Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

25 août 2006 5 25 /08 /août /2006 16:26

Il était évidemment impossible de continuer cette série hebdomadaire sur les groupes étrangers chantant en français sans évoquer les japonais de Mondialito, dont je vous avais déjà parlé ici. Leur chanteuse Junko Nishimura nous avait fait un beau cadeau en nous rendant visite dans les studios de Radio Primitive pour une session acoustique d'un genre un peu particulier: son partenaire Toshiya Fueoka n'avait pu se déplacer et nous avait envoyé de Tokyo un accompagnement musical sur lequel Junko avait chanté. Un moment rare. Profitant du retour de Junko au Japon pour les vacances, le duo a semble-t-il beaucoup tourné cet été, ce qui nous a permis de trouver ces jolies photos de concert prises ce mois-ci à Shibuya:

 (photos: Kensuka Fujimoto)

Voici deux morceaux extraits du second ("Avant la pluie"", 2004) et du troisième ("Mondialito", 2005) album de Mondialito:

MONDIALITO : "L'azur".

MONDIALITO : "Sommeil des vrilles"

(Attention, les fichiers musicaux de ces posts d'été ne resteront en ligne que 72 heures. Available for 72 hours only)

Achetez les disques de Mondialito. 

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Japon
commenter cet article
3 août 2006 4 03 /08 /août /2006 08:32

Il existe de nombreuses versions contemporaines de la fameuse "Danse du Sabre" de Khachaturian. Celle des prog-rockers néerlandais d'Ekseption, par exemple, qui servit longtemps d'illustration sonore à la "minute de vitesse" de la patinoire locale (souvenirs, souvenirs...), celle de Love Sculpture, le premier groupe de Dave Edmunds, qui allait tellement vite qu'on soupçonnait que la bande ait été accélérée en studio, sans oublier la version punk des Toy Dolls et la version "lounge" de Les Baxter & his Orchestra. Mais aucune n'égale celle des japonais The Marimba Ponies, et en voici la preuve:

THE MARIMBA PONIES : "Sabre dance" (vidéo-clip)

On se sent tout de suite mieux après ça, pas vrai ?

Achetez les disques des Marimba Ponies. Et aussi leur DVD.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Japon
commenter cet article
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 23:20

Luminous Orange a été fondé en 1992 à Yokohama par Rie Takeushi, admiratrice inconditionnelle de My Bloody Valentine, des Pale Saints, de Sonic Youth, de Cornelius et de... Debussy. C'est plus l'influence des quatre premiers qu'on retrouve cependant sur les cinq impeccables albums et mini-albums déjà réalisés par le groupe. Luminous Orange - qu'on à déjà pu voir à Paris pour le réveillon du millénaire chez Colette (très chic !) - se prépare à sortir un nouveau disque sur le label américain Music Related, et en profite pour tâter le terrain en donnant quelques concerts sur place. Ils seront notamment au légendaire South By Southwest festival d'Austin le jour même où cet article sera mis en ligne.

LUMINOUS ORANGE : "Drop you vivid colours" (extrait de "Drop you...", 2002)

LUMINOUS ORANGE : "Another sick new world" (démo, 1998)

LUMINOUS ORANGE : "What you've done" (démo, 1998)

LUMINOUS ORANGE : "Silver clothes" (démo, 1999)

La version CD de "Silver clothes" et "Chapter 22" sont en téléchargement gratuit sur  www.purevolume.com/luminousorange

Voyez aussi www.myspace.com/luminousorange

Achetez les disques de Luminous Orange.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Japon
commenter cet article
6 décembre 2005 2 06 /12 /décembre /2005 22:29

Junko Nishimura ( c'est la fille) et Toshiya Fueoka ( c'est le garçon) sont deux japonais de Tokyo amoureux de la France et de la culture française. Même habitant de l'autre coté de la planête, ils n'ignorent rien de notre littérature ou de notre cinéma contemporain. Ni bien sûr de la musique qui se fait ici. Mais attention, pas n'importe quelle musique : celle de Françoise Hardy, de Keren Ann, de Air, de Benjamin Biolay, d'Henri Salvador ou d'Emilie Simon. Ils avouent même une faiblesse pour l'album bossa-nova d'Elie Semoun ! Junko et Toshiya ne sont définitivement pas des rockers.

A eux deux, elle aux textes et au chant, lui à la musique et aux instruments, Junko et Toshiya forment Mondialito. Leur musique ressemble à ces encres japonaises où quelques traits précis suffisent à construire un paysage. Une musique du " moins", mais pas aussi dépouillée qu'elle pourrait le paraître au premier abord. On y croise des guitares acoustiques, un quatuor à cordes, de discrètes enluminures synthétiques, le tout sur des chansons écrites avec du vent, du sable, des bruits de vagues. Des chansons qu'il sera bien difficile de ranger dans un tiroir, tout à la fois folk, pop, bossa-nova, électro, et chanson française. Car j'avais oublié de le dire : depuis le deuxième album de Mondialito " Avant la pluie", Junko Nishimura chante en français, un français d'autant plus touchant que sa maladresse autorise toutes les interprétations, laissant la même place à l'imagination de l'auditeur que celle laissée déjà par la musique.

   

Mondialito a sorti cette année un troisième album, toujours en français, intitulé tout simplement " Mondialito" ( L'azur record). Mais avant cela, ayant appris que Junko venait étudier en France, nous l'avons invité à venir chanter dans Rockomondo. Seul problême et de taille, Toshiya, resté au Japon ne pouvait être là pour l'accompagner. Il nous a donc fait parvenir un CD où étaient enregistrées en version acoustique les musiques de Mondialito sur lesquelles Junko a chanté en direct.

On n'avait jamais entendu plus charmant karaoké...

MONDIALITO : " Soda" ( tiré de " Mondialito", merci à " A blog with a view" )

MONDIALITO : " Rainy green grass ( acoustic version) " ( tiré de " Note of dawn")

MONDIALITO : " L'Azur" ( extrait - tiré de " Avant la pluie")

MONDIALITO : " Notre échec" ( extrait - tiré de " Avant la pluie")

MONDIALITO : " Page blanche" ( extrait - tiré de " Mondialito")

Achetez les disques de Mondialito ici et là.

 
 ( Junko chante en direct dans Rockomondo. Photo: Cécile)

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Japon
commenter cet article