Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

30 avril 2007 1 30 /04 /avril /2007 22:33

Je n'avais pas été totalement convaincu par le showcase solo de Thomas Denver Jonsson il y a deux ans à Eurosonic. Non pas que sa prestation ait été spécialement mauvaise, mais le rayon singer-songwriter avec guitare en bois est tellement encombré en ce moment qu'on est bien obligé de se montrer sélectif. A vrai dire, j'avais oublié jusqu'a l'existence du suédois jusqu'à ce qu'il soit abondamment cité par Elina Johansson alias Dear Euphoria et que - intrigué - j'entre son nom sur Google pour tomber sur... mon propre article. Damned, me serais-je trompé à son sujet ?  Ce ne serait pas la première fois qu'une pareille chose m'arrive. Du coup je suis allé visiter le site de Thomas Denver Jonsson pour y écouter les morceaux qui y figurent. Et qui se sont révélés plutôt meilleurs que dans mon souvenir. A l'évidence, la formule de groupe convient bien à notre folk-singer binoclard, l'orientant vers une alternative-country sans grande originalité mais plutôt bien troussée. Malgré tout, on reste quand même loin d'un Christian Kjellvander (pour citer un de ses compatriotes officiant dans un registre proche) sans parler du problême de la voix, à la justesse souvent approximative. La recommandation de Dear Euphoria n'y suffira pas: Thomas Denver Jonsson doit encore bosser dur s'il veut gagner sa place pour une prochaine compile "Cow-boys in Scandinavia".

(photo: Anne Melander)

En juin prochain sortira un nouvel album de Thomas Denver Jonsson intitulé "The lake acts like the sea". On y trouve un duo avec Dear Euphoria.

THOMAS DENVER JONSSON : "One of my blessings" (extrait de "The lake...", 2007)

THOMAS DENVER JONSSON : "Dreams at the film club" (feat. Nina Kinert, extrait de "Barely touching it", 2005)

THOMAS DENVER JONSSON : "Silver boy" (extrait de "Barely touching it, 2005)

THOMAS DENVER JONSSON : "First in line" (live with Rosie Thomas & Damien Jurado, extrait de "First in line EP", 2004)

De nombreux autre morceaux de Thomas Denver Jonsson (inédits, raretés, démos...) sont disponibles sur son site internet.

Visitez la page MySpace de Thomas Denver Jonsson.

Achetez les disques de Thomas Denver Jonsson.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 23:42

Lisa Westerlund et Matilda Hjärtstam ont formé Lost Summer Kitten en décembre 2005, à l'époque où les deux autres filles du groupe dont elles faisaient alors partie (Sheeboes) venaient d'émigrer à Londres pour quelques mois. Ce qui n'était au départ qu'un projet éphémère - chanter des chansons tristes en attendant le retour de leurs deux copines - a vite fait de prendre une tournure plus sérieuse. Après un premier EP sorti l'année dernière (Popkonst Records), Lost Summer Kitten a composé un album, qui sera enregistré ce printemps pour une sortie prévue à l'automne. Quand aux deux autres Sheboes, elles sont aujourd'hui revenues d'Angleterre, et rien ne s'oppose donc plus à ce que le groupe reprenne également ses activités. On les tiens à l'oeil !

LOST SUMMER KITTEN : "Lovesong N°1" (extrait de "Yeah Oh Wow EP", 2006)

LOST SUMMER KITTEN : "Two girls riot" (idem)

Une première démo (au son approximatif) est disponible sur le site du duo.

Visitez aussi leur page MySpace.

Achetez l'EP de Lost Summer Kitten.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
10 avril 2007 2 10 /04 /avril /2007 23:19

C'est en préparant l'émission "Spéciale Danemark" que je suis tombé sur ce groupe... suédois. Il faut dire que les deux protagonistes de ce duo, Jessica Breinholtz Björk et Mats Björk, sont aujourd'hui basés à Copenhague, et que c'est sur un label local (Pony Rec) que sortira leur second album à l'automne 2007. Originaire des villes jumelles de Jönkoping et d'Huskvarna, Majessic Dreams s'était fait remarquer il y a deux ans avec la parution presque simultanée d'un mini-lp "Listen to the moon" et d'un album "Majessic Dreams" sur le label de Malmö Oscillatone. La critique avait alors été unanime à louer leur musique aérienne et rêveuse, qui mêle avec grâce instruments acoustiques, sons électronique et bruits collectés dans la nature. Du cousu-main pour Rockomondo où l'on est très client pour ce genre de choses. Vous aussi peut-être ?

MAJESSIC DREAMS : "Have to go" (extrait de "Majessic Dreams", 2005)

MAJESSIC DREAMS : "Who I am with you" (idem)

MAJESSIC DREAMS : "Closest moment" (via "Everything is fire")

Achetez les disques de Majessic Dreams.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 10:43

J'avais découvert ces suédois de Malmö sur "A century of covers", la compile hommage à Belle & Sebastian", où ils se fendaient d'une très réussie reprise de "I'm a cuckoo". Mais bon, je n'avais pas creusé la chose plus à fond et évidemment j'avais tort. Car la sortie prochaine (le 11 avril) de leur nouvel album "When the ocean reach my hand" vient de m'inciter à faire ce qui aurait du être fait dés le début: aller voir leur site internet. J'y ai ainsi trouvé les deux premiers albums du groupe "I was so unpopular at school and now they're giving me this beautiful bicycle" (2004, rien que le titre donne envie) et "The world according to Pablo" (2005) offerts en téléchargement gratuit. Et figurez-vous que la musique de Billie The Vision & The Dancers est absolument épatante: chansons courtes (rarement plus de 3 minutes), un savant dosage de ballade douces-amères et de morceaux plus enlevés, le tout porté par une orchestration savoureuse, le plus souvent acoustique (avec trompette, violon et accordéon) et un mélange de vocaux féminins et masculins. Imaginez un croisement réussi entre Herman Düne et I'm From Barcelona, et vous serez très près de la vérité. Belle surprise, vraiment, à tel point que je m'étonne qu'un groupe aussi talentueux ne soit pas déjà plus connu. Il n'est pas trop tard pour télécharger gratuitement les deux premiers albums de Billie The Vision & The Dancers, et encore moins pour commander celui qui va paraître, ce qui serait une façon bien légitime de les remercier pour ce joli cadeau.

 (photo: Linn Westergren)

BILLIE THE VISION & THE DANCERS: "The world according to Pablo" (2005)

01. "I'm Pablo" 02. "Nightmares" 03. "A man from Argentina" 04. "One more full-lenght record" 05. "Go to hell" 06. "Come on baby" 07. "I let someone else in" 08. "Ghost" 09. "Still be friends" 10. "Vamos a besamos" 11. "Goodnight sweetheart"

Le premier album du groupe est disponible sur leur site www.billiethevision.com

Achetez "Where the ocean meets my hand".

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
24 mars 2007 6 24 /03 /mars /2007 14:22

Après deux albums, le bourratif "...& the Electric Pavillion" (2004), et le bien meilleur "Radiola"  (2006), le suédois Gustaf Kjellvander alias The Fine Arts Showcase s'offre une petite récréation. Son nouveau disque sera un hommage à ses compatriotes Rough Bunnies: onze reprises enregistrées en trois jours pour revisiter le répertoire de ce groupe lo-fi en passe de devenir culte dans son pays. Composé de deux cousines adeptes de la méthode D.I.Y., Frida et Anna Vermina (!), Rough Bunnies a sorti une bonne demi-douzaine de CD-R's à tirage très limité (200 exemplaires) ainsi qu'une compilation, "Rough Bunnies go pirate !", qui réunit des chansons des Rough Bunnies, du précédent groupe de Frida et Anna, Inside Riot, et d'un projet parallèle, The Flame. Un bon moyen pour aborder la discographie touffue de ces demoiselles, d'autant plus que l'album est en téléchargement gratuit sur leur site internet.

 (The Fine Arts Showcase go Bunny !)

THE FINE ARTS SHOWCASE : "Dance with your shadow" (extrait de l'album à paraître en mai prochain)

ROUGH BUNNIES : "Dance with your shadow" (la version originale)

ROUGH BUNNIES : "Love and hate" (extrait de "... go pirate !")

ROUGH BUNNIES : "Poppy eye" (vidéo-clip: Tiens-toi bien Michel Gondry !)

THE FLAME : "See how I smile" (extrait de "... go pirate !")

Téléchargez "Rough Bunnies go pirate !" (zip)

A lire: une interview (en français) de Gustaf Kjellvander.

Visitez la page MySpace de Fine Arts Showcase. Et celle des Rough Bunnies.

Achetez les disques de The Fine Arts Showcase. Achetez (?) ceux des Rough Bunnies.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
23 mars 2007 5 23 /03 /mars /2007 19:40

Amélie from Göteborg ?

 (photo: Karin Petterson)

DETEKTIVBYRÅN : "E 18" (extrait de "Hemvägen EP")

DETEKTIVBYRÅN : "Nattöppet" (idem)

DETEKTIVBYRÅN : "Dansbanan" (idem)

DETEKTIVBYRÅN : "Hemvägen" (idem)

Visitez le site internet de Detektivbyrån.

Et leur page MySpace.

Achetez leur disque.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 10:53

J'ai déjà eu l'occasion de le dire plus d'une fois: je ne vibre pas beaucoup aux musiques instrumentales, et encore moins au post-rock. Alors, comment se fait-il que je consacre une page au label suédois Tenderversion, dont c'est justement le fond de commerce ? La réponse est simple: chez Tenderversion, il y a aussi Audrey, dont je me fiche bien de savoir à quelle catégorie musicale elles (ce sont quatre filles) appartiennent. Ce qui m'importe, par contre, c'est leur musique, gracieuse, aérienne et réveuse, qui, après avoir séduit toute la blogosphère avec l'EP "Audrey" (2004) et l'album "Visible forms" (2006), atterrira prochainement sur une scène parisienne (Le Divan du Monde) le mercredi 4 avril à 19h00. Audrey sera accompagné par deux autres groupes du même label, Once We Were et Scraps Of Tape (dont le nouvel album "This is a copy, Is this a copy" va bientôt sortir en France).  Pour les parisiens: à noter sur vos agendas et à souligner en rouge. Les autres devront se contenter des quelques morceaux proposés ici.

 (photo: Rebecca Miana Olsson)

AUDREY : "Mecklenburg" (extrait de "Visible forms", 2006)

AUDREY : "Views" (idem)

AUDREY : "Box, and fights" (extrait de "Audrey EP", 2004)

ONCE WE WERE : "Em" (Extrait de "Winter kept us warm EP")

SCRAPS OF TAPE : "Fuckers come to collect" (extrait de "Read between the lines...")

Achetez les productions Tenderversion.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 18:28

Depuis trois ans, on attendait avec impatience que les Moonbabies (Carina Johansson et Ola Frick) veuillent bien donner une suite à leur impeccable "The Orange Billboard" (2004). Certes, il y avait bien eu "War on sound" en 2005, mais malgré ses 41 minutes, il s'agissait plus d'un bric a brac de versions alternatives, d'instrumentaux, de reprises, de chutes de studio, que d'un véritable album: juste un coupe-faim en attendant mieux. Cette fois-ci, c'est la bonne. Les Moonbabies reviennent par la grande porte avec leur troisième livraison intitulée "Moonbabies at the ballroom", disponible en Suède à partir de mercredi (Startracks) et aux Etats-Unis deux mois plus tard (Hidden Agenda). Le duo s'y révèle plus classique qu'à l'accoutumée, laissant de côté arrangements audacieux et influences psychédéliques pour une écriture plus linéaire et sans doute plus accessible. On pourra regretter le côté aventureux des albums précédent, mais les Moonbabies n'en restent pas moins une des valeurs sûres du rock suédois.

MOONBABIES : "War on sound" (extrait de "Moonbabies at the ballroom", 2007)

MOONBABIES : "Take me to the ballroom" (idem)

MOONBABIES : "Cocobelle" (idem)

MOONBABIES : "Weekend A-Go-Go" (idem)

Visitez la page MySpace des Moonbabies.

Pré-commandez le nouvel album des Moonbabies. Ou achetez-le déjà ici.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 23:56

Parfois, on peut s'intéresser à un groupe pour des raisons qui n'ont finalement rien à voir avec la réalité. Prenez They Live By Night, par exemple: j'avais trouvé que c'était une sacrée bonne idée que de choisir comme nom de scène le titre de ce grand film noir et romantique de Nicholas Ray (en français "Les amants de la nuit"). Sauf que... ces quatre suédois de Göteborg n'en ont rien à cirer de mes références cinéphiliques: ils ont piqué ça à une chanson de The Make-Up ! Ce petit malentendu m'aura quand même permis de découvrir un groupe très prometteur. Le premier album de They Live By Night, "Art and wealth" sortira le 28 mars chez Razzia. "Factory" en est le titre d'ouverture.

 (photo: Pauline Benthede)

THEY LIVE BY NIGHT : "Factory" (extrait de "Art & wealth", 2007)

Visitez aussi la page MySpace de They Live By Night.

Et achetez leurs disques.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 23:57

C'est arrivé sans prévenir dans ma boite e-mail. "Greetings !, disait le message, Here's the first single from Moder Jords Massiva's fourth album. Feel free to download". Hein ? Quoi ? Le premier single de qui ça ? Mais bon, si ces gens avaient pris la peine de m'envoyer un lien vers leur chanson, la moindre des politesses était peut-être de l'écouter. Et là, bingo ! Ca commence façon électro-pop, avec un petit côté fin seventies, puis il y a des cuivres qui apparaissent pour ajouter un peu de chaleur à tout ça, et enfin un de ces duos fille-garçon comme je les aime, tout en simplicité et en retenue, sans effet inutile. Super ! C'est qui ces zozos ? Alors là, il faut employer le conditionnel, car les seules informations disponibles à leur sujet sont en suédois. Moder Jords Massiva est un groupe, ou plutôt une tribu (22 musiciens au dernier recensement) formée il y a presque dix ans et éparpillée entre Stockholm et Uppsala. Leur quatrième album "Ren ondska" est annoncé pour le mois de mai. Le groupe est également impliqué dans des actions humanitaires en Afrique et la lutte pour les droits des femmes. Voilà pour le peu que j'ai pu comprendre (si tant est que j'ai bien compris !) de leur biographie. Les morceaux plus anciens découverts sur leur site internet les placent dans une mouvance électro-dub-reggae un peu éloignée de mes goûts musicaux habituels. Mais le nouveau single préfigure peut-être un changement de style qui, personnellement, m'irait tout à fait bien. Réponse à la parution de l'album.

MODER JORDS MASSIVA : "Hårt väder" (extrait de "Ren ondska", 2007)

MODER JORDS MASSIVA : "Same place" (2002)

Achetez les disques de Moder Jords Massiva.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article