Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Rockomondo
  • : L'audio-blog des musiques rock, pop, folk, électro du monde entier.
  • Contact

Rockomondo

Rockomondo est une émission diffusée en direct chaque jeudi soir de 21h00 à 22h00 sur Radio Primitive (92.4, Reims et la région) et rediffusée le même jour à la même heure sur Euradio (101.3, Nantes) la semaine suivante. La programmation en est principalement rock, pop, folk et électro, en majeure partie indépendante (mais pas seulement), et surtout axée sur les productions de pays autres que l'Angleterre et les Etats-Unis.

Ecoutez Rockomondo

Rockomondo est aussi un site internet en anglais relatif à l'émission www.rockomondo.com actuellement en sommeil dans l'attente d'un nouveau design. Mais vous pouvez toujours y consulter de nombreuses archives.

Enfin Rockomondo a une page facebook, où vous trouverez toute l'actualité de l'émission et où vous pourrez rejoindre nos amis.

Contact Courrier:

ROCKOMONDO

19 rue de Courcelles

51100 Reims

France

Recherche

Avertissement

Les morceaux figurant sur ces pages vous sont proposés à titre promotionnel par les artistes ou par leurs maisons de disques sur leurs propres sites. Rockomondo ne vous fournit que les liens vous permettant d'y parvenir plus facilement. Si vous aimez ce que vous entendez ici, soutenez les artistes : achetez leurs disques. Si vous détenez les droits de fichiers audio ou photo figurant sur ces pages et souhaiteriez qu'ils n'y figurent pas, informez nous-en par un simple mail à rockomondo(at)hotmail.com. Votre demande sera immédiatement prise en compte.

Articles Récents

Catégories

13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 18:31

Anna Järvinen n'est pas tout à fait une inconnue. De 1998 à 2004, elle fit partie de Granada, groupe suédois qui laissa derrière lui trois beaux albums de pop mélancolique et sophistiquée (le premier eut même les honneurs d'une sortie française). Il faut dire qu'entre Anna Järvinen et la musique, c'est une histoire qui dûre. A l'âge de six ans, elle quitte sa Finlande natale - dont elle gardera toujours une nostalgie aigüe - pour venir s'installer dans la banlieue de Stockholm. Pas même deux ans plus tard, elle forme déjà un premier groupe avec deux copines d'école ! Son récent disque solo "Jag fick feeling" (Häpna) nous permet de l'entendre chanter pour la première fois en suédois sur des chansons enregistrées entre novembre 2005 et juillet 2006. Anna Järvinen y est accompagné par le groupe Dungen, très loin ici de leurs envolées néo-baba habituelles. J'avais d'abord été surpris par l'atmosphère plutôt enjouée des premiers titres dévoilés (pas si étonnant que ça, en fait, chez cette fan d'Abba), mais l'album se révèle finalement beaucoup plus nuancé et délicat que ce que ces quelques extraits pouvaient laisser supposer. Espérons que ce retour sur la pointe des pieds ne passera pas complêtement inapercu.

ANNA JÄRVINEN : "Götgatan" (extrait de "Jag fick feeling", 2007)

Visitez aussi sa page MySpace.

On peut télécharger l'intégralité de "Jag fick feeling" pour le prix très démocratique de 5,50 € ici.

Ou bien encore l'acheter ici pour un peu plus cher.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 22:57

Ben oui, je sais, ce serait mieux AVANT l'émission, mais bon... Hier, donc, ça donnait ceci:

1 2 3 4 (DK) "Saddest" ROCKFOUR (IL) "Goes around" JUPITER APPLE (BR) "Little raver" MUGISON (IS) "Murr Murr" MÚM (IS) "Moon pulls" ÚLPA (IS) "Yeah, that's right" LOKBRÁ (IS) "Nosirrah egroeg" THE ROBOCOP KRAUS (D) "Standing in the punchline" TOCOTRONIC (D) "Wehrlos" MONOSTARS (D) "Wir sind umzingelt" Album du Mois: JENS LEKMAN (S) "A postcard to Nina" THE ROLLSTONS (FIN) "I was sailing" LA SEGA DEL CANTO (FIN) "Lapinäldin kehtolaulu" THE HYPNOMEN (FIN) "Rising up"

POWERSOLO (DK) "Dans les rues de Paris" THE SETTING SON (DK) "In a certain way" BABY WOODROSE (DK) "Let yourself go" Rétromondo oct. 1997: SNOOZER (DK) "Single day" Rétromondo oct. 2002: ISMO ALANKO SÄÄTIÖ (FIN) "Maailmanparantaja" - Spot on... AD VAN MEURS aka THE WATCHMAN (NL): WORLD ACCORDING TO "Defreeze" THE WATCHMAN "There's a hero" "Eric's ship" THE VERY GIRLS "Wishes for your love" NO BLUES "Raggen rambling" - MUMMY'S A TREE (NL) "Long time" MIST (NL) "Born in the summer of love"

Vidéo-clip: The Robocop Kraus "Dancing in the puncchline"

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
7 octobre 2007 7 07 /10 /octobre /2007 16:01

Ah, ca y est: je vais encore passer pour le pervers pépère de service ! Mais dites-moi, comment résister, COMMENT RESISTER au charme et à la fraîcheur de ces cinq teeny-girls suédoises originaires de la banlieue de Stockholm ? A leur chanteuse Linnea (17 ans), so cute avec sa coupe de douilles Oh No Ono ? Et leur bassiste Mimmi qui se ronge les ongles comme une malade, même avec du vernis dessus ? Et la brune Lisa (claviers) qui danse dans l'escalier de l'immeuble avec ses ballerines lamées dont la semelle se décolle ?

Those Dancing Days ne se produisent sur scène que le week-end. En semaine, deux d'entre-elles vont encore à l'école pendant que les autres travaillent. Leur premier EP vient de sortir et le buzz ne fait que commencer. Album prévu l'année prochaine. S'il est à la hauteur de cet irrésistible "Hitten", il ne fait aucun doute qu'on en reparlera....


Those Dancing Days - Hitten

On peut voir aussi ce clip en grand format sur le site de son réalisateur Daniel Eskils.

Achetez l'E.P. de Those Dancing Days.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article
5 octobre 2007 5 05 /10 /octobre /2007 21:43

Quelques mois seulement après la sortie de leur mini-lp "Under giant trees", revoici déjà les danois d'Efterklang, avec cette fois un véritable album - leur second - intitulé "Parades" (sortie le 15 octobre, Rumraket / The Leaf Label). J'aime beaucoup la musique d'Efterklang, mais j'ai toujours eu du mal à accrocher à leurs disques. Il faut dire que le groupe a une fâcheuse tendance à surcharger des compositions qui ne demanderaient pourtant qu'à décoller en les alourdissant d'apports extérieurs pas toujours bienvenus. Je me souviens par exemple des choeurs d'enfants sur leur premier album "Tripper" (2004), sorti malencontreusement au moment même où le film "Les Choristes" cartonnait dans les salles. Les morceaux installaient graduellement leur atmosphère prenante, on commençait à planer très haut, et vlan ! voilà qu'un blondinet pré-pubère poussait soudain de la voix, faisant naître immanquablement devant vous l'image de Gérard Jugnot en gilet tricoté et battant la mesure. Très efficace pour vous faire redescendre illico ! Le nouvel album ne déroge pas à cette règle du toujours plus: quatuor à cordes, section de cuivres et pas moins de trois chorales différentes, ce sont plus de trente musiciens qui viennent s'ajouter au noyau originel d'Efterklang sur les onze morceaux de ce nouvel album. Pour un rêveur "Lungs blowing like bubbles" ou un passionnant "Frida found a friend", il faut aussi accepter les bourratifs "Caravan" ou "Maison de reflexion", morceaux où le groupe disparait littéralement derrière ses trop nombreux invités.

 (photo Nan Na Hyass)

Finalement, c'est encore en public que les musiciens d'Efterklang livrent le meilleur d'eux même. Leur exemplaire concert à Spot en 2005 reste l'un de mes souvenirs les plus marquants de ce festival pourtant haut de gamme. Réduit à sa plus simple expression (huit personnes sur scène quand même !) le groupe se trouve bien obligé de délivrer une version épurée de ses morceaux, révèlant alors pleinement la force de sentiments et d'émotions que les enregistrements ne font qu'effleurer. Aucun tape à l'oeil sur scène, les musiciens arborent un look d'étudiants sages et l'attitude studieuse d'artisans concentrés sur leur travail: seule ici compte la musique. Et pourtant, il y a bel et bien du spectacle - même s'il est involontaire - car les musiciens d'Efterklang n'occupent sur scène ni une place, ni une fonction clairement définie. Un même morceau peut les voir ainsi changer d'instruments quatre où cinq fois. On assiste alors à une curieuse chorégraphie qui les fait arpenter la scène d'un côté ou de l'autre, se croiser, échanger leurs places en un étonnant jeu de chaises musicales.

L'occasion d'assister à l'un de ces moments privilégiés vous sera bientôt donnée si vous habitez la région parisienne. Efterkang se produira en effet le mercredi 17 octobre au Divan du Monde pour un concert exceptionnel (dans tous les sens du terme). Et un bonheur n'arrivant jamais seul, Le Divan du Monde et Rockomondo s'associent pour vous offrir 10 (DIX !) places pour ce concert. Pour les gagner, rien de plus simple: il suffit de laisser un commentaire à ce post en écrivant en 2-3 lignes ce qu'Efterklang vous inspire. Vous pouvez gagner au choix une ou deux place, si vous voulez venir avec un(e) ami(e). Merci de ne réclamer que le nombre de places qui vous sera réellement utile, et de ne pas participer si vous n'avez pas vraiment l'intention d'assister au concert. Et surtout n'oubliez pas de laisser un moyen de vous contacter.

EFTERKLANG : "Cutting ice to snow" (extrait de "Parades", 2007)

EFTERKLANG : "Mirador" (idem)

Visitez aussi leur page MySpace.

Achetez "Parades".

Merci au Divan du Monde et à Lollypop Communication.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 23:28

Incroyable !! Le programme de l'émission deux jours (DEUX JOURS !!!) avant qu'elle passe à l'antenne !

THE ROBOCOP KRAUS (D) "Waiting above the ocean" HOLMES (S) "Like ice to my heart" JOSE GONZALEZ (S) "Abram" 1 2 3 4 (DK) "Arms crossed" CLAUS HEMPLER (DK) "Stardust nostalgia" I AM BONES (DK) "Let's leave the city" FIGURINES (DK) "Let's head out" ROCKFOUR (IL) "It ain't easy (when you're gone)" AMIT EREZ (IL) "Two suns" MONOTAXI (F-GB-USA) "The sound of you" Album du Mois: JENS LEKMAN (S) "And I remember every kiss" MARIA SOLHEIM (N) "Where do people go ?" DYLAN MONDEGREEN (N) "Say it isn't so" THE LIONHEART BROTHERS (N) "Down at my place"

 

SHOWSTAR (B) "Mad on your sister" MINTZKOV (B) "The state we're in" HOLYWOOD PORN STARS (B) "Andy" Rétromondo sept. 1997: MONOSTARS (D) "Nebenan" Rétromondo sept. 2002: PALOMA (F) "Social worker" - Spot on... ISOLATION YEARS (S) "Talkin' backward masking blues" "Let's stay aside" "Leaning" "Landslide" - OLD JERUSALEM (P) "Love and cows" PIGMY (E) "Papel de plata" FANTASMA #3 (E) "Aguafiestas" SINGLE (E) "Pio Pio" Outro: THE BAD EXAMPLES (D) "Das stuck, das sie fray bentos mannten"

En Mauve, les nouveautés de la semaine.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 00:30

N'essayez pas de suivre Miam Monster Miam, et encore moins de le retenir ! Il y a bientôt dix ans que ce liégois hyperactif - Benjamin Schoos de son vrai nom - ne cesse d'accumuler les activités les plus diverses tout en brouillant les pistes, tour à tour chanteur, auteur de collages, chroniqueur radio, dessinateur, ou boss du label Freaksville. Rien que dans la musique - son domaine de prédilection -l'homme reste insaisissable. Que trouver de commun en effet entre la pop lo-fi bricolée de "Hey tank" (2000), le romantisme vibrant de "Forgotten ladies" (2003) ou de "Soleil noir" (2005), les folk-songs très roots de "William Buckner" (2006) ou les pastiches gainsbouriens du récent  "L'homme libellule" ? Pas grand chose sans doute, si ce n'est une formidable boulimie de musique et l'envie surtout de ne rien se refuser. Après... qu'on le suive ou pas, c'est notre problême, pas le sien. J'ai vu par exemple des critiques s'enthousiamer pour le dernier album et rester de glace devant le dyptique Forgotten Ladies / Soleil noir alors que j'en pense exactement le contraire. C'est l'un des atouts de Benjamin Schoos: à force de faire tout ce qui lui passe par la tête, il y a forcément un moment où ses envies rencontrent les vôtres. Que chacun choisisse donc son Miam Monster Miam personnel. Mais sachez bien qu'au même moment, il est sans doute déjà parti ailleurs.

MIAM MONSTER MIAM : "Sophie" ("Soleil noir", 2005)

MIAM MONSTER MIAM : "The castle freak" (live avec l'Orchestre Philarmonique de Liège)

MIAM MONSTER MIAM : "La rivière" ("Soleil noir", 2005, extrait)

MIAM MONSTER MIAM : "A million voices" ("Forgotten ladies", 2004, extrait)

MIAM MONSTER MIAM : "I called your name" ("Forgotten Ladies", 2004, extrait)

Visitez aussi la page MySpace de Miam Monster Miam.

Achetez les disques de Miam Monster Miam ici et .

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Belgique
commenter cet article
27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 00:11

THE SETTING SON (DK) "In a certain way" MIST (NL) "You blew my mind" MUMMY'S A TREE (NL) "All my thoughts" THE ROLLSTONS (FIN) "Boy in the glass booth" BLACK AUDIO (FIN) "Short circuit" UNDERWATER SLEEPING SOCIETY (FIN) "Madwheels" MONTEVIDEO (FIN) "Disillusioned" 1 2 3 4 (DK) "Demons (are girls best friends)" MURDER (DK) "When the bees are sleeping" BABY WOODROSE (DK) "Let yourself go" Album of the Month: SPEAKER BITE ME (DK) "Teach me tiger" MY LITTLE AIRPORT (CN) "My little banana" OLD JERUSALEM (P) "Her scarf" (vidéo-clip) JUPITER APPLE (BR) "Menina super Brasil"


THE JE NE SAIS QUOI (S) "Chameleon" THEY LIVE BY NIGHT (S) "The violent kind" THE FINE ARTS SHOWCASE (S) "World of love" Rétromondo septembre 2002: MOON GRINGO (Dk) "Blue spiders" Rétromondo septembre 1997: OLESEN-OLESEN (DK) "Paa et koelig loft" - Spot on... CRUNCHY FROG RECORDS (DK): SNAKE & JET's AMAZING BULLET BAND (DK) "Ten cities beyond" POWERSOLO (DK) "Every little girl" WOLFKIN (DK) "A vacant heart" OLIVER NORTH BOY CHOIR (DK) "Generation gap" JUNIOR SENIOR (DK) "Simple men do simple things" - ERLEND ROPSTAD (N) "Staying inside" SAINT THOMAS (N) "There's only one of me" BIGBANG (N) "Early december"
Repost 0
Published by J.P. Moya - dans rockomondo
commenter cet article
25 septembre 2007 2 25 /09 /septembre /2007 22:43

On reste au Danemark ? OK, voici The Late Parade, un quintet de Copenhague dont le premier E.P. - produit par le décidément infatigable Frederik "A Kid Hereafter" Thaee -  vient tout juste de sortir sur Good Tape, le label qui nous avait déjà offert les excellents Murder. Plus qu'à la plage principale, l'épique "Foul Cheer", ma préférence va au plus intimiste "My Spies", illustré par un superbe clip en animation qui réactualise avec bonheur l'univers poétique de Paul Grimaud, le tout dans un noir et blanc très classe. Mais... attendez... S'il n'y a qu'une seule fille sur les photos et que celle-ci - à en croire le line-up du groupe - ne fait que jouer de la batterie, cette étonnante voix acidulée, créditée à un certain Rune Vigil, serait donc celle d'un garçon ?? Incroyable ! Il faut absolument tirer cette affaire au clair....

 (The Late Parade for sale)

THE LATE PARADE : "My spies" (vidéo-clip)

On peut aussi écouter "Foul Cheer" sur la page MySpace du groupe.

"The Late Parade E.P." sortira le 1er octobre. On peut le pré-commander ici.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
22 septembre 2007 6 22 /09 /septembre /2007 23:10

Je suis en train de me demander si je ne ferais pas mieux de consacrer ce blog et l'émission qui va avec uniquement au Danemark  Quelques jours seulement après les superbes Choir Of Young Believers, voilà en effet que je tombe sur les non moins renversants The Ondt And The Gracehoper. Derrière ce nom mystérieux - emprunté au "Finnegan's wake" de James Joyce - se cache en fait le projet d'un garçon sur lequel on sait fort peu de choses, Troels Høegh, entouré par un groupe fluctuant de musiciens amis. Comme le dit lui-même Troels Høegh, ses chansons sont plus destinées aux solitaires blottis dans leurs couvertures qu'aux adeptes des pistes de dance. Derrière la voix haut-perchée du chanteur, elles bruissent de mille bruits inquiétants, comme hantées par d'étranges fantômes. Une atmosphère très lynchienne que le réalisateur Jesper Henriksen a su remarquablement capter dans le clip illustrant la chanson "Demon drive".

 (photo: Jesper H.)

THE ONDT AND THE GRACEHOPER : "Demon Drive" (video-clip)

THE ONDT AND THE GRACEHOPER : "Demon Drive" + 3 autres morceaux à télécharger via leur page MySpace.

A part ça, où diable peut-on se procurer la musique de ces garçons ? Existe-t-il au moins des disques ? Mystère...

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Danemark
commenter cet article
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 20:56

Je ne me rappelle pas avoir déjà vu quelqu'un paraissant s'emmerder sur scène autant que Victoria Bergsman avec les Concretes à Eurosonic 2005. Eh ! Si ça ne lui plaît pas de chanter, qu'elle fasse autre chose ! Mais non, ça doit lui plaire car après avoir quitté les Concretes, elle a continué, d'abord chez ses copains de Peter Björn & John (et pour un vrai tube avec "Young Folks"), et puis à présent en solo sous le nom de Taken By Trees. Pourquoi tirer cette tronche d'enterrement, alors ? Peut-être que Victoria Bergsman fait partie de ces nanas qui font continuellement la gueule, comme l'héroine de "Ghost World". Ou bien alors elle veut ravir le titre de chieuse patentée à Hope Sandoval. Et là c'est le travail d'une vie. Certains affirment qu'elle serait en fait tout simplement paralysée par le trac en concert. Pas impossible.... En tout cas, même si je ne la reconnais plus avec sa nouvelle tête d'Agnès Varda jeune, je fonds pour les mélodies douces-amères et délicatement arrangées de son premier album "Open Field". Les suédois en profitent depuis juin, et pour nous ce sera le 16 octobre. Mais il faudra se passer du concert parisien qui était prévu pour soutenir la sortie de l'album. Motif: pas assez de réservations ! Allez, un petit sourire quand même, Victoria ?

 (photo: Helena Blomqvist)

TAKEN BY TREES : "Tell me" (extrait de "Open field", 2007)

TAKEN BY TREES : "Lost and found" (idem)

TAKEN BY TREES : "Sincerely yours" (vidéo-clip)

On peut écouter l'intégralité de l'album de Taken By Trees sur sa page MySpace et quelques extraits ici.

Achetez l'album de Taken By Trees.

Repost 0
Published by J.P. Moya - dans Suède
commenter cet article