nostalgique des Teardrops Explodes, des Kinks bien sûr (ou serait-ce Alan Price ?), de Microdisney peut-être, tandis que d'autres citent aussi Ten CC ou Joe Jackson. Que du bon, que du Briton !

 ( Deaf Mutes façon " Vintage Violence")

"Exploring the secrets of treating..." m'avait séduit dés la première approche, mais je me suis surpris à le réécouter de plus en plus souvent et avec de plus en plus de plaisir au cours de ces derniers mois, au point de lui réserver à présent une place à proximité immédiate de mon lecteur CD. Une petite baisse de moral ? Hop, je sors mon Deaf Mutes, et tout va beaucoup mieux.

DEAF MUTES : " Old fashioned"

DEAF MUTES : " Smalltown mistake" ( thanks to Poptones)

DEAF MUTES : " Sweetness"

Achetez l'album de Deaf Mutes.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Grande-Bretagne
commenter cet article
29 décembre 2005 4 29 /12 /décembre /2005 00:00

Comment résister à l'envie de faire suivre sur ce blog The Free French par The Vichy Government ? En fait, les deux groupes se connaissent bien et partagent parfois la même affiche dans les clubs londoniens où ils se produisent. Composé de Jamie Manners ( voix) et Andrew Chilton ( claviers) The Vichy Government pratique une sorte de slam nonchalant d'une distinction très britannique, soutenu par d'aigrelettes mélodies synthétiques. Rien qu'au nom du groupe, on peut deviner que leurs textes font preuve d'un humour au second degré à la fois caustique et politiquement incorrect. C'est d'ailleurs en partie de leur compréhension que dépend l'intérêt que l'on peut porter à ces deux dandys un rien cyniques. Mais la musique n'est pas pour rien non plus dans la réussite de ce projet hors-norme, à mi-chemin entre Suicide pour la provoc' et Erasure pour le coté kitsch revendiqué, Jamie Manners n'hésitant pas à arborer sur scène robes de chambres en brocart, vestes en lamé, voire même parfois de très séyantes jupettes.

 ( photo: Iona Bateman, www.soulfluff.com )

The Vichy Government vous offrent leur dernier single via leur page Myspace, et comme toujours dans ce cas, c'est un peu long à charger:

THE VICHY GOVERNMENT : " Elvis and The Beatles"

THE VICHY GOVERNMENT : " Luke Haines is dead"

Téléchargez la pochette.

Egalement cet autre single:

THE VICHY GOVERNMENT : " Rubbish" ( edit)

THE VICHY GOVERNMENT : " The Reichstag is on fire"

THE VICHY GOVERNMENT : " Death on the instalment plan"

Artwork : Front / Back / Disc

D'autres titres de The Vichy Government figurent sur " Have yourself a filthy little Christmas", la récente compilation 24 titres que vous offre en téléchargement libre leur label Filthy Little Angel.

Achetez les disques de The Vichy Government.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Grande-Bretagne
commenter cet article
28 décembre 2005 3 28 /12 /décembre /2005 00:00

Parmi tous les mystères auxquels on est un jour confronté sur cette fichue planête, il en est un, futile sans doute, mais qui me laisse sans voix: comment se fait-il que The Free French ne soient pas plus connus ? Qui ça ?? The Free French !  Vous voyez que personne ne les connaît !! ... Et pourtant voilà un groupe qui devrait marcher du feu de Dieu. D'abord, malgré leur nom, ils sont Anglais... On a beau dire, ça aide ! Et si ce n'était que çela, mais ils sont aussi pleins d'humour, intelligents et surtout très très doués. Que leur manque-t-il alors ? Un peu de glamour peut être, d'être un peu plus dans l'air du temps, un peu plus jeunes aussi même s'ils ne sont pas très vieux, et puis la capacité de savoir se faire mousser, ce dont ils se contrefichent manifestement. Parce que question talent, là, tout va bien. La preuve: les quelques trop rares critiques reçues pour leur trois albums ( "Running on batteries" en 2002, et les indispensables "It's not me, It's you" en 2003 et "A place of our own" cette année) les ont à juste titre comparés à XTC et à Prefab Sprout. Il y a pire, non ?

 ( photo: Red James )

Mais bon, le très pince-sans-rire Rhodri Marsden, maître d'oeuvre de ce groupe d'exception ressemble plus à un courtier en assurances qu'à votre rock-star favorite. C'est comme ça. Dommage pour ceux qui s'en tiendront aux apparences. Les autres pourront toujours se délecter de cette pop légèrement de guingois qui fait tout le charme de The Free French, le dernier grand groupe Anglais inconnu.

THE FREE FRENCH : " Ghost writer" ( extrait de " It's not me, it's you")

THE FREE FRENCH : " Running on batteries" ( extrait de l'album du même titre)

THE FREE FRENCH : " Do you come here often ? " ( le tout premier single du groupe en glorieuse mono)

THE FREE FRENCH : " Mode=off" ( Rhodri en live et en solo)

THE FREE FRENCH : " A brief high and a deep sigh" ( face B du 2e single)

THE FREE FRENCH : " Swigging Echinacea" ( extrait de " It's not me, it's you")

Et aussi ces deux morceaux extraits du nouvel album, disponibles sur la page myspace du groupe et un peu longs à s'afficher, un peu de patience...:

THE FREE FRENCH : " Living together"

THE FREE FRENCH : " Fireman"

Achetez les disques de The Free French.

A voir aussi: le blog de Rhodri Marsden, son site internet en tant que journaliste ( son véritable métier), son émission de radio ( Arrêtez cet homme !!)

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Grande-Bretagne
commenter cet article