Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

25 février 2007 7 25 /02 /février /2007 00:17

Tindersticks - Radiohead - Club Diana - The Velvet Underground - Neil Young - Blimey ! - Pavement - The Smiths - R.E.M. - Nick Cave - Sparklehorse - dEUS - Will Oldham - Gitbox ! - Galaxie 500 - Yo La Tengo - My Morning Jacket - Grandaddy - Lambchop - The Miracle Legion - Lou Reed - Daryll-Ann - Early Day Miners - The Doves - Hood - Timesbold - Smog - At The Close Of Everyday - Willard Grant Conspiracy - Sin Ropas - Dead Man Ray - Herman Düne - Muse - The Arcade Fire - Pink Floyd - Zoppo - Audiotransparent - Sonic Youth - Daniel Johnston - The Beatles - Sebadoh - Low - Smutfish... Voilà tous les groupes et artistes auxquels ont été comparé King Me dans les critiques de leurs cinq albums. Quel méli-mélo ! pense-t'on tout d'abord... Mais si l'on y réfléchit bien, il y a quand même une ligne directrice qui apparaît de tout cela, sans même parler du fait qu'il s'agit (presque) uniquement d'artistes éminemment recommandables. Créé en 1999 à Rotterdam - il est maintenant basé à Deventer - et nommé d'après une chanson des Palace Brothers, King Me est un groupe libre et sans contrainte, qui avance à son rythme et ne fait que ce dont il a envie. Quitte à ce que cela leur joue parfois des tours, comme sur l'hermétique "Keep it here" (2002), ou quelques chansons qu'un producteur avisé leur aurait sans doute demandé de revoir avant de rendre leur copie. La plupart du temps cependant, le traitement "brut-de-décoffrage" est ce qui convient le mieux aux compositions fièvreuses de Michael Milo et à sa voix constamment sur le fil du rasoir. L'émotion ici ne s'embarasse pas de sophistication. Même sur les morceaux les plus richement arrangés, c'est la spontanéité du premier jet qui prime sur le son parfait. Avec la qualité de ses défauts, King Me est l'un des groupes néerlandais les plus attachants du moment.

KING ME : "Lisa's song" (extrait de "King Me", 1999)

KING ME : "Hey boy" (extrait de "Almost summer", 2001)

KING ME : "Belly" (extrait de "Keep it here", 2002)

KING ME : "Rain" (extrait de "Happy happy", 2005)

KING ME : "My Maria" (extrait de "Guide down", 2007)

KING ME : "Waving my arms in the air" (tribute to Syd Barrett)

D'autres chansons de King Me sont en téléchargement gratuit sur leur site internet.

Visitez aussi leur page MySpace.

Achetez les disques de King Me.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
23 février 2007 5 23 /02 /février /2007 16:21

C'est un disque que j'ai acheté à Groningen, pendant le festival Eurosonic. Un petit CD-single bricolé à la main, en mini-tirage de 50 exemplaires numérotés, avec une superbe chanson de Noël d'Audiotransparent. J'ignorais à ce moment-là que ce titre était également disponible sur le net, avec les contributions tout aussi hivernales de trois autres groupes néerlandais (Moss, Silence Is Sexy et The Gasoline Brothers). Le tout forme un très sympathique E.P disponible en téléchargement gratuit que j'ai découvert tout à fait par hasard hier, et que je suis heureux de partager avec vous aujourd'hui. Avec Rockomondo, c'est Noël tout l'année !

Attention, j'ai mis la chanson d'Audiotransparent en premier parce que c'est ma préférée. L'ordre des groupes tel que décrit sur la pochette est en fait celui-ci: 1. Moss, 2. Silence Is Sexy, 3. Audiotransparent, 4. The Gasoline Brothers.

AUDIOTRANSPARENT : "December radio"

MOSS : "I saw mommy kissing Santa Claus"

SILENCE IS SEXY : "Jesus blood never failed me yet"

THE GASOLINE BROTHERS : "I saw mommy kissing Santa Claus"

Pochette: Recto / Verso .

Visitez aussi le site internet d'Audiotransparent et leur page MySpace.

Et achetez leurs disques.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
30 janvier 2007 2 30 /01 /janvier /2007 21:55

Aujourd'hui est paru le cinquième épisode du feuilleton musical de Mist, "Mist:Period". Le morceau à télécharger gratuitement s'appelle cette fois-ci "Surrender". Arrivé presqu'à mi-parcours de ce projet, on commence à se faire une idée plus précise de ce que sera ce nouvel album de Mist, plus terrien, moins éthéré que son prédécesseur, et où l'électronique jouera sans doute une part non négligeable. Rendez-vous le 25 février pour l'épisode 6.

MIST : "Surrender"

Pour les retardataires, on peut se procurer les précédents morceaux de "Mist-Period" chez youmakemusic.com

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
14 janvier 2007 7 14 /01 /janvier /2007 20:10

Drôle de truc, MySpace. Vous créez votre page et tout d'un coup voilà qu'une armée d'inconnus vient frapper à votre porte en affirmant vouloir être votre ami. Dans la vrai vie, quand ce genre de chose se produit, c'est la plupart du temps avec des assureurs, des Témoins de Jehova, ou des vendeurs de savonettes, bref des gens que vous ne laisseriez entrer pour rien au monde. Sur MySpace, vous avez droit - au choix -  à un groupe de métal letton, un collectionneur d'amis compulsif genre "J'en ai 15342 !" (curieux comme internet développe des nouvelles névroses) ou un obscur artiste régional "ami" de centaines de porno-stars (mais qu'est-il venu faire sur ma page, celui-là ?!).

Et puis un jour, la porte s'ouvre et vous tombez sur un couple de hollandais avec de bonnes têtes. En guise de bonjour, ils vous jouent une chanson triste sur des instruments en bois. Et même que c'est sacrément beau. Alors vous ajoutez deux couverts sur la table et vous allez mettre des draps dans la chambre d'amis.

 (photo: Bart Majoor)

Ndromeda est un duo d'Amsterdam composé de Ciska Ruitenberg (chant, dobro, harmonium, banjo) et de Jaco Bouwmeester (chant, banjo, sitar-guitar, violoncelle, violon, contrebasse, basse, samples).

NDROMEDA : "Two days" (extrait de l'album "Nromeda")

NDROMEDA : "Two days" ... la même avec les images (c'est encore mieux !)

NDROMEDA : "One less man" (extrait de l'album "Ndromeda")

Visitez la page MySpace de Ndromeda.

Aucune idée de la manière dont on peut se procurer l'album de Ndromeda. Le plus simple est sans doute de s'adresser directement au groupe.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
4 janvier 2007 4 04 /01 /janvier /2007 23:42

Ah, c'est malin ! A peine avais-je publié une page sur les hollandais Green Hornet (voir ici) que ces derniers lancaient leur nouveau site internet, entrainant la rupture des liens vers les fichiers musicaux qui s'y trouvaient. Rien de très grave: une petite mise à jour, et tout fonctionne de nouveau (ceci pour ceux qui auraient lu l'article récemment et seraient tombés sur le célèbre message "Impossible de trouver la page" en lieu et place de la musique). Si le site de Green Hornet a été relooké, c'est pour mieux coller visuellement à la parution prochaine de leur album "So much to give", qui sortira aux Pays-Bas le 10 janvier (Excelsior). En voici l'illustration très, heu... rock n'roll (les féministes apprécieront, les amis des poulets aussi...) et les deux morceaux d'ouverture au format real audio.

GREEN HORNET : "I'll testify"

GREEN HORNET : "Monkey shine"

Tous les autres liens et renseignements (et les mp3) se trouvent sur la page précédemment parue à leur sujet.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
3 janvier 2007 3 03 /01 /janvier /2007 10:53

Une

Les musiciens de Une sont de bons camarades. Pour preuve: la première chose que vous remarquez en arrivant sur leur page web, ce sont des liens vous conduisant vers les sites respectifs de Zita Swoon et de LPG. Deux excellentes adresses, il est vrai, mais que cela ne vous empêche vous intéresser à ce prometteur quatuor (une fille et trois garçons) qui nous arrive de Leeuwarden, au nord des Pays-Bas. Autant dire qu'ils ne vont pas exploser le budget "essence" lorsqu'ils viendront jouer à Eurosonic le 12 janvier: ce sont des voisins ! Le groupe a déjà sorti un EP, "Living with Lotte", dont on peut écouter des extraits sur leur page MySpace, et il nous annonce pour bientôt un album aux tonalités plus rock. En attendant on se délectera de ce "Little things" à la mélancolie très néerlandaise (on pense - justement - à LPG dans leur veine la plus mélodique, ou encore à Mist, et dans les deux cas c'est un compliment)

 (photo: Mirjam Dijkema)

UNE : "Little things"

Visitez aussi la page MySpace de Une.

Aucune idée de la manière dont on peut se procurer l'EP de Une. Le mieux est sans doute d' envoyer un mail directement au groupe.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 20:46

Les 11, 12 et 13 janvier prochains aura lieu à Groningen (nord des Pays-Bas) le festival Eurosonic/ Noorderslag 2007 qui réunira pour cette édition plus de 200 groupes. Les deux premiers soirs, c'est Eurosonic: des groupes et artistes de tous les pays (25 nationalités représentées !) disséminés dans les innombrables salles du centre-ville. La soirée du samedi, c'est Noorderslag, réservé aux seuls artistes néerlandais et se déroulant sur un site unique, l'Oosterport, sorte d'immense palais des Congrès et complexe multi-salles. Parmi les artistes programmés au festival et déjà cités dans ces pages, on peut noter la présence de Peter Bjorn & John (S), Oh No Ono (DK), Hello Saferide (S), zZz (NL), 120 Days (N), The Je Ne Sais Quoi (S), The Broken Beats (DK), Green Hornet (NL), About (NL), Duné (DK), Roosbeef (NL). Egalement au programme: The Magic Numbers (GB), Islaja (FIN), Johnossi (S), Alamo Race Track (NL), Loney Dear (S), Tunng (GB), James Yorkston (GB), Ozark Henri (B), Coparck (NL), Pale (D), Anna Ternheim (S), Das Pop (B), pour ne citer que quelques noms déjà un peu connus. Ne cherchez pas les têtes d'affiche, il n'y en a pas. Eurosonic/ Noorderslag se veut un festival de découvertes et remplit parfaitement son rôle. C'est d'ailleurs là que tous les programmateurs un peu futés viennent chasser les nouvelles têtes pour les festivals d'été. Le tout dans un cadre délicieux (Groningen est une charmante ville flamande entourée de canaux où viennent hiberner les vieux gréments de mer du nord), une ambiance décontractée (service d'ordre ultra-discret), une organisation efficace (accueil rapide, horaires respectés) et une tolérance qui, vue d'ici, étonne (Quoi ? Pas de voisins grincheux pour téléphoner aux flics en Hollande ?).

Et puis l'après-midi, il y a les showcases à Plato (programme ici), le disquaire indé local: un groupe toutes les 40 minutes sur la mezzanine de 13 à 18h00 (18 à 20h00 le jeudi). Bien pratique pour rattraper le coup quand deux artistes que vous voulez voir passent à la même heure le même soir (un des gags récurrents d'Eurosonic). Et parfois aussi (mais pas tous les ans), on a droit aux fameux concerts "Live in the living" de Rick Treffers. Voir (et écouter) la norvégienne Ane Brun ou le chanteur des Nits à la bonne franquette dans le salon d'un quidam est un plaisir rare. Voilà. Etonnez-vous après ça que j'aie pris des habitudes là-bas. Je vous raconterai bien sûr, mais en attendant vous pouvez toujours relire les billets d'Eurosonic 2006.

Comme tous les ans; Noorderslag a été sold-out en quelques semaines. On peut toujours trouver des places pour Eurosonic en s'adressant ici.

Au cours des prochains jours, je reviendrai sur quelques artistes qui se produiront au festival Eurosonic/ Noordeslag 2007.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 23:58

C'est au talent de défricheur du label hollandais Transformed Dreams qu'on doit la découverte de Green Hornet. Après quelques singles confidentiels, le trio de Groningen y publie en 2000 son premier album à 50 % instrumental "Going down", mélange explosif de rock n'roll et de soul, de tradition sixties et d'énergie contemporaine, le tout soutenu par les sonorités d'un vieil orgue vintage. Un peu comme si Booker T. & the MG's étaient de retour après un passage dans la grande marmite punk. Quand la formule est bonne - et elle l'est, surtout sur scène où Green Hornet a acquis au fil des années une sérieuse réputation - pourquoi en changer ? Six ans plus tard, l'orgue est toujours là, même s'il se fait plus rare, et les morceaux chantés ont pris le pas sur les instrumentaux. Mais l'énergie sauvage des débuts est toujours intacte et Green Hornet n'a jamais été meilleur. La preuve, ils viennent de signer sur Excelsior - l'Olympe en matière de labels indépendants hollandais - où l'on n'a pas la réputation de donner dans le médiocre. C'est là que leur nouvel album "So much to give" sortira en janvier prochain.

GREEN HORNET : "Get it going on" (extrait de "Going down", 2000)

GREEN HORNET : "Got a life" (extrait de "Soulscum", 2003)

GREEN HORNET : "Right hand" (idem)

GREEN HORNET : "Feed on love" (idem)

GREEN HORNET : "Get locked" (idem)

Green Hornet a servi de backing band à André Williams, le légendaire créateur de "Jail bait" lors de sa dernière tournée européenne. En voici un échantillon:

ANDRE WILLIAMS & GREEN HORNET : "I wanna be your favorite pair of pajamas" (live)

D'autres titres en écoute sur le site internet de Green Hornet, ainsi que sur leur page MySpace.

Achetez le premier album de Green Hornet. Achetez "Soulscum".

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
17 décembre 2006 7 17 /12 /décembre /2006 23:16

La chanson de Noël du jour nous est offerte pas nos amis de Mist. Elle fait partie de leur projet "Mist:Period" (une chanson à télécharger gratuitement chaque mois jusqu'en septembre 2007) dont on a déjà souvent parlé ici.

MIST : "Christmas Day"

En guise de cadeau de fin d'année, le groupe a également remis en téléchargement gratuit la chanson de septembre "Healthy man" dans une version remasterisée (et bien meilleure que la précédente). Téléchargez-la ici:

MIST : "Healthy man (remastered)

Les autres morceaux déjà parus de "Mist:Period" sont disponibles chez youmakemusic.com

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
27 novembre 2006 1 27 /11 /novembre /2006 20:59

Chitlin' Fooks, c'est un peu la journée à la campagne de la néerlandaise Carol van Dijk (Bettie Serveert) et du Belge Pascal Deweze (Sukilove). Lorsqu'ils en ont assez de la grande ville, du stress et des embouteillages (de bicyclettes ?), ils préparent le panier-repas, bourrent le van d'instruments: guitare folk, banjo, mandoline, pedal-steel, piano-bastringue, et hop ! c'est parti pour une escapade country. A ce petit jeu de l'exercice de style, le duo ne cherche pas à révolutionner le genre mais simplement à lui rendre un bel hommage tout en se faisant plaisir et en faisant plaisir à quelques auditeurs. Mission plus qu'accomplie: l'ambiance est chaleureuse et décontractée, les (bonnes) chansons respectent le cahier des charges, et le second album ("Did it again") s'autorise même quelques embardées du coté du rock, des musiques de la Nouvelle Orléans (jazz et soul) ou des romances façon "Brill Building". De quoi espérer que les activités respectives des deux acolytes leur laissent assez de temps pour poursuivre cette revigorante collaboration.

 (copyright: Chitlin' Fooks)

CHITLIN' FOOKS : "Take the money and run" (extrait de "Did it again")

CHITLIN' FOOKS : "How many times" (real audio)

CHITLIN' FOOKS : "Homework for sale" (real audio)

Achetez les disques de Chitlin' Fooks.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article