Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

25 septembre 2005 7 25 /09 /septembre /2005 00:00

On peut se demander par quel cheminement intellectuel tortueux un artiste peut être amené à choisir un jour - aprés sans doute mûre réflexion - un nom de scène comme " Le Vieux Thorax" ! Mais aprés avoir parlé hier de Pol Dodu et de " Vivonzeureux ! ", il était difficile aujourd'hui de ne pas évoquer cet ex-rémois ( de son vrai nom Grégoire Bagot) exilé à Paris que Pol Dodu a toujours soutenu depuis ses débuts, il y a maintenant une dizaine d'années.

Dans une lignée assez similaire à celle de sa consoeur Néerlandaise Solex, la musique du Vieux Thorax est faite de collages sonores réalisés à partir de tout et de n'importe quoi ( surtout de n'importe quoi !) : échantillonnages de vieux disques, extraits d'interviews, de pubs, d'émissions télévisées, le tout passé à la moulinette d'ordinateurs antidéluviens dans un esprit sarcastique et irrévérencieux qui évoque assez bien ce qu'aurait pu faire par exemple un Jean-Christophe Averty s'il avait tâté de la musique au lieu de la télé.

Le dernier projet en date du Vieux Thorax ( je ne m'y ferais jamais....), " Raffarin is not dead" est une compilation pour laquelle Le Vieux Thorax a invité ses nombreux amis ( Giscard le Survivant, Le Pierre Tornade Sound System, Les Beaux Bizarres, Brodé Tango... Quelle équipe !) à remixer à leur manière les discours et paroles de notre déconfit-premier ministre.

   

LE VIEUX THORAX : " Wizman social-traître" , résultat d'un appel lancé par La Blogothèque pour détourner le message anti " P2P" enregistré par Ariel Wizman à la commande du Ministère Délégué à l'Industrie.

LE VIEUX THORAX : " Le Sarkozy du disque" , d'aprés un débat entre Pascal Nègre ( Universal France) et Patrick Zelnick.

LE VIEUX THORAX : " Raff en bas ( short dub) " , extrait de " Raffarin is not dead"

En cas de problême pour l'ouverture des fichiers, cliquez ICI et LA.

Achetez les disques du Vieux Thorax. On trouve aussi une compilation du Vieux Thorax ICI.

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans France
commenter cet article
24 septembre 2005 6 24 /09 /septembre /2005 00:00

En plus d'être un garçon d'excellente compagnie, Pol Dodu est une figure historique de Radio Primitive, "Conseiller spirituel" d'Alan Mc Gee du temps de Creation Records, et créateur du concept de " hip-pop optimiste", une illumination reçue à l'écoute obstinée des disques de Jonathan Richman, De la Soul, They Might Be Giants, Television Personalities ou encore Giant Sand. Diffusant tout d'abord la bonne parole hip-pop optimiste par le biais d'une émission de radio et d'un fanzine papier tous deux nommés "Vivonzeureux !", Pol Dodu a depuis quelques années décidé de regrouper sous cette même appellation  toutes ses activités sur son site internet .

Sacrifiant volontiers la forme au fond, " Vivonzeureux" est un site bigarré et foutraque, foisonnant et passionnant. Un véritable traquenard en fait : une fois qu'on y a mis le nez, impossible d'en décrocher. C'est là que vous trouverez - entre autres - cet inénarrable roman-photo composé de pochettes de disques de Georges Jouvin ( " L'homme à la trompette d'or" !) pour les illustrations et de titres de morceaux du même artiste pour les textes. Ou encore " L'ange au soupir", polar pour rire et " à clé" ayant pour toile de fond la scène politico-culturelle Rémoise. Bien sûr, on y parle aussi abondamment musique, avec une trés nette prédilection pour les artistes de la marge, les outsiders du rock, les francs-tireurs restés à l'écart du business.

Mais la vraie raison de la présence de Pol Dodu dans ces pages, c'est son label "Vivonzeureux !Records". Pol Dodu a trouvé la réponse ultime à la crise qui secoue l'industrie du disque en ce moment : créer un label entièrement virtuel. Les artistes existent bien, les morceaux aussi ( souvent), il existe un catalogue où l'on peut voir les pochettes, consulter les crédits et les tracklistings, lire les communiqués de presse accompagnant chaque sortie, mais les disques en tant qu'objets, eux, n'existent que dans la tête de Pol Dodu et, peut-être, celle de ses lecteurs qui acceptent d'y croire.

   

Le catalogue de " Vivonzeureux ! Records" est d'un éclectisme confondant. La dernière parution ( août 2005) est un ep de Pascal Comelade & Bel Canto Orquestra interprêtant un répertoire de sardanes lors d'un festival à Vernet-les-Bains. Quelques mois plus tôt était sorti un disque des Robots Music reprenant à leur sauce des succès de Kraftwerk ( les commentaires accompagnant le disque sont passionants). En vrac, on peut trouver aussi une compilation de Patrick Fitzgerald ( punk-folk), un témoignage vibrant de la réunion de The Band of Blacky Ranchette avec Jonathan Richman, un best of de Dogbowl, un autre de Family Fodder, ou encore les oeuvres complêtes de JC Brouchard & Biff Bang Pow !, souvenir des années Creation.

   

Une petite visite sur " Vivonzeureux ! " et " Vivonzeureux Records" s'impose. Vous ne devriez pas le regretter.

Ecoutez aussi:

PASCAL COMELADE & LE BEL CANTO ORQUESTRA : " Sardana dels desemparats"

JONATHAN RICHMAN & THE BAND OF BLACKY RANCHETTE : " The morning of our lives"

LES ROBOTS-MUSIC : " Boing Boom Tschak"

PATRICK FITZGERALD : " Little fishes"

Achetez les productions " Vivonzeureux ! Records"

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans France
commenter cet article
23 septembre 2005 5 23 /09 /septembre /2005 00:00

Bon, le gros problème avec Green Concorde, c'est qu'ils arrivent APRES Franz Ferdinand, Interpol, Radio Four et autres Maxïmo Park. Parce que c'est comme si je vous entendais: " Quoi ? Encore un groupe post-punk ? ( baillement...) oui, ça va, c'est bon... On a déjà donné". Et que dire ? C'est vrai qu'on a beaucoup donné ces derniers temps dans le style costard noir et cravate ficelle à invoquer les mânes de Joy Division. de Cure ou du Gang of Four. N'empêche... les Danois de Green Concorde ont beau être en plein dans le mouvement et en arborer tous les signes distinctifs, c'est quand même - avant tout - un sacré bon groupe. Et ce serait tout de même bête de se priver d'un bon groupe sous le simple et unique prétexte qu'il surfe avec la vague. Au festival Spot en juin dernier, Green Concorde était tout simplement impressionnant, et on mesurait tout le chemin parcouru par le quatuor depuis les concerts hollandais où je l'avais découvert pour la première fois six mois plus tôt. Dommage que sur scène leur chanteur n'arrive pas encore à dépasser sa réserve naturelle et à assumer pleinement son rôle de " frontman". Dés que ce petit point sera réglé, tout sera absolument parfait. En attendant, ne vous privez pas de découvrir la musique de Green Concorde sur le split-CD qu'ils ont sorti avec les Néerlandais de We vs Death. C'est disponible en France sur Eglantine Records, et en plus c'est pas cher !

 
 ( photographie: Cyril Moya)

Green Concorde effectuera une courte tournée dans le sud de la France en Janvier prochain : ils seront le 26 à Tarbes, le 27 à Auch et le 28 à Montauban en compagnie des Français Svensson.

GREEN CONCORDE : " Ten cities of Green Concorde" ( avec intro de votre serviteur, mais pas au meilleur de sa forme, malheureusement...)

GREEN CONCORDE : " 226 "

GREEN CONCORDE : " Detroit" ( celle qui m'a tout de suite accrochée au début...)

GREEN CONCORDE : " Toxic symphony"

GREEN CONCORDE : " Electric eyes"

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Danemark
commenter cet article
22 septembre 2005 4 22 /09 /septembre /2005 00:00

Mon ( gros) regret du jour : n'avoir pas été assez prévoyant pour glisser un minidisc dans mon enregistreur et ainsi pouvoir capter aux alentours de midi et demie Zita Swoon en live sur France Inter, donnant une version absolument renversante du " Raining Pleasure" des Triffids. J'aimais déjà Zita Swoon auparavant, mais là, aprés qu'ils aient choisi ce groupe et ce morceau, je les considère carrément comme des amis ! Passez un jour manger à la maison, les petits gars.... Si quelqu'un a été plus malin que moi et possède un enregistrement de ce moment magique, je suis preneur. De toute façon, il faudrait que France Inter se décide un jour à nous compiler enfin sur disque les meilleures reprises du " Fou du Roi". Il n'est pas rare de tomber sur des petites merveilles, je pense notamment - pour n'en citer qu'une - à cette reprise surréaliste de " Les Bétises" de Sabine Paturel par... Brigitte Fontaine. Ca valait son pesant de nougat.

 

Ne manquez pas la tournée Française de Zita Swoon en Octobre prochain. Et achetez leur dernier album " A song about a girls", en vente partout ( mais attendez peut-être sa prochaine ré-édition agrémentée de deux titres bonus enregistrés lors d'une précédente session sur Inter)

Découvrez d'excellentes sessions live (audio et vidéo) de Zita Swoon sur le site de l'émission " 3 voor 12" sur VPRO.

( Photographie: www.bullet-ray.com )

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Belgique
commenter cet article
22 septembre 2005 4 22 /09 /septembre /2005 00:00

Euh, là ça va être chaud chaud pour vous rédiger quelque chose aujourd'hui avec Rockomondo qui reprend ce soir sur Radio Primitive, et donc pas beaucoup de temps pour m'occuper du reste. Sachez quand même que les heureux veinards ( ben tiens, on va se gêner...) qui habitent la région rémoise pourront écouter aujourd'hui de 21h00 à 23h00 les joyeux félés suédois de Bergman Rock, les Danois Gravy et My Friend George, Les Belges Admiral Freebee, dEUS, Millionaire et Starfighter, les Norvégiens Sgt. Petter, The Jessica Fletchers et The Vineyards, quelques Espagnols aussi avec le nouvel album de Sr. Chinarro, Aroah, et Dorian. Début de 2eme heure aux Pays-Bas avec The Suicidal Birds, zZz et Voicst, aprés quoi la rubrique " Rétromondo" nous fera retourner dans le passé avec en septembre 2000 les Belges de Thou, et en septembre 1995 les Danois Rhonda Harris. On ira de nouveau en Norvège pour un petit sujet sur The National Bank et ses groupes satellites ( Big Bang, Jaga Jazzist, Thomas Dybdahl, Susanna and the Magical Orchestra), peut-être quelques suédois encore s'il nous reste le temps, et enfin il sera temps de terminer avec " l'intrus du jour", le groupe ou l'artiste Anglo-Saxon de service, aujourd'hui les californiens de Xiu Xiu. Ah,  j'allais oublier le " Disque du mois", ce ne sera pas une surprise pour ceux qui lisent régulièrement ces lignes, puisqu'il s'agit du nouvel album de The Robocop Kraus, c'était carrément im-po-ssible de faire autrement. Bon, pas le temps de mettre les liens, vous pourrez de toute façon les trouver sur le programme détaillé de l'émission disponible à partir de 20h00 sur www.rockomondo.com

Alors, ils ne sont pas beaux les Bergman Rock ? Est-ce que ce ne sont pas des stars ?? On reparle d'eux dans pas longtemps, mais en attendant savourez - même si ce n'est pas leur meilleur - ce nouveau morceau sorti au début de ce mois à 150 exemplaires seulement !!

BERGMAN ROCK : " Even endlessness ( begins with an end) "

Achetez leurs disques.

Encore une chose, Rockomondo cherche des stations de radio pour l'accueillir. Faites passer le message, merci...

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans rockomondo
commenter cet article
21 septembre 2005 3 21 /09 /septembre /2005 00:00

zZz

Mais qu'est-ce qu'ils ont donc, les Hollandais, à nous envoyer des duos dont le nom commence par Z ? On avait déja parlé ici-même ( voir chronique du 25.08.2005) des trés réjouissants allumés de Zea, voici maintenant leurs non moins déjantés collègues de zZz ( prononcez comme " jazz", mais sans le "j" ni le "a", dixit le groupe ). Autrement dit Björn Ottenheim à la batterie et au chant, et Dan Schinkel à l'orgue, une formule inhabituelle pour une musique qui évoque un assez  jouissif croisement entre Suicide et les Cramps.

 

Ca fait déjà quelques temps que je voulais vous parler de ces deux phénomènes, et là l'occasion m'en est donnée par l'annonce de la distribution en France de leur album " The sound of zZz" via Chronowax.

Quelques petits morceaux pour faire connaissance:

ZZZ : " Extasy"

ZZZ : " Lucy"

ZZZ : " Sweet sex"

ZZZ : " House of sin"

Ecoutez également 2 autres morceaux sur le site de Howler Records qui a sorti le disque aux Etats-Unis.

Ecoutez zZz en concert au " Noordeslag" festival 2004 sur VPRO.

Achetez l'album de zZz en France / aux Pays-Bas

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Pays-Bas
commenter cet article
20 septembre 2005 2 20 /09 /septembre /2005 00:00

We are soldiers we have guns: avant d'écouter le groupe qui porte ce nom, j'imaginais une musique violente et bruyante, peut-être du hardcore ou quelque chose d'approchant. Erreur, mister ! Sous cet intitulé guerrier se cache en fait un petit miracle de douceur et de délicatesse, nouveau projet de la suédoise Malin Dahlberg. Déjà repérée au rayon noisy-pop avec Douglas Heart et country-rock avec Laurel Music, cette brune scandinave s'achemine à chaque nouveau disque vers une musique toujours plus touchante et épurée. Un jour, peut-être, il ne restera plus que sa voix délicieuse, et ce sera toujours aussi bien....

 

Le premier EP de We are soldiers we have guns à avoir été enregistré dans un véritable studio sortira le mois prochain chez Stereo Test Kit. Le groupe propose sur son site d'en découvrir un premier extrait :

WE ARE SOLDIERS WE HAVE GUNS : " Damn those TV shows, Damn them straight to hell"         

Egalement deux titres plus anciens :  

WE ARE SOLDIERS WE HAVE GUNS: " Tourists in our hometown"  

WE ARE SOLDIERS WE HAVE GUNS: " Jodi's noise"    

Achetez les disques de We are soldiers we have guns ici ( cliquez sur " Sounds")

Ecoutez aussi les autres groupes de Malin Dahlberg:

DOUGLAS HEART: " Komplex"  

DOUGLAS HEART: " Dream"  

DOUGLAS HEART: " A question of gender

Achetez les disques de Douglas Heart.    

LAUREL MUSIC: " Dreams and lies"

LAUREL MUSIC: " The way love goes"

Achetez les disques de Laurel Music.

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Suède
commenter cet article
19 septembre 2005 1 19 /09 /septembre /2005 00:00

Pour trouver des disques à Barcelone, mieux vaut savoir où porter ses pas car la majorité des disquaires se trouve en fait concentrée sur une seule et unique rue, Calle Tallers, Carrer dels Tallers en Catalan, première à droite en descendant les Ramblas. Là, vous n'aurez que l'embarras du choix, une petite visite à " Disco Castello" ( Tallers 9) peut se révéler intéressante par exemple, mais laissez moi quand même vous conseiller l'incontournable magasin " Revolver" ( Tallers 11). L'entrée dans l'échoppe est un peu refroidissante, toute la première pièce étant réservée au métal et à ses dérivés, mais dès qu'on aborde le petit couloir qui mène aux pièces arrières, on peut y découvrir de jolis rayons pop/rock, indé ou électro. Il n'est pas interdit de faire une petite halte au casier " Indie nacional", histoire de rendre honneur aux productions locales, ceci avant d'arriver tout au fond du magasin à un rayon d'occasions vraiment bon marché où l'on peut parfois dénicher la perle rare. Classement souvent, euh... un peu particulier. Prévoyez d'y passer du temps. Petit détail qui a son importance: " Revolver" reste ouvert à l'heure de la sieste !

Adjacente à la Calle Tallers, l'étroite Calle Sitjas mérite également un détour pour les amateurs de Punk, garage et rock n'roll.

En arrivant à l'endroit où la Calle Tallers s'élargit, ne rebroussez pas chemin, mais tournez plutôt à gauche dans la Calle Valldoncella. Là, au numéro 3, vous trouverez mon disquaire préféré à Barcelone, CD-Drome. Pour moi, c'est un sanctuaire : c'est là que j'ai serré la main de John Peel ! Mais c'est aussi un excellent magasin plutôt spécialisé dans la pop et l'électro. Certains vendeurs parlent le Français et près de la sortie un généreux assortiment de Flyers vous offrira de quoi vous occuper pendant votre séjour.

Plus bas, dans l'ancien Barrio Chino, et donnant sur la Calle de l'Hospital, il est indispensable de faire un petit tour dans la Calle Riera Baija ( Carrer Riera Baixa). Dans cette courte rue sont venus s'installer depuis quelques années boutiques de fringues branchées et disquaires spécialisés dans le vinyl, les oldies, collectors et rééditions. Au moins trois magasins de disques à visiter dans cette rue. Peut être vous arrêterez vous comme moi dans l'un d'entre eux pendant 20 minutes pour écouter une face entière de " Funhouse" à fond les gamelles, un plaisir dont je m'étais privé bien trop longtemps. A ne surtout pas manquer l'extraordinaire " Wah Wah" ( Riere Baixa 14) et ses rayons 100 % vinyl bourrés à ras bord de pop, soul, musique psychédélique, krautrock, garage 60's, surf, easy listening, exotica et j'en passe... Accueil extrèmement désagréable : un bon disque, ça se mérite.

Le mieux est bien sûr de programmer sa visite pendant un festivaL Il en existe trois à conseiller tout particulièrement : le Primavera Sound Festival qui a lieu au printemps comme son nom l'indique et dont le programme est presque toujours à tomber par terre. Le mondialement célèbre " Sonar" en juin reste LE festival de référence pour les musiques électroniques, dans le cadre exceptionnel du Musée d'Art Contemporain ( MACBA). Et enfin le moins connu "BAM" ( Barcelona Accio Musical) fin septembre, vitrine d'une convention internationale de labels indépendants. Entièrement gratuit et dispersé sur plusieurs scènes du centre Barcelonais, le BAM ne manque pourtant pas d'attraits. Cette année, par exemple, il proposera au public des groupes tels que - entre autres - les Raveonettes, Smog, Ben Lee, Tahiti 80, Donna Regina, Orange Blossom, Vive la Fête, Rinoçèrôse, ainsi que les espagnols Sidonie, Sunday Drivers, Delorean, Mishima, 12Twelve ou It's Not Not.  Pas mal pour un festival gratuit. Démarrage le 22 septembre pour trois jours. Vous avez tout juste le temps de boucler vos valises.

 
 It's Not Not.

MP3 // IT'S NOT NOT : " Ups and downs"

Achetez les albums de It's Not Not.

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Espagne
commenter cet article
18 septembre 2005 7 18 /09 /septembre /2005 00:00

Au moment où je vous ai présenté le nouvel album de The Robocop Kraus ( le 7 septembre), soulignant au passage les inflexions très " David Byrne" du chanteur sur le morceau proposé en avant-première, je n'en avais pas encore vu la pochette. Mais là, il n'y a plus aucun doute possible :

   
 The Talking Heads                                    The Robocop Kraus

Les premiers commentaires sur cet album se révèlent très contrastés. En gros, ceux qui aimaient le coté hardcore des débuts du groupe sont déçus. Les autres - dont je fais partie - se réjouissent au contraire que The Robocop Kraus ait gagné en efficacité pop sans rien perdre pour autant de sa pugnacité d'origine. Et en matière de pastiche des Talking Heads, attendez d'avoir écouté le titre d'ouverture du disque " After laughter comes tears". Sous influence, certes, mais qu'est-ce que c'est bon...

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Allemagne
commenter cet article
15 septembre 2005 4 15 /09 /septembre /2005 00:00

Nombreux sont les groupes en Espagne à s'être aventurés sur le terrain des guitares tintinnabulantes et des chanteuses mutines, mais bien peu l'ont fait avec autant de grâce et de légèreté que les cinq filles de Nosoträsh.

Issu de la prolifique scène de Gijon au milieu des années 90,  le groupe vient de sortir récemment son quatrième album "Cierra la puerta al salir" ( Elefant). Une bonne l'occasion de découvrir ce que sont devenues ces petites cousines alternatives de Jeannette ( la créatrice de l'immortel " Porque te vas") à l'aube de leur dixième anniversaire, et si elles ont continué dans la veine acoustique et mélancolique de leur précédent album "Popemas". Réponse à mon retour d'Espagne.

 
 ( photographie: Francis Tsang)

MP3 // NOSOTRÄSH : " Dando vueltas"

MP3 // NOSOTRÄSH : " Corazon colilla"

MP3 // NOSOTRÄSH : " Gloria"

MP3 // NOSOTRÄSH : " Caperucita"

Achetez les disques de Nosoträsh.

 
Repost 0
Published by Jean-Pierre Moya - dans Espagne
commenter cet article