Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

17 mai 2006 3 17 /05 /mai /2006 00:45

Au départ, la hongroise Erzsi Kiss n'était pas chanteuse mais actrice. C'est en travaillant sur sa voix au sein de la compagnie théatrale dont elle faisait partie qu'elle s'aperçut qu'elle pouvait également l'utiliser dans le domaine musical. A partir de ce moment, elle commença à élaborer son propre répertoire, et dès qu'elle en eût fait part à Csaba Hajnoczy, du groupe Kampec Dolores, ils décidèrent tous deux de créer Kiss Erzsi Music. Sur le premier album du groupe "Egu Kiss Erzsi zene" (Bahia, 1998), c'est le chant - souvent a capella - qui domine. Avec la présence de Csaba Hajnoczi et Gabi Kendersi dans le groupe, l'influence de Kampec Dolores est manifeste, que ce soit par l'utilisation d'un langage imaginaire ou ce mélange de folklore est-européen, scandinave et Yiddish, renforcé de jazz et de rock, qui caractérise les deux formations. Même si les voix nues et les musiques traditionnelles y trouvent encore leur place, les deux albums suivants (Deladela, Bahia 2001 et Röné Alma, K-Petrys, 2004) sont cependant beaucoup plus rock. Dans le plus récent, les musiciens de Kampec Dolores ont d'ailleurs disparu, laissant Erzsi Kiss seule aux commandes. Une bonne occasion pour elle d'affirmer sa singularité, ce qu'elle semble faire fort bien à en juger par les nombreuses commandes qu'elle recoit à présent pour le cinéma, la danse ou le théâtre. Le théâtre ! C'est justement par là que tout avait débuté. Mais la boucle n'en n'est pas pour autant bouclée. Kiss Erzsi Music commence seulement à se faire entendre. Leur soif d'expériences nouvelles nous assure qu'il faudra compter encore longtemps avec eux

KISS ERZSI MUSIC : "Deladela" (extrait de "Deladela", 2001)

KISS ERZSI MUSIC : "Ewikenö" (idem)

KISS ERZSI MUSIC : "Okatummate" (idem)

KISS ERZSI MUSIC : "Hi Hu" (extrait de "Egy Kiss Erzsi zene, 1998)

KISS ERZSI MUSIC : "Ballada" (idem)

KISS ERZSI MUSIC : "Yo-Yo" (idem)

KISS ERZSI MUSIC : "79" (extrait de "Röné Alma", 2004)

KISS ERZSI MUSIC : "Ahi M Pö" (idem)

Achetez les disques de Kiss Erzsi Music.

 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Hongrie
commenter cet article
5 mars 2006 7 05 /03 /mars /2006 19:09

Formé en 1984 autour d'un noyau composé de la chanteuse Gabi Kenderesi et du guitariste Csaba Hajnoczy, Kampec Dolores est sans doute le groupe hongrois le plus connu en France où ils viennent tourner régulièrement. Ce sont les hollandais de The Ex qui les premiers les révèlent au public d'Europe de l'Ouest en les invitant à venir enregistrer à Amsterdam leur premier album "Kampec Dolores" (Konkurrel, 1988). Structure éclatée des morceaux, riffs obsédants de guitare empruntés à la musique africaine (ou aux Talking Heads ?), cuivres, sans oublier le violon et les psalmodies vocales uniques de Gabi Kenderesi, Kampec Dolores impose dès son premier disque un son reconnaissable entre tous, qui va servir de base à toutes ses oeuvres futures. Le groupe va ainsi faire évoluer sa musique au hasard des influences glanées lors de ses nombreux voyages ou provoquées par les changements de personnel. Plus rock sur "Tu fokan (Eye of the needle)" (1993) dans une formule à deux guitares, très expérimental sur "Zugo (Rapid)" (1996), et de plus en plus teinté d'influences ethniques et  jazz ces dernières années, surtout depuis l'arrivée en tant que membre permanent du saxophoniste de jazz Istvan Grencso'.

C'est à l'écoute de leur tout nouveau disque "Earth mother Sky father" (A38), qu'on se rend compte à quel point Kampec dolores ont progressé depuis leur premier album, combien leur musique s'est affinée et enrichie au fil des années. Toutes leurs dernières étapes s'y côtoient suivant une progression irrésistible qui nous amène imperceptiblement des riffs de guitare caractéristiques de "Were I able to fly?" jusqu'au saxes en liberté de "Fifteen", en passant par le refrain orientalisant de "Shikadam" et les paysages apaisés de "Night train". Sans doute l'un des disques les plus facilement accessible de Kampec Dolores, "Earth mother Sky father" se révèle également une très pratique porte d'entrée pour découvrir l'univers des hongrois. Et une belle incitation à aller les écouter sur scène la prochaine fois qu'ils se produiront en France ( c'est à dire dans pas longtemps pour les habitants de l'est du pays: Kampec Dolores jouera le 23 mars à Thionville et le 24 à Nancy).

KAMPEC DOLORES : "Tu fokan/ Eye of the needle" (extrait de "Tu fokan", 1993)

KAMPEC DOLORES : "Chinese picture" (extrait de "Levitacio/ Levitation, 1989)

KAMPEC DOLORES : "Vizorszag/ Water country" (extrait de "Rapid", 1996)

KAMPEC DOLORES : "Yürüyorum" (extrait de "A bivaly hatar/ Sitting on a buffalo, 2000)

KAMPEC DOLORES : "Suhanni" ( extrait de "Kampec Dolores", 1988)

Achetez les disques de Kampec Dolores. Voyez aussi ici.

Pour le nouvel album, le plus simple est peut-être de se renseigner directement auprès du groupe.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Hongrie
commenter cet article