Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

20 janvier 2006 5 20 /01 /janvier /2006 10:30

Ce que préfère dans un festival, c'est de me faire surprendre. Aller voir un groupe dont je n'avais jamais entendu parler ou dont je n'attendais rien, et rester scotché. L'édition 2006 d'Eurosonic m'aura encore offert ce petit frisson avec la découverte d'Existensminimum. Derrière ce drôle de nom se cache non pas un groupe mais une seule personne, en l'occurence le Suédois Magnus Henriksson, connu déjà pour être le batteur des très populaires ( dans son pays) Moneybrothers. Existensminimum est son projet solo. Enfin, solo, façon de parler, car suivant un courant très en vogue actuellement, notre homme s'est entouré d'une véritable tribu d'une bonne dizaine de musiciens. Un sacré personnage cet Existensminimum ! Imaginez un mélange de Bonaparte et de Dennis Hopper jeune, évoluant constamment sur un fil tendu entre candeur et arrogance. Son jeu de scène est parfois étrangement théatral, à d'autres moments complêtement déjanté. Et sa musique souffre de la même schizophrénie. La plupart du temps, Existensminimum pratique une pop bricolée mais sophistiquée , pour laquelle il utilise toutes les possibiltés de son groupe: cuivres ouatés, électronique discrète, fins entrelacs de guitare. On retrouve ici un son typiquement suédois, proche de groupes comme The Concretes, The Plan ou Jens Lekman, mais aussi l'influence des musiques de films 60's ou de la variété haut de gamme d'un Jim Webb ou d'un Burt Baccharah. Et puis en un instant, tout peut basculer dans le bruit et la fureur. C'est très déstabilisant. On est en train de flotter doucement sur une musique de John Barry et en l'espace une seconde on se retrouve plongé dans un fracas de guitares électriques et de saxes free.

 ( Existensminimum à De Beurs, le 13 janvier 2006)

C'est d'ailleurs dans un chaos indescriptible que se termine le concert. Après avoir escaladé les amplis, être tombé de scène la tête la première et avoir escaladé un poteau dans la salle jusqu'au plafond, Existensminimum disparait définitivement dans la foule. Son groupe continuera encore cinq bonnes minutes à dézinguer méthodiquement ses instruments avant de disparaître, lui aussi.

Revenant dans la même salle pour un autre concert quelques heures plus tard, j'eus la très bonne surprise d'y retrouver quelques singles que Existensminimum avait laissé derrère lui. Ils avaient manifestement servi de sous-verres et étaient un peu collés par la bière, mais restaient cependant très écoutables. D'ailleurs ils n'ont pas quitté mon lecteur CD depuis. Un album est prévu avant l'été. Je vous ferai signe à ce moment là...

EXISTENSMINIMUM : " Running down everyone" ( sur l'EP du même nom)

EXISTENSMINIMUM : " From me to you" ( sur l'EP " The on and on", 2004)

EXISTENSMINIMUM : " From me to you" ( vidéo)

Achetez les disques d'Existensminimum ( vivement conseillé, ne serait que pour le " Radio LXMBRG remix" de From me to you, très supérieur à la version proposée ici, et l'extraordinaire morceau électro qui referme le disque). L'ep est vendu en package avec deux autre productions du même label, mais pour vraiment pas cher. Sinon, on peut le télécharger légalement pour moins de trois euros ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article

commentaires